Famille

Ne grandis pas trop vite, mon enfant!

On fait de notre mieux pour qu’ils gagnent en autonomie le plus vite possible, mais il y a de ces choses qui nous manquent tellement quand ils grandissent…

Les câlins

Les bébés sont toujours dans nos bras et la plupart du temps, on en profite à fond. Puis, quand ils sont petits, ça va encore, mais dès qu’ils grandissent, ils veulent de moins en moins s’appuyer sur notre épaule pour écouter un film. Ils veulent encore moins nous faire douze millions de câlins dans la journée. Après quelques années, c’est même difficile d’obtenir un petit bisou de bonne journée…

Les premières fois

Une autre chose qui nous manque quand ils grandissent, ce sont les grandes découvertes. Quand un enfant est tout petit, c’est facile de les impressionner avec la nouveauté des jeux, des histoires et des recettes. Pour eux, même les pommes grenades sont comme un fruit venu d’ailleurs! Plus tard, il faut faire preuve de beaucoup plus d’imagination pour revoir cette surprise dans leurs yeux.

La meilleure maman du monde

Eh oui, c’est nous ça, la meilleure maman du monde. Mais en vieillissant, on peut dire que notre réputation en prend pour son rhume. Pas qu’on ne soit plus la meilleure maman du monde, mais on nous le dit moins. Disons-le comme ça. Heureusement pour nous, ces petits mots gentils semblent revenir peu à peu à l’adolescence, par message texte, comme vous le voyez.

L’émerveillement

Avant les préjugés, les peurs, la bienséance, les connaissances scientifiques et les inquiétudes financières, le regard sur toute chose est bien différent. Pour un enfant, chaque fleur, chaque voiture, chaque personne et chaque saison est quelque chose de spécial et de parfait dont on n’oserait jamais critiquer la nature. Ce qu’ils nous disent spontanément sur tout ce qu’ils voient pour la première fois est toujours si naturel et si frais que ça nous manque quand ils grandissent pour devenir un peu comme nous.

La confiance absolue

Pour notre jeune enfant, si on le dit, c’est que c’est vrai. En tant qu’adultes, avec toute notre expérience, on doit savoir tellement de choses que nos conseils valent la peine d’être écoutés. À la longue, on tombe de notre piédestal et nos paroles et nos conseils sont de plus en plus dilués dans l’indiscipline et l’autonomie. On s’ennuie un peu de cette période bénie pendant laquelle nous étions vues comme des personnes à la science infuse et aux pouvoirs plus grands que ceux de Superman!

Le pardon facile

Ils ont le pardon facile aussi quand ils sont petits. Ils oublient vite, ne connaissent pas la rancune et ne nous en veulent jamais quand on fait des erreurs : ils nous font même un c^lin pour nous dire qu’ils nous aiment encore! Quand ils sont grands, ça change… Un peu. Des fois pas mal plus.

Les jeux

En grandissant, ils jouent moins aussi. Ils jouent bien avec leur téléphone et avec leurs amis, mais si on ne les a pas habitués à jouer avec nous à des jeux de table, à des jeux vidéo ou à faire des constructions de trains miniatures ou de Lego, ils finissent par ne plus jouer avec nous. Par la force des choses, on en vient à ne plus jouer du tout non plus.

Les histoires d’école et de garderie

Une des choses qui vont le plus nous manquer quand les enfants seront grands, ce sont les histoires de garderie et d’école. Les accidents, les commérages, les bricolages, les histoires de professeurs et les amitiés nous donnent toujours de bons sujets pour meubler le silence du retour à la maison. Quand ils essaieront de cacher leur intérêt pour le plus beau garçon ou la plus belle fille de la classe et que le directeur du secondaire les suivra à la trace, ce sera une autre histoire…

Le clan

Quand la famille est un clan solide, qui s’accompagne dans toutes les sorties et qui connaît toutes les répliques dont on a besoin pour rire à longueur de journée, l’arrivée des meilleurs amis, des heures au téléphone et des amoureux qui prennent beaucoup de temps change la donne. Même si c’est normal et bon pour eux, c’est un peu triste pour nous.

Leur présence

Évidemment, quand ils seront à l’âge de trouver un travail à temps partiel en plus de l’école et des amis, il ne restera plus beaucoup de temps pour nous. À ce moment-là, c’est toute leur présence qui nous manquera. C’est pour ça qu’il faut penser à bien profiter de vos soirées occupées avec eux, pendant qu’ils sont toujours collés sur vous, parce qu’ils grandissent beaucoup trop vite.

Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman


Cette semaine
L'importance de dire « merci »!

Malgré les petits soucis de la vie, nous avons toutes plusieurs raisons d’être reconnaissantes. Ça tombe bien : il est prouvé que dire merci est un gage de bonne santé physique et relationnelle! 

5 bricolages pour l'Action de grâce

Voici quelques suggestions de bricolage qui pourraient servir à décorer la table le soir de l’Action de grâce.

Activités pour profiter pleinement de l'Action de grâce

Le long week-end de l’Action de grâce est arrivé et, avec lui, l’occasion de profiter à 100% de son petit nid familial  dans une ambiance de plaisir, de couleurs et surtout de détente. Voici comment vraiment profiter de ce congé bien mérité.  

Électricité : pour une maison à l’épreuve de bébé

Présenté par Hydro-Québec

On le sait, les bambins sont des êtres très curieux ! Ils découvrent le monde qui les entoure un peu plus chaque jour et, dès lors qu’ils apprennent à ramper, ils deviennent très difficiles à arrêter ! 
 

Nos Concours