Bébé

Mon enfant est intolérant au lactose; pas de panique!

Si vous soupçonnez une intolérance au lactose chez votre bébé, ne paniquez surtout pas! Il s’agit d’une intolérance assez commune qui peut facilement se contrôler.

La grande majorité des bébés produisent l’enzyme lactase dès la naissance. C’est cet enzyme qui permet à tout être humain de digérer le lactose, ce sucre présent naturellement dans le lait.

L’intolérance au lactose chez les bébés se développe généralement avec le temps, puisque la production de lactase peut diminuer avec l’âge. Les symptômes d’intolérance apparaissent alors seulement durant l’adolescence ou encore à l’âge adulte. Il faut toutefois faire attention de ne pas confondre l’intolérance au lactose avec l’allergie au lait, le niveau de gravité pouvant différer.

Intolérance au lactose : Difficultés à digérer le lactose, sucre présent naturellement dans le lait, en raison d’une production déficiente de l’enzyme lactase.

Allergie au lait : Réaction du système immunitaire qui ne reconnait pas les protéines du lait, entraînant des symptômes cutanés, respiratoires et digestifs qui peuvent être très graves.

Quels sont les symptômes de l'intolérence au lactose chez les bébés ?

Lorsque bébé consomme des produits laitiers, ses enzymes de lactase se chargent de digérer le lactose. Quand il y a un manque ou une absence d’enzymes, le lactose demeure intact, entraînant différents symptômes comme :

  • Des ballonnements et des gaz
  • Des maux de ventre et des crampes abdominales
  • De la diarrhée
  • Dans de rares cas, des vomissements

Si votre enfant ressent ces symptômes après avoir consommé des produits laitiers, il est préférable de consulter son médecin. Il pourra vous aider à confirmer le diagnostique et éliminer tout autre possibilité.

Pas tous le même seul d’intolérance !

Heureusement, ce n’est pas parce que votre enfant est intolérant au lactose qu’il faut nécessairement tout couper de son alimentation. La plupart des enfants seront en mesure de tolérer une petite quantité de lactose. Dans son livre l’ABC de la santé des enfants, la pédiatre Dre Gaëlle Vekemans, affirme que « plusieurs personnes intolérantes arrivent à digérer des produits laitiers jusqu’à un certain seuil. » C’est donc votre rôle d’aider votre enfant à établir et respecter ce seuil.

Du «sans lactose» svp !

Pour vous simplifier la vie, de plus en plus de produits sans lactose existent sur le marché. Le lait, les fromages, les yogourts; les choix ne manquent pas. Il existe également des gouttes d’enzyme que vous pouvez ajouter au lait de votre enfant ou encore des comprimés de type Lactaid, vendus en vente libre. Ils permettront à votre enfant de consommer sa crème glacée, sans en ressentir les inconforts! Petit truc trouvé dans le livre de la pédiatre Vekemans : « Plus le produit laitier est solide, moins il contient de lactose!»

L’importance du calcium

Si vous choisissez d’exclure les produits laitiers de l’alimentation de votre enfant, il est très important de lui offrir d’autres aliments riches en calcium comme le brocoli, le jus d’orange enrichi, le saumon et certaines légumineuses. Rappelez-vous qu’un manque de calcium pourrait apporter d’autres problématiques à votre enfant.

Sources :

Image de Joanie Chartrand

Cette semaine

Nos Concours

Améliorez l'apprentissage de vos enfants grâce à Leap start 3D

Participez pour gagner le jeux Leap Start 3D d’une valeur de 60$

Commentaires