Vie scolaire

5 choses que vous ne savez peut-être pas sur l’école

Votre parcours scolaire est bien loin et vous avez oublié certaines choses? Voici cinq réalités à connaître sur l'école d'aujourd'hui.

La maternelle peut terrifier votre enfant

En général, les enfants sont heureux d’arriver à l’école et ont hâte de se faire de nouveaux amis. Certains auront eu droit aux anecdotes de leurs parents et de leurs frères et sœurs et attendront avec impatience ce moment glorieux où ils apprendront enfin à lire, eux aussi.

Cependant, malgré tous vos efforts, il est possible que votre enfant soit déçu par l'école et veuille retourner chez lui lorsqu’il sera à l’intérieur des murs de l’école. Il se peut même que votre enfant somatise ses peurs et devienne constipé et nauséeux et qu’il soit anxieux la veille des jours de classe. Certains enfants vont même jusqu’à se cacher afin d’éviter l’école et reprochent à leur maman de leur avoir menti en lui faisant croire que cet endroit serait un bon endroit pour s’amuser alors que c’est faux.

Si votre enfant n’est pas encore à l’école, n’oubliez pas de lui expliquer qu’il doit aborder l’école de manière un peu solennelle et qu’il devra y faire des efforts et écouter un professeur pendant de longues périodes. Cela limitera la surprise que peut engendrer une routine beaucoup plus rigide que tout ce à quoi il a été habitué jusqu’à présent.

S’il est déjà à l’école, prenez le temps de l’écouter, mais évitez de trop insister sur le fait que vous comprenez son angoisse afin de ne pas lui donner d’arguments supplémentaires qui justifieront ses craintes. Expliquez-lui qu’il doit se donner du temps et qu’en apprenant de nouvelles choses avec de nouveaux amis, il apprendra aussi à aimer l’école. Glissez-en tout de même un mot à son professeur qui pourra vous parler de son comportement en classe et de la progression de son intégration. Vous pourrez ainsi poser des gestes concrets et en mesurer l’impact.

Vous ne saurez pas tout!

Vous êtes probablement habituée de tout savoir au sujet de votre enfant. C’est une évidence si vous êtes une mère au foyer, mais aussi si votre enfant fréquente un service de garde. Depuis des années, les éducatrices vous racontent des anecdotes, vous invitent à des petits spectacles, vous parlent des joies et des peines de votre enfant et connaissent tout sur votre famille. À l’école, tout cela est terminé. Vous laisserez votre enfant à l’entrée de l’école et il y fera son entrée seul, comme un grand. Le soir, il reviendra par la même porte et le responsable du service de garde ne connaitra pas les détails de sa journée en classe.

Pendant un certain temps, vous vous sentirez démunie et si votre enfant est peu bavard et ne vous raconte pas ce qu’il vit, vous aurez l’impression d’être soudainement exclue d’un volet important de sa vie. Si vous voulez en savoir davantage au sujet des activités de votre enfant, n’hésitez pas à utiliser son agenda où vous pourrez poser des questions au professeur. Prenez également des notes afin de ne rien oublier pendant la rencontre parent-professeur qui aura lieu cet automne. Vous serez rassurée alors que votre enfant franchira ce nouveau pas, un des plus grands, vers l’autonomie.

Votre enfant n’apprendra peut-être pas…

… à lire en maternelle. Il ne saura probablement pas où est l’Afrique en deuxième année non plus. Cependant, bien que vous soyez tentée d’accélérer le programme scolaire, sachez qu’un enfant très en avance aura besoin de beaucoup plus de motivation pour écouter un professeur qui répète des notions qu’il connait déjà. Notre propre bagage scolaire nous donne l’impression que le rythme auquel les enfants apprennent est beaucoup plus rapide qu’il ne l’est en réalité. Sachez que de maintenir l’intérêt des enfants envers l’école est aussi une priorité, alors laissez aux professeurs le soin de déterminer le rythme des apprentissages.

Vous pourrez facilement vous reprendre quand votre enfant aura des devoirs à faire et rien ne vous empêche d’approfondir les connaissances de votre enfant en lui en apprenant davantage au sujet des arts, de la nature, de la cuisine ou d’autres éléments de la vie quotidienne. Cela lui donnera des idées de sujets lorsqu’il aura des histoires à raconter ou des exposés à préparer.

Les professeurs sont tous différents

Nous avons tous de bons et de mauvais souvenirs des professeurs de notre école. La gentille Diane en deuxième année, le professeur de mathématiques sévère ou celui de 5e année dont nous parlons encore de manière élogieuse… Mais nous oublions souvent que ces souvenirs ne sont que des bribes d’une période très longue au cours de laquelle beaucoup de choses sont arrivées. En effet, ces professeurs, nos préférés et ceux qu’on a complètement oubliés, ont tous eu des moments plus glorieux que d’autres et, parce que les enseignants exercent une profession qui demande beaucoup de patience et de finesse, il est bon que votre enfant respecte le sien.

Ce sont des humains après tout et il est normal que votre enfant vive des journées plus difficiles que d’autres et qu’il s’entende mieux avec certains types de personnalités qu’avec d’autres. Bien que vous vouliez toujours que votre enfant passe de belles journées, il est normal qu’il ne s’entende pas avec tous les professeurs et vous, comme lui, devrez mettre de l’eau dans votre vin et vous souvenir que les années se suivent et ne se ressemblent pas. C’est ce qui rend le parcours scolaire aussi intéressant et le respect que vous inculquerez à vos enfants leur permettra d’apprendre plus facilement des notions, peu importe qui les lui enseignera. Ce respect se reflètera également sur votre propre autorité et vous l’apprécierez plus tard.

Il est possible de s’investir

Afin de mieux comprendre l’environnement dans lequel évolue votre enfant et pour connaître davantage le personnel de l’école et la direction, vous pouvez investir un peu de temps dans ses murs. Il n’est pas nécessaire d’y aller un jour par semaine pour s’impliquer. Les sorties scolaires, les présentations en classe, le bénévolat à la bibliothèque de l’école et les journées sportives sont autant d’opportunités de rencontrer les autres enfants, les parents et le professeur dans un contexte moins formel. Ces journées vous donneront également de bons sujets de conversation avec votre enfant qui sera ravi que vous connaissiez un peu de son monde et de ses amis et qui aura ainsi de meilleurs points de repère pour vous raconter rapidement les points saillants de ses journées.

Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez un trousse complète d’apprentissage de OLO Fusion!

Participez pour gagner la trousse “La Futée” de OLO Fusion.

Commentaires