Famille

On se réorganise

La clé du succès lorsque l’on doit concilier travail et famille, c’est l’organisation! Quand on fait tout à l’aveuglette, on risque non seulement d’en oublier, mais surtout de se tromper. Faisons le tour…

Tâches domestiques

Il existe toujours la solution de recruter une aide extérieure, mais ce n’est pas toujours possible financièrement. Vous croyez? Prenez la peine d’évaluer le nombre d’heures normalement consacrées à l’entretien quotidien, au ménage, au lavage/séchage/pliage/rangement et ajoutez-les à vos heures de travail, de sommeil et de repas et vous constaterez sûrement qu’il va manquer d’heures dans une journée à moins de sacrifier tous vos moments de détente et de loisirs! Une aide ménagère, ne serait-ce que 3 ou 4 heures chaque deux semaines, pourrait vous faire économiser… vos énergies et votre temps! Imaginez rentrer dans une maison propre le soir!

Si ce n’est vraiment pas possible, assurez-vous d’en discuter avec votre conjoint, sans automatiquement prendre cette responsabilité sur vos seules épaules. Trop de femmes brûlent la chandelle par les deux bouts et s’épuisent plutôt que demander de l’aide.

  • Ménage-Aide/ [email protected]
    Il y a des franchises un peu partout au Québec, 514-871-9333
  • Flynet
    Pour Montréal, Montérégie et rive-nord de Montréal 514-865-7223 / Rive-sud : 450- 552-1020
  • Lespac.com, Réseau Internet de petites annonces gratuites

Repas

Il faut bien manger! Avoir une liste d’épicerie toujours à jour est primordial pour avoir sous la main tous les ingrédients. Ensuite, planifiez vos menus, soit à la semaine ou même au mois. Un bon moyen d’y arriver est de noter vos repas pendant plusieurs semaines, avant votre retour au travail, pour déterminer la fréquence de chaque plat. Vous imprimez un calendrier vierge et vous y notez vos prochains repas. C’est toujours plus facile de savoir quoi acheter quand on sait à l’avance ce qu’on va manger.

Autres trucs

  • Achetez-vous une mijoteuse et un bon livre de recettes (il y a aussi beaucoup de recettes sur Internet). Vous apprécierez revenir à la maison en sachant que vous n’avez rien à préparer ou presque! 15 ou 20 minutes de plus le matin suffisent souvent pour tout mettre dans la mijoteuse, et hop! Votre repas cuira tout doucement. L’ajout d’une minuterie vous permettra de contrôler la durée de la cuisson… sans vous en occuper! Magique!
  • Doublez vos portions quand vous le pouvez et congelez la moitié du repas pour la prochaine fois. Les sauces à spaghetti, bœuf bourguignon, pâté chinois, etc. se prêtent bien à cette pratique.
  • Abonnez-vous à un site Internet qui prépare vos menus à votre place. Un coup de cœur assuré avec SOS Cuisine qui vous envoie par courriel vos menus hebdomadaires, selon les portions et les restrictions alimentaires que vous aurez inscrites. Non seulement c’est un service gratuit, mais en plus, les aubaines des circulaires sont mises à contribution dans l’élaboration des menus! Merveilleux!
  • evoilà5 (Vaudreuil-Dorion et Rosemère) est une autre solution : on va y chercher les 5 menus de la semaine et les ingrédients correspondants, et il ne reste qu'à les cuisiner. Pour 4 à 5 portions par repas, ça coûte 125 $. Les commentaires des clients donnent envie de faire pareil!

Épicerie

En retournant travailler, fini l’époque où on pouvait faire l’épicerie en dehors des heures de pointe! Vous avez donc avantage à être encore mieux préparé avec une liste précise, idéalement divisée par type d’aliments. On perd moins de temps quand on n’a pas à revenir sur nos pas 5 fois parce qu’on n’est plus dans la bonne rangée!

C’est sûr que faire l’épicerie en famille a un côté éducatif indéniable, mais misère que ça coûte cher! Quand ce n’est pas Le Petit Loup qui veut des barres tendres à SON goût, c’est Pichounette qui s’extasie devant la variété de biscuits et qui va mourir si vous n’en achetez pas! Fiou! Pourquoi ne pas plutôt confier les enfants à quelqu’un et expédier cette tâche en deux temps, trois mouvements? Alterner chaque semaine entre conjoints permettra à chacun de passer un peu de temps en famille ou de flâner pendant que l’autre réalisera que le coût de la vie est décidément élevé! Eh oui, faire l’épicerie, c’est vraiment éducatif!

  • Faire son épicerie en ligne, c’est possible, mais à un seul endroit! IGA
  • 3 chouettes modèles de listes d’épicerie: Recettes du Québec et Ziraf

Trouver une garderie

S’il y a une tâche qui en rebute plus d’un, c’est bien de trouver une garderie! Les places sont rares et celles qui pourraient être libres ne sont peut-être pas à la hauteur de vos attentes. Sans réserver votre place dès la naissance de l’enfant, il faut s’y prendre tôt pour dénicher la perle rare. Consultez votre hebdo local, faites-le savoir autour de vous ou rendez-vous sur des sites de recherches spécialisées. Vous pourrez trouver des listes, mais elles ne sont pas toujours à jour et n’indiquent pas nécessairement le nombre de places disponibles.

Instaurer une routine

Organisation, toujours organisation! La routine a beau être… routinière, elle a l’avantage de vous organiser une journée! Routine du matin, routine du travail, routine du retour à la maison et des repas et routine du dodo. C’est sûr qu’on peut laisser un peu de place à l’imagination et à l’inspiration du moment, mais quand tout le monde sait où il s’en va, il y a moins de risques d’éclatement en fin de journée! Bien sûr, vous vous lasserez de votre petite routine et rêverez du jour où vous pourrez la laisser tomber, mais les vacances sont là pour ça, non?

Gérer le stress

Le stress! Est-ce qu’on a le temps de gérer notre stress? Mais non, on est trop stressé pour ça! Comme la vie roule à 100 à l’heure, il est important de se réserver des soupapes pour laisser échapper la vapeur. Musique, yoga, lecture, massage, bain relaxant (ça, c’est une fois que les enfants sont couchés, sinon ça devient un bain communautaire!), conversation au téléphone avec une amie, rire, n’importe quoi finalement, du moment que vous avez dans votre journée un moment, sinon de repos, au moins de lenteur. Quand vous n’en pouvez plus, essayez-les en trio! Bain + musique de relaxation + lecture drôle… Sublime!

Vivre la séparation

L’os du retour au travail : la séparation d’avec notre bébé d’amour! On s’ennuie, on se sent coupable, on se sent tiraillée, que d’émotions en perspective! Il n’y a pas de recette miracle, pas de trucs magiques. Les émotions, il faut les vivre et les digérer une à la fois en vous donnant le droit de ressentir!

Trainez vos photos, appelez plusieurs fois dans la journée pour prendre de ses nouvelles et même lui parler si c’est possible. Écrivez ce que vous ressentez ou parlez-en, mais ne gardez pas tout en dedans au risque d’éclater! C’est sûr que la vie ne sera plus comme durant votre congé de maternité, vous n’aurez plus la même disponibilité, mais vous arriverez à trouver un nouvel équilibre et, au fur et à mesure que les journées passeront, vous développerez une autre relation avec bébé… et avec vous-même.

Image de Sonia Cosentino

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez 1 des 5 désinfectants pour les mains de Attitude.

Petits formats parfaits pour le sac à dos.

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires