Famille

10 points positifs d'être parents d'un enfant unique

Avoir un enfant unique a longtemps été perçu négativement, et encore aujourd’hui. Pourtant, les enfants uniques sont de plus en plus nombreux alors que la carrière et le désir de liberté prennent de plus en plus d’importance dans la vie des parents.

Les bons côtés d'avoir un enfant unique : 

Aimer tellement son premier enfant au point de ne pas vouloir se séparer en deux, ça se peut. Et si on regardait les avantages pour une fois?

Plus de tranquillité. Une maison où habite un seul enfant est définitivement plus calme que s’il y en a plusieurs. C’est un fait, un enfant seul joue souvent plus paisiblement et n’a personne pour se disputer.

Moins de gestion de crise. Pas de chicane entre frères et sœurs pour un oui ou pour un non, c’est déjà beaucoup.

Supériorité numérique. Il faut se l’avouer, deux parents pour un enfant, c’est bien plus facile à gérer que trois enfants pour deux parents.

Moins de dépenses. La question financière, quoique très terre à terre, est bien réelle. Les parents le savent très bien, un enfant, ça coûte cher et deux, encore plus. Certains parents préfèrent avoir un seul enfant pour lui payer des études dans une école privée, l’inscrire au sport de son choix ou encore pour s’offrir un voyage en famille chaque année.

Moins de compromis. Inutile de se casser la tête pour faire plaisir aux deux ou trois enfants aux goûts différents pour le souper ou pour s’entendre sur l’activité que tout le monde voudra faire pour les vacances. Un seul enfant à satisfaire!

Plus de temps à lui accorder. Avoir un enfant, c’est lui accorder tout notre temps et notre énergie sans devoir se diviser en deux. Ennuyant d’être enfant unique? Pas du tout! Ses parents sont à son entière disposition pour s’amuser avec lui.

Plus de temps pour son couple. Confier la garde de deux enfants ou plus aux grands-parents ou à une gardienne n’est pas toujours facile. À l’inverse, avec un seul enfant, les grands-parents se l’arrachent la plupart du temps. Ça signifie donc plus de soirées en amoureux pour se retrouver tous les deux.

Moins de congés de maladie. Plus d’enfants, plus de virus, plus de rendez-vous chez le médecin et de congés de maladie. Simple logique!

Tout faire ensemble. À trois, on peut tout faire ensemble. Pas besoin de diviser la famille en deux la fin de semaine alors que le premier a son entraînement de soccer et que le deuxième a son cours de karaté.

Plus de temps pour soi. Pendant que chéri s’occupe de votre seul enfant ou qu’il part faire une activité avec lui, vous n’avez personne d’autre dont vous occuper à part vous-même pour quelques heures de répit bien méritées. Et ça, ça rendra vos copines ayant plusieurs enfants un brin jalouses.

La morale dans tout ça, c’est que chaque famille est unique et parfaite à sa façon, qu’elle soit nombreuse ou pas.

Image de Myreille Simard

Rédactrice art de vivre, traductrice, consultante web et réseaux sociaux.


Cette semaine
Les signes avant-coureurs d’une crise cardiaque

Chaque année, des milliers de Canadiens et de Canadiennes succombent à une crise cardiaque parce qu’ils ne reçoivent pas le traitement médical approprié assez rapidement.

8 musées à visiter en famille

Quelle bonne idée de visiter un musée avec les enfants ! Excellente façon de les ouvrir sur le monde en plus d’aiguiser leur sens de l’observation et d’émoustiller leur curiosité. Voici 8 musées à visiter sans plus tarder !

Balado Naviguer ensemble : pour les parents ET les ados

Présenté par l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ)

Parents d’ado, vous savez que les sujets à aborder avec votre enfant sont nombreux et que les conversations sont parfois un peu difficiles. Les ados d’aujourd’hui vivent de nombreux changements dans une société en constante évolution, et les parents se sentent parfois démunis pour les soutenir. 

Les risques méconnus du diabète

Février est le mois du coeur. Une occasion parfaite pour se conscientiser à l’importance de notre santé cardiovasculaire afin de vivre longtemps et en pleine forme entourés de ceux qu’on aime. Mais quel est le lien avec le diabète?