Alimentation

Mon enfant ne mange pas au repas : quoi faire?

Vous avez sûrement déjà lu et entendu : « On ne devrait jamais forcer un enfant à manger »; « On laisse l’enfant décider de la quantité d’aliments qu’il consomme, le rôle du parent est de choisir les aliments présentés ».

En théorie, effectivement, pour développer de bonnes habitudes alimentaires et une saine relation avec la nourriture chez votre enfant, il est important de respecter certaines règles.

L’adulte est responsable :

  • Des aliments qui sont offerts à l’enfant aux repas et aux collations
  • Du moment auquel les aliments sont offerts
  • De l’endroit où sont offerts les aliments

L’enfant est responsable :

  • De la quantité des aliments qu’il consomme aux repas et aux collations
En pratique… du connu et de l’inconnu!

Ce qui veut dire que l’adulte doit choisir les aliments que l’enfant consommera pour s’assurer de combler ses besoins en nutriments, et ce, tout au long de la journée. En d’autres mots, l’adulte doit offrir des aliments variés riches en nutriments aux repas et aux collations pour s’assurer que l’enfant atteigne son plein potentiel et aussi pour qu’il développe le plaisir de goûter à de nouveaux aliments, de se lancer vers l’inconnu!

Pour se lancer vers l’inconnu, on met, également, dans l’assiette des aliments connus! Il peut être décourageant pour un enfant de voir seulement des aliments peu appréciés ou inconnus dans son assiette. S’il ne goûte à aucun aliment, l’enfant aura faim et cela risque de le rendre maussade. Pour sa part, l’adulte sera découragé et sera tenté de faire un autre repas ou offrir un dessert copieux pour apaiser la faim de l’enfant.

Pour éviter tout cela, l’adulte propose des aliments habituellement appréciés quand un aliment inconnu est introduit. Et si l’enfant ne touche pas au nouvel aliment, bien, au moins il mangera les aliments connus et appréciés, s’il a faim ou si cette journée, il décide d’en manger!

En pratique… les collations à la rescousse!

Bon, OK, mais si l’enfant ne mange pas ce qui lui est offert au repas ou s’il mange peu, quoi faire? Pas de panique! La solution : la collation. Une collation ne sert pas seulement à apaiser la faim de l’enfant jusqu’au prochain repas. La collation est là pour combler les besoins nutritifs qui n’ont pas été comblés au repas.

Voici de belles idées de collations.

Si, au repas, l’enfant n’a pas consommé la source de protéines (la viande, la volaille, le tofu, le poisson, etc.) Par exemple, à la collation, on peut offrir :

  • Des rondelles d’œufs cuits durs sur un craquelin de grains entiers avec de la tartinade de tofu
  • De la tartinade de thon sur des tranches de concombre ou des branches de céleri
  • Du végépâté sur des pitas grillés

Si, au repas, l’enfant n’a pas consommé de légumes. Par exemple, à la collation, on peut offrir :

  • Des légumes et une trempette qu’il apprécie
  • Un gaspacho ou une soupe ou un potage
  • Des croquettes ou des paillassons de légumes (soit froids ou chauds) et une trempette

Si, au repas, l’enfant n’a pas consommé de grains entiers. Par exemple, à la collation, on peut offrir :

  • Un muffin à l’avoine
  • Une tranche de pain de grains entiers tartinée de beurre d’amande
  • Des craquelins de grains entiers tartinés de garniture de légumineuses

Donc, en choisissant et en offrant une variété d’aliments riches en nutriments autant aux repas qu’aux collations, l’adulte joue son rôle. Ainsi, il s’assure que son enfant atteindra son plein potentiel, et ce, même s’il ne mange pas tout ce qu’il y a dans son assiette aux repas!

Référence : Ellyn Satter 

Nathalie Regimbal
Nutritionniste

Complice de l’alimentation des enfants âgés de 0 à 18 ans ainsi que des futures et nouvelles mamans, Nathalie Regimbal Dt.P. diététiste-nutritionniste, est auteure, formatrice et porte-parole. Elle a le privilège de vous accueillir en consultations nutritionnelles à la Clinique Pelvi-Santé à Brossard sur la Rive-Sud de Montréal. Mme Regimbal a également le bonheur de travailler chez Manger Futé où elle élabore du matériel éducatif ainsi que des livres de recettes dont la série Mandoline qui a gagné le prix du « Meilleur livre de cuisine santé et nutrition au Canada », dans le cadre du Gourmand Cookbook Awards.


Cette semaine
Initier les enfants au compostage

Présenté par Cascades Fluff & Tuff®

Nul n’ignore désormais l’importance de composter à la maison afin de réduire sa production de déchets et, par le fait même, son empreinte environnementale. 
 

Soins beauté pour mamans pressées!

Présenté par Bioderma

Quand on devient maman, chaque minute compte ! Concrètement, on a peu, voire pas de temps pour se coiffer et se maquiller le matin et on est souvent trop fatiguées le soir pour s’offrir une routine de démaquillage digne de ce nom.

10 recettes parfaites pour le thermos

Parce que les enfants, comme les adultes, n’en peuvent plus, au bout d’un moment, du sempiternel sandwich au jambon, voici 10 recettes nourrissantes qui se transportent très bien dans un récipient isolant (en plus de faire de bons soupers!).

École : Mon enfant ne semble pas s’adapter

Lorsque, du haut de notre vie d’adulte nous regardons la vie d’élève de nos enfants, nous avons tendance à l’idéaliser. Pourtant, il suffit d’un simple petit saut dans le passé pour se souvenir qu’à l’école, tout n’est pas si rose et si simple.

Nos Concours

Gagnez une échelle de croissance d'une valeur de 40$!

Suivez la croissance de votre enfant grâce à Odie!

J'explore la mer des Caraïbes - Mon premier guide de voyage

Participez pour gagner le guide voyage “J’explore la mer des Caraïbes”

Éloignez les poux rapidement grâce à SOS Poux!

Participez pour gagner la trousse complète et le shampoing de SOS Poux

On se prépare pour l'Halloween avec Auzou!

Gagnez deux livres d’Halloween de Auzou

Simplifiez les lunchs grâce à Geneviève O’Gleman!

Gagnez le livre de recette Les Lunchs de Geneviève O’Gleman

La collation idéale pour votre pause santé!

Gagnez une boîte de collation Sesame Snaps

Commentaires