Famille

Nouveau boulot, nouveau départ!

Vous avez étiré le congé de maternité de quelques mois ou quelques années? Vous avez opté pour un changement de carrière ou un retour à l'école. Voici des conseils pour votre nouveau départ!

Vous avez étiré votre congé de maternité? Vous êtes demeurée à la maison pendant quelques années avec vos chérubins? Vous avez revisité les bancs d’école ou avez opté pour un changement de profil de carrière? Peu importe, bientôt sonnera l’heure d’un nouveau départ dans le monde du travail. Voici quelques pistes pour vous aider.

Trop de choix

Retour aux études? Nouveau type d’emploi? Nouvel horaire? Déménagement? Réorientation professionnelle? Pour y voir clair, il est préférable de dresser un bilan de ce que vous pouvez et voulez faire, mais aussi de ce que vous ne désirez plus. « Depuis l’arrêt du travail, bien des choses ont changé dans la vie d’une maman qui veut retourner sur le marché du travail : son mode de vie, sa personnalité, ses valeurs et ses intérêts. Si elle accordait beaucoup d’importance à sa carrière auparavant, il se peut que maintenant ce soit sa vie de famille qui passe en premier. L’erreur à éviter serait de croire qu’il est possible de reprendre notre vie exactement où elle était avant d’avoir les enfants. On a changé pendant cette période d’arrêt et il y a de nouvelles choses à considérer maintenant », explique Catherine Léonard, conseillère en orientation au Y des femmes de Montréal. Le bilan sert donc d’excellent point de départ pour bien enclencher le processus vers le retour au travail.

Une erreur fréquente serait de dépoussiérer la dernière copie de votre CV et espérer qu’il fera toujours l’affaire. En faisant votre bilan, vous vous apercevrez que vous avez « travaillé » depuis votre cessation d’activité et il est important de tout noter.

Plan d’un bon bilan

  • bilan de votre parcours AVANT votre période d’arrêt
  • liste de vos activités (à contrat, implication dans la vie de l’école, bénévolat, etc.) et des aptitudes que vous y avez développées pendant votre période « sans emploi »
  • bilan de ce que vous savez faire (jumeler vos acquis « anciens » et « nouveaux »)
  • bilan de vos formations et planification de celles que vous pourriez aller faire pour aider votre retour au travail
  • liste de vos contraintes et de vos réels désirs (horaire, type d’emploi, obligations familiales, situation financière, etc.)
  • Énumération de vos champs d’intérêt

* Inspiré du livre Je veux retravailler aux éditions Marabout.

Bon moment pour s’orienter?

Le temps a passé et vous vous sentez un peu démunie. Vous pouvez opter pour une mise à jour de vos acquis (un cours d’anglais ou un cours d’informatique). Ou encore, vous décidez de terminer votre cours secondaire ou même aller chercher une nouvelle formation. C’est le moment. Saviez-vous qu’Emploi-Québec aide financièrement les personnes voulant suivre une formation? Informez-vous auprès de votre Centre local d’emploi. Peut-être pourrez-vous bénéficier de ce service.

« Attention à la course aux diplômes! Parfois, les femmes entretiennent une crainte envers le marché du travail et retardent leur plongeon en entamant de très longues études, mentionne toutefois Catherien Léonard. Il n’est pas obligatoire de tout connaître avant de retourner sur le marché du travail. » Mais si notre bilan nous indique un manque qui deviendra vite un obstacle à l’obtention d’un emploi, pourquoi pas entreprendre une formation? Aussi, il n’est pas obligatoire de la terminer avant de chercher un emploi. Pendant une entrevue, il est bien de pouvoir dire à un potentiel employeur que l’on suit des cours d’anglais, par exemple. « Cela indique à l’employeur que la femme est active et entreprenante », note Catherine Léonard.

Où trouver un conseiller en orientation?

  • Auprès de l’ordre des conseillers en orientation du Québec. Il est possible de consulter le répertoire des conseillers en orientation sur leur site.
  • Dans certains centres locaux d’emplois (CLE).
  • Dans les écoles, collèges, commissions scolaires et universités. On y offre même des services pour ceux qui n’y sont pas étudiants.
  • Grâce aux organismes en employabilité ou les organismes communautaires.

Se chercher un emploi : par où commencer?

« Avant de passer à l’action, il est important de faire un processus personnel – le bilan par exemple – qui va nous permettre de cibler quelle profession on veut faire et aussi quel milieu de travail on aime », conseille Catherine Léonard. Par exemple, une infirmière peut travailler dans un hôpital, mais aussi dans un CLSC ou une clinique. L’environnement de travail n’est pas du tout le même. « Si on ne sait pas quel environnement nous plairait, on appelle certaines entreprises pour aller rencontrer des gens sur le terrain en leur spécifiant qu’on est en réorientation et que l’on aurait des questions à leur poser », suggère-t-elle.

Ainsi, on en arrive à être capable de bien cerner certaines entreprises potentielles et des secteurs d’emplois intéressants, le tout dans un certain cadre géographique raisonnable. Ensuite vient l’étape de l’envoi des curriculums vitae. « Rappelez-vous qu’un curriculum vitae reste toujours un morceau de papier », note Catherine Léonard. Il faut miser sur le contact direct (appels téléphoniques, rencontres et entrevue) pour être en lien direct avec l’employeur.

