Alimentation

Votre enfant est-il allergique au lait de vache?

3 à 6 % des enfants de moins de deux ans sont touchés par une allergie aux protéines de lait de vache (APLV), une réaction exagérée et inadaptée du système immunitaire.

Les symptômes

Troisième allergie pédiatrique après l'œuf et l'arachide, l'APLV peut entraîner trois types de symptômes : cutanés, digestifs et respiratoires. L'enfant peut présenter un eczéma, de l'urticaire, une rougeur ou au contraire une grande pâleur. Il peut aussi souffrir de troubles digestifs : régurgitations, nausées, vomissements, douleurs abdominales, diarrhées, colites, constipation, perte de poids. Ou encore de troubles de la sphère ORL : rhinite persistante, toux sifflante, otites à répétition ou asthme.

Dans les formes plus graves, l'enfant peut même faire un choc anaphylactique qui associe chute de la tension artérielle, une dilatation des vaisseaux sanguins avec éruption, démangeaisons et possible arrêt respiratoire. Dans tous les cas, les nourrissons atteints d'APLV souffrent quatre fois plus d'asthme et six fois plus d'autres allergies alimentaires avant l'âge de neuf ans que les enfants indemnes.

Les symptômes peuvent apparaître dans l'heure qui suit la consommation ou, parfois, être plus tardifs. Dans ce cas, le diagnostic est plus difficile, le dosage sanguin étant négatif et les manifestations notamment digestives étant souvent considérées comme « banales ».

Comment savoir?

Lorsque les bébés sont allaités au sein, c'est le premier biberon de lait infantile qui déclenche les premiers troubles : diarrhée, grande pâleur, vomissements, eczéma, urticaire... Dans ce cas, le traitement consiste en la suppression des biberons de lait. Lorsque les symptômes sont retardés, le retrait du lait pendant une quinzaine de jours a valeur de test diagnostic. Si l'enfant va mieux, le lien est établi.

Une fois le diagnostic établi, le lait de vache doit être complètement supprimé de l'alimentation de l'enfant et remplacé par des substituts de lait, des hydrolysats. Plus tard, lors de la diversification alimentaire, il faudra éviter que l'enfant mange du fromage, des yogourts ou des plats contenant du lait. Les protéines de lait de vache ne pourront être réintroduites que plus tard, avec prudence et en milieu hospitalier, selon les dernières recommandations des experts de santé.

Image de Mamanpourlavie.com

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez 1 des 5 désinfectants pour les mains de Attitude.

Petits formats parfaits pour le sac à dos.

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires