Famille

Dire bonjour et merci n'est pas une option!

« La politesse coûte peu et achète tout », disait Montaigne, mais son concept demeure bien abstrait pour les touts petits! Alors, dire « bonjour », « merci » ou « au revoir », c’est à la base, et c’est non négociable!

On pleure la politesse qui, dans notre société, serait en perte de vitesse. En effet, on dit souvent des adolescents, et même des enfants, qu’ils ne sont pas polis « comme dans le temps ». C’est triste, puisqu’on sait que la politesse est à la base d’une relation harmonieuse avec les autres. Plus encore : les gens qui sont polis et agréables de fréquentations auront tendance à recevoir plus et un monde d’opportunités s’ouvrira à eux! Puisque tout parent souhaite ultimement le bonheur de ses enfants, il devrait se faire un devoir de lui enseigner la politesse : ça croule sous le sens, non?

C’est au parent d’agir

En outre, il est prouvé qu’un enfant vivant dans un milieu familial où les gens sont courtois, et où la politesse est encouragée, sera à son tour un adulte courtois et poli. C’est donc dire que le premier endroit où l’enfant doit apprendre la politesse, c’est à la maison! Oui, la courtoisie est quelque chose qui s’enseigne, et on ne devient pas poli du jour au lendemain, comme par magie! En effet, l’enfant, qui est naturellement centré sur lui-même, ne comprend pas pourquoi il doit porter une attention toute particulière à l’autre, qu’il s’agisse d’un camarade de garderie, d’un ami de la famille, de son grand-père ou même de vous. La fameuse formule « Qu’est-ce qu’on dit? » lorsqu’on désire que son enfant remercie ou salue quelqu’un fait donc, encore, beaucoup, beaucoup de sens.

Bonjour!

Premier geste d’interaction sociale, la salutation permet d’entrer positivement en contact avec les autres. Comment saluer? C’est simple : on regarde son interlocuteur, on lui sourit et on lui dit « bonjour ». C’est ce tout petit « bonjour » qui, une fois au parc ou à la garderie, se transformera en : « Est-ce que je peux jouer avec vous? » Saluer et répondre aux salutations des autres permet de développer une foule d’habiletés sociales, comme le partage, l’écoute et la négociation.

Bien sûr, bébé est déjà en relation avec les gens qui l’entourent. D’abord, il leur sourit avant de, peu à peu, vers l’âge de 10 mois, leur envoyer la main ou des baisers, lorsque sonne l’heure du départ. Puis le langage se met en place et on l’encourage à dire les bons mots : « allo », « bonjour », « salut », « au revoir » ou « bye bye ». Parfois, l’enfant refuse de dire bonjour. La timidité peut en être la cause, ou, alors, il n’en a-t-il tout simplement pas envie : continuez donc à l’encourager, mais sans le forcer. C’est vers l’âge de 4 ans qu’il est en mesure de mieux comprendre et vous pouvez alors lui expliquer comment un simple bonjour peut faire plaisir à un proche ou un ami.

Donner l’exemple

Évidemment, le parent a une influence sans borne sur son enfant : c’est donc à vous de montrer à bébé à saluer, mais aussi à dire « merci », ou « s’il te plaît ». D’ailleurs, lorsque quelqu’un prend la peine de saluer votre enfant et que celui-ci n’a pas la réaction escomptée, prenez la peine d’arrêter pour le lui faire remarquer : ceci aura pour effet de confirmer à votre enfant l’importance que vous accordez à ces gestes de courtoisie élémentaire et, lorsqu’il répondra enfin aux salutations des autres, n’oubliez pas de le féliciter.

Vous pouvez aussi en profiter pour lui faire remarquer les réactions positives qu’ont les autres lorsqu’il les salue. Au parc, encouragez-le à saluer les autres enfants, à se présenter, à demander le nom de ses camarades. Vous pourriez aussi faire des jeux de fictions : imaginez certaines situations où, en public, il doit répondre aux salutations de la caissière, d’une amie, d’un passant…

Le sens des expressions de politesse
S’il te plaît

On le dit lorsqu’on formule une demande : « Si ça te plaît », ce qui signifie que l’on accepte que l’autre ait un désir dont on n’est pas maître. Peut-être qu’il n’a pas envie de répondre favorablement à notre demande, donc il le fera seulement « s’il le veut bien ».

Merci

On dit « merci » justement parce que l’autre n’était pas obligé de faire ce qu’il a fait, pour nous. « Merci » est une façon de dire qu’on lui est reconnaissant.

Bonjour

« Bonjour », ce n’est pas seulement souhaiter une bonne journée à quelqu’un. C’est surtout lui dire qu’on le reconnaît, qu’on le voit. « Bonjour », c’est une très grande marque de respect! D’ailleurs, les Hawaïens saluent avec le terme « Aloha », qui signifie bonjour, mais aussi amour, affection, compassion. Pour leur part, les Indiens le font avec « Namasté », qui veut dire : « Je salue, je vois le divin qui est en toi. »

Au revoir

Enfin, dire « au revoir », c’est surtout dire : « J’ai passé un moment avec toi. Notre rencontre s’arrête là, mais elle a compté. Alors j’espère beaucoup te revoir! »

Ne pas l’obliger

Encore une fois, s’il n’est pas à l’aise, rien ne sert de le forcer. Rappelez-lui tout simplement l’importance de ces gestes, sans l’obliger à faire quelque chose qui le rend inconfortable. Dans le même ordre d’idées, il ne faut pas l’obliger à donner des accolades, ou des bisous, s’il ne le désire pas. Encouragez-le, mais laissez-le aussi prendre les devants!

D’ailleurs, il est mieux de l’encourager lorsqu’il dit bonjour et au revoir, que de le gronder lorsqu’il ne le fait pas. De cette façon, votre enfant comprendra très bien ce que vous attendez de lui, mais n’aura pas l’impression d’être forcé de faire quelque chose dont il n’a pas envie.

Être patient

L’apprentissage de la politesse et des habiletés sociales demande du temps et de la patience. Oui : il faut donc vous armer de patience et vous habituer tout de suite à répéter. On estime que le réflexe des formules de politesse est acquis vers l’âge de 4 ans. D’ici là, vous aurez à demander à plusieurs reprises quels sont les fameux « mots magiques »!

Lectures inspirantes
Image de Marie-Eve Bourassa

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires