Famille

Je travaille à la maison, comment m'organiser?

Avant de trouver le scénario parfait pour soi, il y a tout un nouveau monde à découvrir. Afin de ne pas le terminer dans un mur et apprécier l'aventure, voici quelques idées à mijoter.

Pour mieux concilier travail et famille, je vais travailler à partir de la maison. J’ai plein de projets, j’en rêve la nuit. Je vais pouvoir gérer moi-même mon horaire, le lavage va se faire tout seul en même temps que je travaille, je vais éviter la cohue du trafic et pourquoi pas… je vais travailler pendant la sieste et j’éviterai ainsi d’aller porter fiston à la garderie! Le scénario parfait!

Avant de trouver le scénario parfait pour soi, il y a tout un nouveau monde à découvrir. Certaines le découvrent avec grand plaisir , alors que pour d’autres le voyage est un peu plus chaotique! Afin de ne pas le terminer dans un mur et d’apprécier chaque moment de cette belle aventure, voici quelques idées à mijoter.

L’organisation et la discipline! Ça y est, on n’en sort jamais! C’est vrai que ce sont les clés de bien des succès… Les efforts fournis à créer de nouvelles habitudes seront comme toujours fortement récompensés. Voici donc quelques questions de coach qui sauront vous guider vers l’atteinte de VOTRE scénario idéal.

Quel est mon lieu de travail?

Oui, je sais bien que l’article porte sur le travail à la maison… mais où travaillez-vous dans la maison? Ceci a une grande importance afin de bien définir le rôle de chaque pièce. Même si l’espace est restreint, il est important d’avoir un lieu dédié à notre travail dans la maison. Plus l’espace est défini, plus il est facile d’en faire la coupure, par exemple, en fermant la porte ou en déplaçant un paravent. Peu importe la façon, le but est d’envoyer un signal clair : je ne suis pas en mode travail présentement, je suis en mode famille. Je sais qu’il est parfois difficile d’arrêter la machine à idée… un petit carnet à portée de main permet de se libérer l’esprit et de profiter des moments en famille sans toujours penser au travail.

Combien de temps vais-je travailler par semaine?

Pourquoi compter mes heures si je suis à la pige ou mon propre patron? À la maison, il est rare qu’un patron barre la porte du bureau en s’assurant que tous soient partis…Ce qui sous-entend que le temps peut se prolonger et se prolonger (surtout si vous adorez ce que vous faites!) Évitez ce piège, à la longue, c’est la famille qui en subit les conséquences. Donnez-vous un nombre d’heures idéal à travailler par jour ou par semaine. Le défi est de s’y tenir, une fois convaincue, la culpabilité s’en va rapidement, et ce, même lorsque le dernier dossier touché n’est pas terminé.

Quand mes 25 heures/semaine sont travaillées, la porte de mon bureau et même l’ordinateur restent fermés pour la fin de semaine complète! Je peux vous affirmer qu’étant à la tête de deux entreprises, 25 heures, c’est très, très peu. Mais, c’est mon scénario idéal et j’y tiens mordicus. C’est pourquoi je réussis à le faire. En étant convaincu de ses choix et en respectant ses valeurs, on trouve des solutions. Ma solution? M’entourer de merveilleuses personnes partageant mes passions. Il y a pire, n'est-ce pas?

Quelles sont mes périodes de travail idéales?

Suis-je efficace le matin ou plutôt du type oiseau de nuit? Dans une journée, choisissez les périodes où vous êtes le plus efficace pour travailler ce qui vous demande de l’attention et de la concentration. Lors de ces périodes, vous êtes au travail, dans votre lieu. La préparation des repas, le lavage et le ménage prennent le rôle de bonnes échappatoires lorsque la tâche à travailler est moins attrayante. Attention à la procrastination! Comme vous êtes à la maison, saisissez la chance d’utiliser les moments moins productifs pour être en mode maison. Cela évite de prendre le double du temps dans ces moments pour effectuer une tâche demandant de la concentration. De mon côté, après le dîner, je plie du linge.

Éliminer les irritants

Votre scénario idéal commence à prendre forme, bravo. Avant de crier victoire, assurez-vous d’avoir les conditions gagnantes. Quels sont les irritants dans votre quotidien? De quelle façon trouver une option agréable? Voici deux exemples d’anciens irritants pour moi. Quand j’ai réalisé que mes enfants entravaient mon efficacité au travail, j’ai décidé de ne jamais travailler en leur présence. Ils sont ma priorité, pourquoi tenter de faire deux choses à la fois, et en plus, à moitié? J’ai aussi observé que je devenais extrêmement tendue lorsque 15h30 arrivait et que je n’avais pas terminé mes objectifs de la journée. Et ce, au lieu d’être contente de leur arrivée, mère indigne que je suis! Fini la culpabilité, je me dis maintenant que ma journée se termine à 15h et j’utilise la demi-heure de plus pour décrocher du travail en préparant le souper (j’imagine qu’on peut comparer cela aux 30 minutes de voiturage évité!).

Peu importe le scénario idéal envisagé, prenez le temps de parsemer vos journées de petits bonheurs et félicitez-vous de votre réussite. Prenez le temps d’embellir votre environnement de travail, de le mettre à votre couleur et donnez-vous tous les moyens pour décrocher! Travailler à partir de la maison, c’est un privilège… qui se mérite bien!

Claudie Arsenault

Claudie Arsenault a été coach professionnelle en conciliation travail famille, elle est l'auteure du livre Conciliation travail-famille : Y trouver son compte et son bonheur et fondatrice de la Coopérative du Cercle des supermamans.


Cette semaine
Fêter l'Halloween à la maison

Cette année, on fête Halloween à la maison avec un party Glow in the dark façon Fiesta mexicaine! Voici comment préparer tout ça. 
 

L'Halloween au temps de la Covid-19

Pour une deuxième année consécutive, l’Halloween fait jaser. Après Dame Nature qui a fait des siennes l’an dernier, c’est au tour de la COVID-19 de gâcher les plans des tout-petits.

Desserts parfaits pour Halloween

Pour souligner l’Halloween dans la bonne humeur, quoi de mieux qu’un dessert drôle et thématique? En voici plusieurs que vous pourrez facilement faire avec les enfants.

Déguisement : pour rester dans la limite de l’acceptable

À l’origine, ce n’était qu’une fête. Une soirée spéciale où on enfilait des costumes terrifiants, pour éloigner les fantômes. Cette Halloween, ludique et festive, s’est ensuite invitée dans les écoles et voilà qu’elle nous cause de sacrés maux de tête. 

Nos Concours

Gagnez 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Participez pour gagner 10 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Améliorez l'apprentissage de vos enfants grâce à Leap start 3D

Participez pour gagner le jeux Leap Start 3D d’une valeur de 60$

Commentaires