Alimentation

Les bons et les mauvais aliments!

Il y a des aliments moins nutritifs et plus nocifs que d'autres, mais ils ne sont pas nuisibles si on mange très bien la majorité du temps. C'est pour cette raison qu'on parle de mauvaises habitudes!

Il y a des aliments moins nutritifs et plus nocifs que d'autres, mais ils ne sont pas nuisibles si on mange très bien la majorité du temps. C'est pour cette raison qu'on dit quelques fois qu'il n'y a pas de mauvais aliments.

Il n'y a pas de mauvais aliments

Vous est-il déjà arrivé d'entendre quelqu'un s'écrier : ne mange pas ça, c'est mauvais pour la santé! Sûrement. Saviez-vous qu'il n'est pas si facile de catégoriser les aliments? En fait, il y a des aliments moins nutritifs et plus nocifs que d'autres, mais ils ne sont pas nuisibles si on mange très bien la majorité du temps. C'est pour cette raison qu'on dit quelques fois qu'il n'y a pas de mauvais aliments. C'est en sous-entendant qu'on mange des aliments sains la majorité du temps.

Les œufs et les fruits de mer

D'ailleurs, certains aliments ont mauvaise réputation et sont pourtant très bons pour la santé. Qu'on parle des œufs qui ont été mis à l'écart pendant quelques années à cause de leur contenu élevé en cholestérol! Avec les études, on a cependant découvert que ce sont principalement les gras saturés qui sont coupables de la hausse du cholestérol sanguin plutôt que le cholestérol alimentaire lui-même. Pour la même raison, les crevettes et autres crustacés ont également mauvaise réputation auprès des cardiaques. Des fruits de mer consommés 1 à 2 fois par mois ne constituent pas un choix dangereux pour la santé. Ou il n'y a pas d'abus, il n'y a pas de problème!

Les noix et la pizza

Les noix, riches en matières grasses, apportent aussi beaucoup de calories et c'est ce qui les place au banc des accusés. Cependant, les gras contenus dans les noix sont de type mono-insaturés, ce qui leur confère des propriétés hypocholestérolémiantes. Il faut les intégrer en petites quantités, mais régulièrement pour profiter également de leur contenu en gras essentiels, nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme.

Et la fameuse pizza? Les charcuteries et le fromage réguliers de la pizza sont les garnitures qui augmentent l'apport calorique et lipidique de cet aliment. En optant pour la végétarienne, l'Hawaïenne (jambon-ananas) ou celle au poulet, il est possible de considérer cet aliment comme un choix santé. Pourquoi ne pas la servir avec une grosse salade verte qui permettra de réduire le nombre de pointes et, de ce fait, la quantité de matières grasses? Attention cependant à la vinaigrette!

Le vin rouge

Qu'en est-il de l'alcool et surtout, du vin rouge? On a découvert que les composés phénoliques contenus dans le vin rouge se révélaient d'excellents anticoagulants. Au risque de décevoir les adeptes de cette boisson, on sait maintenant que cette fameuse substance, le resvératrol, est un composant de la pelure des raisins et non du vin en lui-même. D'ailleurs, on retrouve ces composés phénoliques dans le jus de raisin rouge. De plus, c'est dans les Bordeaux rouges de certaines régions de la France que l'on retrouve cette substance. Conclusion : la consommation modérée de vin rouge contribuerait à réduire les risques de caillots et diminuerait ainsi la prédisposition aux problèmes cardiaques.

Muffins, craquelins et autres aliments « santé »

Parfois, c'est le contraire et on attribue des qualificatifs flatteurs à des aliments qui, somme toute, sont plus ou moins nutritifs ou riches matières grasses. Pensez simplement aux muffins, souvent aussi sucrés et gras que certains gâteaux, les craquelins, quelquefois assez gras, que l'on déguste avec une soupe et un morceau de fromage, le maïs soufflé commercial, souvent arrosé de beurre (nature, c'est un excellent choix), les tablettes de caroube, préparées avec des huiles hydrogénées, tout comme le chocolat et additionnés de sucre. Les quiches et les salades constituent les grands favoris des choix santé au restaurant alors qu'ils peuvent contenir plus de lipides qu'une soupe et un simple sandwich.

Chaque mets à sa place dans notre alimentation. Rappelez-vous les grandes lignes directrices du guide alimentaire canadien qui nous rappelle l'importance de la variété, de l'équilibre et de la modération. Voilà un résumé de qui devrait être à la base de nos choix alimentaires quotidiens.

Sources

Ordre professionnel des diététistes du Québec. Manuel de nutrition clinique, 4e éd., Montréal, 2000.Eleanor Noss Whitney, Sharon Rady Rolfes, Understanding Nutrition With Infotrac, 9e ed. États-Unis, 2000.

Harmonie Santé

Créé en 1991, le Groupe Harmonie Santé est une entreprise privée composée de nutritionnistes/diététistes diplômées, titulaires d'un baccalauréat en nutrition. Pour entreprendre un changement de vos habitudes alimentaires et de vie, abonnez-vous à un de nos programmes préventifs « Action Harmonie Santé ». Vous pouvez vous procurer des livres de recettes santé, un agenda alimentaire ou une vidéocassette en les commandant sur notre site. Pour obtenir des renseignements supplémentaires : 450-464-1218 ou 1 877 HARMONIE, [email protected].  

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Profitez de l'été grâce à Vtech!

Courez la chance de gagner le super tricycle interactif de Vtech

Commentaires