Famille

12 règles de parents heureux

Comment faire en sorte que notre vie de parents soit plus lumineuse et moins remplie de stress? Chacun a sa recette, mais les quelques éléments que nous vous présentons sont un bon départ!

Lâcher-prise sur le contrôle absolu

Le contrôle absolu sur tous les aspects de la vie de famille est néfaste, il nourrit les conflits au sein de la famille et du couple et mène éventuellement au stress et à la dépression. Il faut vraiment apprendre le lâcher-prise le plus tôt possible dans sa vie de parents!

Accepter de ne pas toujours avoir raison

La plupart du temps, vous avez effectivement raison : vous avez l’expérience, le recul, le vécu qu’un enfant n’a pas. Mais ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants? Acceptez au moins occasionnellement de voir les choses de leur point de vue, ça changera votre perspective et l’ambiance familiale.

Arrêter de blâmer les autres

Oui, votre mère vous a élevé comme ceci, votre patronne refuse de comprendre votre réalité, votre belle-sœur ne se montre pas aussi disponible qu’elle avait promis de l’être… La liste des reproches peut être très longue quand on s’y met! Devant les aléas de la vie et vos déceptions, ne blâmez pas toujours les autres! Entretenir des rancunes et des querelles est exténuant. La bonne entente et le lâcher-prise sont tellement plus zen!

Ne plus avoir peur

C’est vrai que devenir parents peut faire peur avec toutes les responsabilités et les attentes qui viennent avec les enfants. Mais si vous êtes une bonne personne, avec une tête sur les épaules, beaucoup d’amour dans votre cœur et plein de bonne volonté, vous avez tout ce qu’il faut pour être un parent. Arrêtez d’avoir peur de ne pas être à la hauteur. Vous êtes fantastique!

Laisser aller le passé

Nous sommes le résultat de notre éducation et de notre famille d’avant, non? Peut-être, mais pas totalement! Vos blessures d’enfance ont peut-être laissé des cicatrices qui tardent à guérir, mais vous êtes plus que l’enfant de vos parents et de votre milieu d’avant. Avec le temps, vous êtes devenue une adulte à part entière qui décide de ce qu’elle veut et ne veut plus dans sa vie. Si le passé vous tire par-derrière, il serait peut-être temps de tourner la page pour de bon?

Revoir ses attentes

On veut toute être LA meilleure maman possible : être présente, donner tous les soins requis, bien alimenter toute la famille, soutenir les enfants dans leur développement et leur scolarité, etc. tout en étant douce, patiente, souriante… Pour être un parent heureux, il faut apprendre à choisir ses batailles et revoir ses attentes pour éliminer tout le superflu. Les super mamans sont de super candidates aux séparations et aux problèmes de santé…

Ne pas s’en faire avec l’opinion des autres

Que ce soit parce qu’on veut impressionner par nos compétences parentales et nos talents (culinaires, pédagogiques, artistiques, etc.) ou parce que ce que les autres pensent de nous nous paralyse et nous obsède, il est bon de décider de ne plus s’en faire avec ce que les autres peuvent dire ou penser. Votre famille est unique, elle est née de deux adultes venant de deux milieux qui ont développé leur propre façon de faire. L’opinion des voisins, de la famille, des gens sur Facebook ne compte pas autant que la vôtre en ce qui concerne votre famille!

Ne pas résister au changement

Ce qui était votre valeur numéro 1 il y a 2-3 ans n’est peut-être plus en phase avec votre réalité d’aujourd’hui et ce que vous rejetiez complètement du temps de votre vie de célibataire est devenu essentiel à votre vie de maintenant? En devenant parent, vous avez changé! On ne s’en rend pas compte sur le coup bien sûr, mais chaque nouvelle expérience, bonne ou mauvaise, contribue à faire de vous la personne merveilleuse que vous êtes. Ne regrettez pas le passé et vivez pleinement votre présent!

Éviter de se comparer aux autres

On a toutes eu le réflexe de vouloir vérifier si notre enfant est « normal ». Puis, on remarque que notre fils ne marche pas aussi vite que son cousin, que notre fille parle tellement plus que la petite voisine, que nos enfants sont tellement mieux élevés que ceux de notre collègue! Le jeu de la comparaison ne sert personne! Au-delà des validations pour se rassurer que tout va bien et qu’aucun problème grave de développement n’affecte notre enfant, on serait plus heureuses si on arrêtait de se comparer et de trouver que l’herbe est plus verte chez la voisine… C’est rarement le cas de toute manière!

Accepter ses enfants tels qu’ils sont

C’est un grand défi de parent : prendre nos enfants comme ils sont, avec leur personnalité, leurs qualités et leurs défauts, sans tenter de vouloir les faire entrer dans un moule unique dont vous avez décidé du gabarit. Chaque enfant est unique et respecter son unicité est un gage de grand bonheur!

Rire beaucoup

Si on prend sa vie de famille trop au sérieux, c’est la catastrophe assurée! Imaginez si on ne riait pas devant les gaffes d’enfants, les petits conflits et les séances de bouderie! C’est vrai que ce n’est pas tout le temps drôle être parent, mais en mettant le rire dans les réactions les plus souvent provoquées dans une journée, les tensions s’effondrent et tout le monde s’en porte mieux.

Faire la paix tous les soirs

On l’a souvent dit pour un couple : s’endormir sur de la chicane n’est pas bon. Même si parfois, c’est un peu inévitable avec des enfants qui nous forcent à les gronder à l’heure du dodo! Cela dit, en règle générale, prendre le temps de se parler de sa journée, de ses frustrations mutuelles, de ses bons coups aussi et se laisser sur des mots d’amour et de réconfort, ça ne fait pas du bien qu’aux enfants, les parents peuvent dire Mission accomplie avant d’aller se coucher le sourire aux lèvres!

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Commentaires