Famille

Se laisser guider par son enfant

Depuis quelques jours, votre enfant répète le même comportement désagréable. Et si les agissements de votre petit dévoilaient sa disposition à évoluer, les tolèreriez-vous davantage?

Comme vous le savez sûrement, les premières années de la vie de votre enfant ont une importance capitale sur son développement et détermineront en grande partie le reste de son existence. Le type de stimulation offert à l’enfant d’âge préscolaire aura, entre autres, un impact sur la qualité de ses relations sociales et sur sa réussite scolaire.

L’enfant est l’initiateur de son développement

Les parents d’aujourd’hui ont accès à de nombreux documents qui énumèrent les habiletés qu’un enfant devrait être capable de faire à chaque tranche âge. Instinctivement, on présentera des activités à notre petit afin qu’il développe ces compétences dites « normales ». Toutefois, l’enfant a lui-même la capacité de diriger sa progression. Dans cette optique, le parent doit être à l’écoute des signes qu’il dévoile. Il soutiendra alors son petit dans sa réflexion en lui offrant la possibilité d’expérimenter davantage. Suivez votre enfant dans ce qu’il entreprend et vous constaterez qu’il vous orientera naturellement vers les éléments qu’il souhaite apprendre.

Identifier les signes que l’enfant est disposé à faire de nouveaux apprentissages

Par son non verbal, l’enfant démontre qu’il est prêt à évoluer dans certains domaines. Il est donc essentiel d’observer attentivement votre petit. Tentez d’identifier les comportements qu’il commence à faire et qu’il répète souvent. Vous pourrez ensuite l’aider à se perfectionner en lui permettant de pratiquer davantage ses nouvelles habiletés. Par exemple, un enfant qui commence à reconnaître certaines émotions de base améliorera cette compétence si on l’aide régulièrement à nommer les émotions exprimées par les autres.

Il survient qu’un comportement indésirable de l’enfant indique que ce dernier est en train de développer une compétence. Par exemple, le petit qui fait tomber de la nourriture par terre expérimente la loi de la gravité. Il suffira alors d’orienter son développement en trouvant des moyens d’expérimenter d’une manière acceptable. Il est beaucoup moins frustrant pour le parent d’associer le comportement désagréable de son enfant à une opportunité d’évolution!

Mettre l’accent sur les habiletés en voie d’acquisition

Certains enfants seront plus compétents sur certains aspects et moins sur d’autres. L’excellence sur tous les plans n’existe pas. Pourtant, nous sommes tentés d’intervenir sur les lacunes de notre progéniture. Si notre petit est incapable de faire quelque chose, nous l’encourageons à développer cette compétence. Cependant, il sera beaucoup plus bénéfique de pallier ses faiblesses en misant sur ses forces. En mettant également l’accent sur ce que l’enfant commence à faire, on consolidera ses habiletés émergentes et on encouragera leur progression. De plus, en soulignant les capacités de votre enfant, vous contribuerez à l’amélioration de son estime personnelle.

Respecter le rythme de l’enfant

Chaque enfant est unique et se développe à son rythme. Il est inutile d’insister auprès de celui qui n’est pas prêt à progresser. Si certaines habiletés préalables ne sont pas encore intégrées, l’enfant à qui l’on propose de faire une nouvelle tâche risquera de se buter contre des obstacles qui lui sembleront insurmontables. Cela pourrait faire en sorte qu’il se désintéresse rapidement de l’activité ou qu’il s’y oppose catégoriquement. Il est donc important de tenir compte des capacités réelles de votre enfant. Ne vous tracassez pas trop si votre petit semble avoir un léger retard dans un domaine. Dans les faits, il est peut-être occupé à faire progresser une autre sphère de son développement. Si toutefois vous avez des doutes concernant son évolution, n’hésitez pas à consulter un spécialiste.

L’utilisation du jeu

Comme les petits sont naturellement attirés par les occasions de s’amuser, le jeu est l’outil par excellence pour favoriser leur développement. L’aspect ludique les prédispose aux apprentissages. Par exemple, chanter des comptines facilitera l’assimilation de nouveaux mots de vocabulaire, un projet de peinture encouragera la reconnaissance des couleurs et une course à obstacles développera la motricité globale de l’enfant. Vous gagnerez aussi à participer aux jeux initiés par votre enfant. Ceux-ci sont le reflet de ses champs d’intérêt et de ses besoins de développement. Rappelez-vous que le plaisir est le meilleur allié de l’apprentissage.

La richesse des interactions parent-enfant

L’aspect affectif combiné aux activités éducatives favorise une meilleure évolution de l’enfant. Ce dernier apprendra mieux s’il est accompagné d’une personne qu’il apprécie beaucoup. Par exemple, un bambin qui découvre des livres avec ses parents intègrera plus d’informations que s’il les regarde seul. Votre rétroaction alimentera sa volonté de s’instruire. Pour que l’enfant désire développer une compétence, il doit en voir l’utilité. Expliquez-lui et démontrez-lui pourquoi il gagnera à faire un nouvel apprentissage. Il sera beaucoup plus motivé à progresser puisqu’il aspire à vous ressembler. Encouragez-le à se surpasser en lui présentant de petits défis adaptés à ses capacités. L’accumulation de réussites accentuera son sentiment de compétence. Il sera ainsi plus motivé à poursuivre son exploration.

Les activités structurées permettent effectivement à l’enfant de se mettre en action pour développer ses compétences émergentes. Toutefois, son quotidien lui offre de multiples opportunités d’apprentissage. Alors, n’en faites pas une obsession! Soyez simplement à l’écoute des nouveaux intérêts de votre petit génie et vous serez émerveillé de constater à quel point sa curiosité peut l’amener à évoluer!

Laury Boisvert
Coach familial

Passionnée par les enfants et les relations familiales, Laury est titulaire d’un baccalauréat en psychoéducation et est spécialisée en interventions auprès des personnes présentant des troubles de comportement. Elle est également formée en coaching familial. Depuis plus de 10 ans, Laury développe son expertise auprès des familles et des enfants âgés de 0 à 12 ans. Elle a fondé Coaching familial La Lanterne en 2011. Par l’intermédiaire de ses articles, Laury souhaite que chaque parent améliore la confiance en ses compétences en ajoutant quelques trucs à sa « boîte à outils parentale ». Vous pouvez la suivre sur Facebook.


Cette semaine
Célébrons les mamans

Pour souligner la fête des Mères comme il se doit, nous avons pensé nous entretenir avec une famille composée de deux mamans, Véronique et Audrey, et de trois enfants pour en savoir plus sur leur histoire et leur quotidien!

10 camps de jour à découvrir

Les enfants d’aujourd’hui sont vraiment chanceux d’avoir autant de choix d’activités et de thèmes pour leur camp d’été. On vous en présente 10 pour tous les goûts ! 

L'ABC des changements de couches

Durant les premières semaines de vie de votre bébé, vous aurez l’impression de passer votre temps qu'à changer et à acheter des couches!

Menu pour la fête des Mères

Au printemps, le rose refait surface. Couleur qui évoque les beaux jours, on la retrouve soudainement partout, de la garde-robe aux rouges à lèvres. Afin de souligner la fête des Mères, on peut même en ajouter une touche au menu. 

Nos Concours

Gagnez un coffret de dentifrices Attitude

Participez pour gagner les nouveaux produits Attitude

Commentaires

Non