Famille

On va m'oublier pendant mon congé parental!

À quelques semaines du retour au travail, les questions surgissent : serai-je capable de faire mon travail et d’être aussi performante que par le passé?

À quelques semaines du retour au travail, les questions surgissent : serai-je capable de faire mon travail et d’être aussi performante que par le passé? Est-ce que la personne qui m’a remplacée aura changé ma méthode de travail? Aura-t-elle été meilleure que moi? Comment faire pour gérer sainement de tels questionnements?

Ces interrogations, bien que normales, ne doivent pas vous emporter dans un tourbillon de stress inutile à l’approche de votre grand retour au boulot. Voici quelques solutions qui vous aideront à préparer ce retour, parfois même avant votre départ!

Avant le congé

Avant de partir, prévoyez une rencontre avec votre employeur. Bien sûr, vous y discuterez de l’organisation du travail pendant votre absence, mais vous pourrez aussi discuter de votre retour, ou du moins, l’aborder.

Avez-vous pensé à la possibilité d’un retour progressif, à temps partiel ou avec des heures de travail plus souples? C’est le moment d’en parler!

Assurez-vous donc de bien connaître vos options de retour au travail, et ce, pour les deux parents. Vous ne prendrez peut-être pas de décision tout de suite, mais le fait de connaître les différents choix professionnels possibles vous y aidera au moment désiré.

Selon la psychologue du travail Sylvie Sanchez-Forsans, différentes étapes peuvent vous aider à calmer l’inquiétude reliée à votre retour au travail pendant votre congé.

Pendant le congé

Si vous êtes certaine de retourner au même emploi qu’auparavant, n’hésitez pas à demeurer en contact avec vos collègues et votre employeur. Pas nécessaire de les appeler tous les jours! Juste un ou deux appels ou quelques courriels à intervalles réguliers, une visite avec le bébé, un 5 à 7, etc.

C’est un moyen de rester en contact avec votre milieu de travail, de vous tenir informée et de ne pas vous faire oublier afin de bien préparer votre retour!

Si votre emploi ne vous satisfaisait plus avant le congé, vous pouvez en profiter pour faire le point, question de revenir les idées bien claires ou encore de relancer une recherche d’emploi.

Prenez du recul

Projetez-vous dans le futur, réfléchissez à vos nouveaux objectifs, à vos nouvelles valeurs en tant que parents. Ce peut être aussi le moment propice pour vous doter de nouvelles formations et de vous repositionner au sein de l’entreprise. Le résultat de cette réflexion pourra être partagé à votre retour en proposant un entretien à votre patron.

Le jour J approche!

Environ 15 jours avant votre retour définitif, prévoyez une rencontre de « travail » afin d’y rencontrer votre patron et des collègues. Ne vous y sentez pas obligé, mais voyez-y plutôt un moment opportun pour prendre le pouls de votre ancienne équipe et de vous imaginer à nouveau dans un travail qui a certainement évolué pendant votre absence.

C’est une action simple qui vous évitera d’avoir trop d’informations à assimiler les premiers jours du véritable retour!

Partez l’esprit tranquille

Le retour arrive toujours plus vite qu’on ne l’aurait imaginé! Il se peut que vous soyez encore en période d’adaptation avec votre bébé et que de le laisser à la garderie vous brise le cœur... Un peu de courage, tout se déroulera bien, surtout si vous prévoyez un peu de temps pour laisser votre enfant s’adapter à son futur service de garde.

Ariane Couture, enseignante au primaire dans la région de Québec a vécu ces quelques moments de stress à l’approche de son retour au travail. De son côté, le fait d’avoir pu trouver une garderie sécurisante l’a énormément aidée. « J’ai commencé à y faire garder la petite 1 ou 2 journées par semaine quelque temps avant mon retour définitif. En plus de me sécuriser, cela m’a permis de me libérer l’esprit et de commencer à préparer certains trucs pour le boulot, sans trop me stresser » dit-elle.

