Allaitement

Le premier boire

Dès sa sortie du ventre maternel, bébé est en état de choc et vit un grand bouleversement. Certaines personnes affirment même que la naissance est le plus grand traumatisme de notre vie. Du nid tout chaud où il était confiné douillettement et où il entendait, en bruit de fond, votre battement de cœur, le voilà désormais séparé de vous. Dans l’heure qui suit sa venue au monde, il va chercher instinctivement votre présence, votre chaleur et votre sein. Gardez-le en peau à peau, blotti tout contre vous, durant la première heure qui suit sa naissance et il cherchera instinctivement le sein de lui-même.

Selon certaines études effectuées auprès de nouveau-nés, laisser le bébé vivre lui-même ses séquences d’éveil et de prise du sein adoucira le traumatisme causé par la naissance et l’allaitement n’en sera que facilité. Le contact peau à peau de l’allaitement le sécurisera, lui apprendra à reconnaître vos odeurs en plus de stimuler son désir de boire et de succion.

Il se peut qu’il y ait un certain délai avant l’éjection de votre lait, mais soyez sans crainte, cela viendra!

Pour aider et stimuler l’écoulement de votre lait, vous pouvez activer votre glande mammaire en massant le contour du mamelon. Si bébé est quelque peu paresseux, sortez un peu de votre colostrum et mettez-en sur ses lèvres. Il lèchera instinctivement ce liquide nutritif et cela le contentera en attendant qu’il prenne le sein de lui-même. Ne vous inquiétez pas si la première tétée est de courte durée ou si la deuxième tarde à venir. Il y a des petits poupons qui sont un peu plus lents et plus endormis que les autres à la naissance.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires