Alimentation

Six vrai-faux sur l'alimentation

L’abondance d’informations nutritionnelles amène bien souvent son lot de confusion, n’est-ce pas? Pour vous aider à vous y retrouver dans cette jungle d’idées reçues en matière de nutrition, je démêle le vrai du faux de six croyances populaires.

1. La farine de blé est plus nutritive que la farine blanche.

Faux. Les termes farine de blé, farine blanche, farine blanche enrichie et farine blanche non blanchie sont tous des synonymes. Surpris? Voici un petit lexique pour vous aider à mieux distinguer les différents types de farines :

Farine intégrale ou moulue sur pierre. Il s’agit de la farine la plus complète et de la plus nutritive puisqu’elle renferme toutes les parties du grain : l’endosperme, le son et le germe.

Farine de grains entiers (ex. farine de blé entier). Le germe a été retiré, mais le son a été conservé en entier ou en partie.

Farine blanche ou farine blanche enrichie. Farine dépourvue du germe et du son. Au Canada, l’enrichissement de la farine blanche est obligatoire en vitamines B1, B2, B3, fer et acide folique. Or, la farine blanche enrichie n’est rien d’autre qu’une farine blanche régulière.

Farine blanche non blanchie. Il s’agit d’une farine blanche qui n’a pas été traitée avec des agents de blanchiment. Même si elle possède une couleur plus foncée, elle n’est pas plus nutritive qu’une farine blanche ordinaire.

2. Les aliments allégés sont bons pour la santé.

Pas nécessairement. « Sans gras », « faible en calories », « sans sucre ajouté »… ce type d’allégations est très attirant. Malheureusement, ces produits sont souvent peu intéressants pour la santé et pour la gestion du poids. À ce sujet, une étude torontoise a démontré que plusieurs aliments étiquetés « sans gras » ou « faible en gras » ne contiennent pas moins de gras que leurs équivalents sans de telles allégations. Qui plus est, la différence calorique entre les produits allégés et réguliers est maigre, voire nulle. Comment est-ce possible? Eh bien, pour conserver un goût et une texture acceptables, le fabricant compense souvent en ajoutant du sucre… et/ou des additifs de toutes sortes. Et qui dit 0 %, dit bien souvent succédanés de sucre comme l’aspartame. Or, pour toutes ces raisons, les produits légers ne sont généralement pas de meilleurs choix. De plus, il est prouvé que ce type d’allégations incite les gens à manger au moins 30 % plus de nourriture. Si vous désirez faire des choix gagnants pour votre santé, fiez-vous plutôt à la liste des ingrédients et au tableau de valeur nutritive.

3. Le porc n’est pas une viande rouge.

Faux. La viande rouge comprend le bœuf, l’agneau, la chèvre, le veau, les viandes sauvages (canard, bison, chevreuil, etc.) et le porc. Selon les études, une alimentation riche en viande rouge ainsi que la consommation de viande transformée (ex. jambon, bacon, salami, saucisses) fait augmenter le risque de cancer colorectal. Voilà pourquoi la Société canadienne du cancer nous recommande de limiter notre consommation hebdomadaire de viande rouge à trois portions. Une portion équivaut à 85 grammes (3 onces) après cuisson.

4. Le chou kale est riche en protéines.

Faux. Le chou kale, également nommé chou frisé ou chou borécole, est un légume extrêmement nutritif. Par exemple, une tasse de kale cru contient autant de fibres qu’une orange, plus de vitamine A qu’une carotte, autant de calcium que 50 g de fromage brie, autant de vitamine C qu’un pamplemousse et… 2 g de protéines. Les fruits et les légumes ne sont pas des sources importantes de protéines. Ces dernières se trouvent plutôt dans les produits laitiers, la boisson de soya, la viande et ses substituts.

5. Pour avoir une protéine complète, il faut combiner deux protéines végétales au même repas. 

Pendant de nombreuses années, nous avons cru nécessaire de combiner deux protéines d’origine végétale à chaque repas afin d’obtenir une protéine complète. Or, cette approche a été revue et par conséquent, les recherches démontrent que le jumelage des protéines d’origine végétale n’est plus considéré nécessaire à chaque repas. Celui-ci peut se faire au cours de la journée, avec les autres aliments consommés. Ainsi, lorsque l’alimentation est bien diversifiée, les protéines se complètent naturellement à travers les repas et les collations.

6. Pour maigrir, il faut couper les glucides.

Les glucides représentent la principale source d’énergie du corps humain. C’est son carburant préféré! Les principaux types de glucides sont les fibres, l’amidon et les sucres, disponibles dans les légumes, les fruits, les produits céréaliers et les légumineuses. Or, il est généralement accepté que les glucides couvrent environ 50 % des besoins quotidiens en énergie. Voilà pourquoi il est recommandé de consommer, en plus grande quantité chaque jour, des aliments provenant des groupes Légumes et fruits et Produits céréaliers. Pour votre santé et la gestion de votre poids, il est aussi recommandé de choisir plus souvent des produits céréaliers à base de grains entiers. Les produits raffinés comme le pain blanc, le riz blanc et les pâtes blanches offrent un index glycémique élevé (I.G.). En mots simples, ces aliments élèvent rapidement le taux de sucre dans le sang, entraînant une forte sécrétion d’insuline. Cette forte sécrétion d’insuline favorise le stockage des calories sous forme de graisses, d’où l’impact négatif sur le poids des aliments à I.G. élevé.

Aussi, comme vous le savez, il y a aussi des sucres ajoutés à de nombreux aliments comme les desserts, les bonbons et les boissons gazeuses. Évidemment, consommer une trop grande quantité de ces aliments caloriques et peu nutritifs, et dont l’index glycémique est élevé peut nuire à la perte de poids. Par conséquent, si vous souhaitez perdre du poids, limitez les glucides peu nutritifs (ex. pâtisseries, muffins commerciaux), faites des légumes les vedettes de vos assiettes et misez sur les produits céréaliers de grains entiers. Et surtout, respectez votre faim et votre satiété!

Par Julie DesGroseilliers, Dt.P.
Nutritionniste et porte-parole de la campagne J’aime 5 à 10 portions par jour

Mouvement J’aime les fruits et légumes

Le Mouvement J’aime les fruits et les légumes, lancé en 2018 par l’Association québécoise de la distribution de fruits et légumes vise à sensibiliser les consommateurs québécois à l’importance de la consommation des fruits et légumes dans l’adoption de saines habitudes de vie. Partagez en utilisant le hashtag #JMFL sur les réseaux sociaux! Site internetFacebookInstagram  Les guides par produit sont des outils d’information conçus par l’AQDFL dans le but de mieux faire connaître et apprécier les joyaux nutritifs que sont les fruits et légumes. Retrouvez les tous ici.


Cette semaine
100% Québec : 16 chouettes boutiques pour enfants

Pour célébrer la Fête nationale, Mamanpourlavie.com a déniché pour vous des petites adresses sympathiques qui offrent des produits de qualité aux familles et futures familles. Suivez le guide!

Préparer la valise pour l'hôpital

Il faut idéalement la préparer (au début du 8e mois) pour être prête à partir quand le moment tant attendu sera venu. Bébé averti rarement avant d’arriver et il pourrait vous prendre par surprise!

La Fête nationale, c’est dans ma cour que ça se passe!

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours célébré la St-Jean Baptiste. Dans un parc, sur les Plaines, à la télé, les 35 dernières, je ne les ai pas ratées. Cet été, entourée de mes amis, ma famille et mes enfants, c’est chez moi qu’auront lieu les festivités.

L'histoire des prénoms du Québec

Pour souligner la Fête nationale, voici un tour d'horizon sur l'histoire des prénoms au Québec de 1900 à aujourd'hui.

Nos Concours

Gagner une boîte-cadeau de Lego® VIDIYO™!

Une boîte-cadeau de Lego® VIDIYO™ d'une valeur de 30$!

Gagnez deux albums musicaux de La Montagne secrète!

Deux albums musicaux de La Montagne secrète d’une valeur de 22.95$ chacun!

Commentaires