Allaitement

Les facteurs qui empêchent d’allaiter

Hypoplasie des seins

L’hypoplasie est un sous-développement des glandes mammaires qui empêche les femmes d’allaiter exclusivement, et même parfois d’allaiter tout court quand les glandes sont carrément inexistantes. On reconnaît l’hypoplasie à la forme particulière des seins qui sont asymétriques, petits, éloignés l’un de l’autre et aux mamelons bas et proéminents. Quand une femme présente une hypoplasie mammaire qui l’empêche d’allaiter exclusivement, on parle de manque de lait primaire. Les femmes qui présentent une hypoplasie mammaire pourront avoir recours aux implants pour regagner un peu de galbe, mais comme leurs glandes ne peuvent être remplacées, elles ne pourront tout de même pas allaiter après cette opération.

Certaines réductions mammaires

Aujourd’hui, les chirurgiens tiennent compte de la possibilité d’allaitement pendant l’opération, mais l’ancienne méthode utilisée pour retirer le tissu mammaire touchait parfois aussi les glandes. Si c’est votre cas, il est possible que l’allaitement soit difficile, voire impossible. Toutefois, une étude menée sur les chirurgies récentes a démontré que les chirurgies les plus professionnelles permettent un allaitement efficace chez 63 % des patientes. Si votre réduction mammaire date d’avant 2005 et que vous avez des problèmes d’allaitement, parlez-en à votre médecin.

Galactosémie congénitale

La galactosémie est une maladie congénitale héréditaire et très rare que l’on remarque habituellement dans les jours qui suivent la naissance. Les premiers signes de galactosémie sont des vomissements et une jaunisse. Il est aussi possible qu’elle cause des infections bactériennes graves, de l’irritabilité, un poids qui n’augmente pas et de la diarrhée. On en obtient le diagnostic par un test sanguin, après quoi il faut éliminer le galactose de l’alimentation. Le galactose est un sucre contenu dans le lait maternel, mais aussi dans les préparations pour nourrissons.

Leucinose

La leucinose, ou maladie du sirop d’érable, est une maladie congénitale rare causée par le mauvais fonctionnement d’une enzyme responsable de la transformation des acides aminés. L’accumulation des enzymes donne une odeur de sirop d’érable à l’urine du malade, d’où le nom. Parce que la maladie peut être fatale si elle n’est pas traitée, une diète sans acides aminés est prescrite et l’allaitement est alors contre-indiqué.

Phénylcétonurie

La phénylcétonurie est une autre maladie rare (environ 40 personnes sur 1 million en Europe) que les bébés peuvent avoir dès la naissance. Les enfants qui en sont atteints sont intoxiqués par la phénylalanine, un acide aminé contenu dans les protéines, et doivent suivre un régime très strict afin d’éviter une dégradation progressive et irréversible de leurs neurones.


Cette semaine
Ménage de votre garde-robe

Vos tiroirs ont peine à ouvrir et votre penderie est sens dessus dessous, c’est le temps d’affronter ce chaos une fois pour toutes et de faire le grand ménage. Mais par où commencer?

Donner le bain à bébé

Le bain permet bien sûr de laver votre bébé, mais c'est aussi un super moment de détente, de plaisir et de complicité.

10 points positifs d'être parents d'un enfant unique

Avoir un enfant unique a longtemps été perçu négativement, et encore aujourd’hui. Pourtant, les enfants uniques sont de plus en plus nombreux alors que la carrière et le désir de liberté prennent de plus en plus d’importance dans la vie des parents.

Stimuler le cerveau des enfants

Le cerveau se transforme à mesure qu’on apprend et a besoin d’une belle variété d’activités pour se développer de manière équilibrée. Voici les meilleures activités à proposer à notre enfant.

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau chez Little Yogi

Participez pour gagner 100$ chez Little Yogi

Gagnez La Trousse Masque Hyaluronic2 de IDC+

Participez pour gagner une trousse de produits pour femmes

Commentaires