Famille

Guerres et coquelicots

C’est le 11 novembre 1918 à 11 h que sonnent les cloches de l’armistice tant espéré. Après quatre longues années de guerre, de misère et de destruction, le monde peut enfin pousser un grand soupir de soulagement. Aujourd’hui, c’est le jour du Souvenir.  

Une journée historique

Il va sans dire que la fin de la Première Guerre mondiale a marqué un tournant majeur dans notre histoire collective. Avec 70 millions de soldats d’un peu partout envoyés au front, parmi lesquels 10 millions de morts et 20 millions de blessés, sans compter les millions de victimes civiles collatérales, ce conflit a, avec raison, marqué l’imaginaire. C’est donc pour honorer la mémoire des défunts et de leurs familles, mais aussi des survivants, que l’on souligne, depuis 1919, cette journée historique. 

Sa portée s’est d’ailleurs élargie avec les années pour inclure le souvenir des morts de la Deuxième Guerre mondiale, de la guerre de Corée, de la guerre en Afghanistan, des missions de maintien de la paix, bref tous les sacrifices militaires effectués au fil du temps. 

Le coquelicot

Vous n’êtes bien sûr pas sans savoir que le coquelicot est le symbole par excellence du jour du Souvenir; on en voit chaque année en vente un peu partout pour l’occasion. Mais savez-vous quelle est son origine? 

En fait, le coquelicot rouge est une plante indigène dont les graines ont la particularité de pouvoir rester dormantes dans le sol pendant plusieurs années, puis de germer et de s’épanouir pleinement lorsque le sol est remué. Ainsi, lorsque les barrages d’artillerie ont commencé à labourer les terres vers la fin de 1914, les champs de bataille des Flandres et du Nord de la France ont rapidement été envahis de coquelicots. Le lieutenant-colonel canadien John MacCrae s’en est d’ailleurs inspiré pour son célèbre poème « Au champ d’honneur », rédigé en 1915 depuis une ambulance de campagne stationnée près d’un champ de bataille, en Belgique, couvert de ces fameuses fleurs.

Célébrations 2020

Chaque année, à Ottawa, une grande cérémonie est organisée le 11 novembre. Pandémie oblige, les choses devront se faire différemment cette fois-ci. Si le défilé des vétérans et des Forces armées canadiennes sera annulé, il y aura néanmoins une cérémonie, tenue en petit comité et présentée en direct. Ainsi, il sera possible, pour tous ceux et celles qui ont l’habitude d’y assister en personne, de visionner le tout à distance cette année et de commémorer tous ces hommes et toutes ces femmes qui ont mis, et mettent encore aujourd’hui, leur vie en danger pour la défense de notre patrie et de notre liberté.

Parce que se souvenir, c’est garder vivante la mémoire de toutes ces personnes et de leurs sacrifices.

Image de Vanessa Maisonneuve-Rocheleau


Cette semaine
Tarte succulente végane, sans gluten et sans cuisson

Bon c’est officiel! Noël sera célébré avec notre petit noyau familial. On va se coller, on va s’aimer, on va penser à un avenir meilleur et surtout on va manger des petites douceurs! Cette recette décadente présentée par PRANA pourrait aussi bien être offerte en cadeau et laissée au pas de la porte de vos proches.

Des cadeaux pour une bonne cause

Personne n’a été épargné par la pandémie. Que ce soit au niveau physique ou psychologique, nous avons tous vécu une souffrance quelconque. 

Comme une envie d’évasion

Présenté par VISIT FLORIDA

Avec l’arrivée imminente de la saison froide et les mois éprouvants que nous avons tous traversés, on se prend déjà à rêver d’aller se faire dorer au soleil pour oublier tous nos tracas et s’offrir des vacances plus que méritées. Coup d’œil sur la Floride!

Nos Concours

25 cadeaux sous le sapin 2020 – Jour 4 - Sports Experts

À gagner: Une carte-cadeau Sports Experts

Gagnez une extension pour manteau Kokoala

Participez pour gagner une extension pour manteau 2 en 1 portage+grossesse Kokoala

Gagnez le livre Bœuf braisé au jus

Participez pour gagner le livre Bœuf braisé au jus de Mamzells

Gagnez une Poupée Maplelea

Participez pour gagner une poupée Maplelea de votre choix et un journal d'histoire

Commentaires