Dans les clubs d’aide à la recherche d’emploi ou en consultant un conseiller en orientation, vous pourrez trouver des pistes pour « modifier » votre CV en fonction de l’emploi visé et aussi pour y inclure les autres activités non rémunérées réalisées lors de votre arrêt de travail.

Où trouver?

  • Centre local d’emplois de votre région
  • Salon de l’emploi
  • Organismes en employabilités
  • Club de recherches d’emploi
  • Sites Internet
  • Et n’oubliez pas le fameux « bouche à oreille » : Dites à votre entourage que vous vous cherchez un emploi et faites passer le mot de la cour d’école de votre plus grand jusque chez le dentiste...

Pièges de l’entrevue : Quoi dire? Ou comment le faire?

Après une période à la maison, l’entrevue est l’une des étapes les plus stressantes. Quoi dire devant un employeur qui se questionne sur notre « temps d’arrêt »? « Il est important de toujours rassurer l’employeur. Si on est resté à la maison, on lui explique ce qu’on a appris ou quelles aptitudes on a développées à travers cette expérience. On peut alors lui dire qu’on est très polyvalente et que l’on est capable de gérer le stress ou les imprévus. Il faut absolument sortir le positif de cette période. D’où l’importance aussi de s’être bien préparée et de bien se connaître », précise Catherine Léonard.

Le mot d’ordre est donc de rassurer celui qui nous interroge. Même application de la règle d’or de l’entrevue pour une question sur notre vision de la conciliation travail-famille en cas de montée de fièvre chez fiston. « On rassure l’employeur en lui disant qu’on a un bon réseau établi, que les mesures sont en place pour cette éventualité, suggère-t-elle. Ainsi, vous lui démontrez que vous avez fait ce qu’il faut pour être entièrement disponible. »

Attention!
Catherine Léonard insiste sur le fait qu’il faut que dans votre tête vous soyez prête à commencer à travailler le lendemain d’une entrevue. Il ne sera pas le temps de songer à organiser toute la maisonnée si vous n’avez qu’un délai de 18 heures ou 3 jours. Mission impossible! « Il faut avoir pris les arrangements nécessaires à la bonne marche de la maison et avoir déjà commencé la transition pour tous les membres de la famille. N’oubliez pas que la recherche d’emploi est un emploi à temps plein », souligne-t-elle.

Autres questions auxquelles on peut dès maintenant trouver une réponse pour ne pas rester stupéfaite lors de l’entrevue :

Pourquoi avez-vous arrêté de travailler?Quelles sont vos priorités?Pourquoi voulez-vous retravailler maintenant?Voulez-vous d’autres enfants?Qu’est-ce que vous pouvez apporter à notre entreprise?Pouvez-vous travailler la fin de semaine (ou le soir, etc.)?Croyez-vous être capable de vous adapter au milieu de travail?Nommez-moi trois de vos qualités. Et trois de vos défauts.Pourquoi devrions-nous vous choisir plutôt qu’une autre candidature?Quels sont vos passions ou vos loisirs?De quelles réalisations professionnelles ou personnelles êtes-vous le plus fière?Qu’est-ce qui vous motive dans ce type de travail?Comment arrivez-vous à gérer le stress?Aimez-vous les défis? La routine? Les imprévus?

Une grande étape à franchir, mais pas à pas, l’expédition paraîtra moins ardue.

Image de Nadine Descheneaux

Autrice jeunesse et conférencière.


Cette semaine
Initier les enfants au compostage

Présenté par Cascades Fluff & Tuff®

Nul n’ignore désormais l’importance de composter à la maison afin de réduire sa production de déchets et, par le fait même, son empreinte environnementale. 
 

Soins beauté pour mamans pressées!

Présenté par Bioderma

Quand on devient maman, chaque minute compte ! Concrètement, on a peu, voire pas de temps pour se coiffer et se maquiller le matin et on est souvent trop fatiguées le soir pour s’offrir une routine de démaquillage digne de ce nom.

10 recettes parfaites pour le thermos

Parce que les enfants, comme les adultes, n’en peuvent plus, au bout d’un moment, du sempiternel sandwich au jambon, voici 10 recettes nourrissantes qui se transportent très bien dans un récipient isolant (en plus de faire de bons soupers!).

École : Mon enfant ne semble pas s’adapter

Lorsque, du haut de notre vie d’adulte nous regardons la vie d’élève de nos enfants, nous avons tendance à l’idéaliser. Pourtant, il suffit d’un simple petit saut dans le passé pour se souvenir qu’à l’école, tout n’est pas si rose et si simple.

Nos Concours

Gagnez une échelle de croissance d'une valeur de 40$!

Suivez la croissance de votre enfant grâce à Odie!

J'explore la mer des Caraïbes - Mon premier guide de voyage

Participez pour gagner le guide voyage “J’explore la mer des Caraïbes”

Éloignez les poux rapidement grâce à SOS Poux!

Participez pour gagner la trousse complète et le shampoing de SOS Poux

On se prépare pour l'Halloween avec Auzou!

Gagnez deux livres d’Halloween de Auzou

Simplifiez les lunchs grâce à Geneviève O’Gleman!

Gagnez le livre de recette Les Lunchs de Geneviève O’Gleman

La collation idéale pour votre pause santé!

Gagnez une boîte de collation Sesame Snaps

Commentaires