En effet, le fait de laisser l’enfant s’adapter vous donnera un peu de temps pour souffler avant de retourner définitivement au travail et vous partirez l’esprit un peu plus tranquille chaque matin.

Le retour ne se passe pas comme prévu?

Vous revenez à votre bureau et il est déjà occupé par quelqu’un d’autre ou encore on a décidé d’effectuer des changements à votre environnement de travail sans vous en parler?

Prenez un peu de distance pour relativiser le tout. Il ne faut pas prendre ces changements de façon personnelle. C’est normal que les choses aient changé durant votre absence... Ce n’est pas pour autant facile à accepter, il faut seulement prendre son temps et en discuter avec les personnes appropriées.

Par contre, si vous avez le sentiment que vos droits ne sont véritablement pas respectés, vous pouvez vous informer auprès de la Commission des normes du travail du Québec ou encore sur le site Éducaloi, un organisme sans but lucratif informant les Québécois et les Québécoises de leurs droits et obligations en mettant à leur disposition de l'information juridique de qualité dans un langage simple et accessible.

Le retour est fait, tout se déroule comme vous voulez?

Vous devrez tout de même vivre une petite période d’adaptation. Comme vous avez passé plusieurs mois à la maison à prendre soin de votre bébé, avec un horaire bien établi, un rythme adapté à celui de votre enfant et éloigné des réalités professionnelles, vous devez vous attendre à une période de transition. Il est normal que celle-ci puisse durer de 3 à 6 mois.

C’est le temps nécessaire pour vous remettre à jour, reprendre votre travail efficacement et accepter les changements!

En somme, il n’y a pas de remède miracle pour échapper aux questionnements liés à la fin de votre congé parental. Cependant, la planification est certainement la clé qui vous aidera à y voir plus clair, à mettre les étapes de votre retour en branle et à diminuer votre stress!

Pour vous accompagner, n’hésitez pas à consulter un professionnel des ressources humaines ou un coach personnel qui vous guidera dans votre réflexion.

Sylvie Sanchez-Forsans est psychologue du travail et responsable du CAPAP. Elle est professeure en Psychologie à l'Université Lyon 2.

Lectures inspirantes

Concilier travail et maternité
Hendriks, Karine.
Groupe Express éditions,
Coll. 100 conseils de pros, 2005, 128p,
ISBN : 9782843432330
20,95 $

À ce soir. Concilier travail et vie de famille
Brazelton TB.
Marabout, 2000.
ISBN: 9782501033053
10,95 $

Amour, Enfant, Boulot... Comment sortir la tête de l’eau
Gatecel Anne, Renucci Carole.
Albin Michel, 2000, 386p.
ISBN: 9782226116611
29,95 $

Bisou, maman va travailler
Domain, Valérie.
Hors Collection, 2004, 209p.
ISBN: 9782258064218
29,95 $

Guide de survie de la mère au travail,
Peel, Kathy
Libre Expression, 1999.
ISBN : 9782891118279
22,95 $

Les mères qui travaillent sont-elles coupables?
Giampino, S.
Albin Michel, 2000.
ISBN: 9782226114204
29,95 $

Mars 2008

Tracy-Ann Lugg
Vice-présidente régionale d’Adecco

Maman de quatre enfants en retour progressif à raison de 4 jours semaine depuis son dernier congé de maternité, Tracy occupe le poste de Vice-présidente régionale d’Adecco depuis 2004. Gestionnaire de plus de 100 professionnels du domaine RH essentiellement et de 1400 employés temporaires à travers la province, Tracy est sensible aux besoins de ses employés et aux nouvelles réalités du marché de l’emploi. La conciliation travail et vie personnelle fait partie de ses préoccupations quotidiennes envers ses employés. Adecco, 514-845-4255.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Passez un été magnifique au Québec grâce à Ulysse!

Participez pour gagner votre copie du livre “Étonnant Québec” des Guides de voyage Ulysse

Commentaires