Vacances

Les assurances voyage

Mieux vaut prévenir que guérir, dit-on. Afin de ne pas être prise au dépourvu en cas de vol, d’accident ou de maladie à l’étranger, mieux vaut s’offrir une bonne assurance-voyage.

On ne peut jamais prévoir un accident et une hospitalisation peut vous coûter très cher à l’étranger. C’est pour ça que les assurances voyage existent.

Afin de ne pas se ruiner, mieux vaut prendre une assurance qui couvrira tous les risques inhérents à un voyage. Certaines cartes de crédit offrent une assurance gratuite, et parfois une assurance est offerte à bas prix à l’achat du voyage. De multiples choix s’offrent à vous. Voici ce que vous devez chercher en magasinant votre assurance.

Qui offre des assurances?

CAA Québec, les banques (Desjardins, BMO, RBC, TD), les compagnies d’assurances (Croix Bleue, La Capitale, Sécuriglobe) et certaines agences de voyages (Voyages à rabais) offrent des assurances voyage. Vous pouvez donc magasiner votre assurance afin de dénicher le meilleur prix puisque le coût varie quand même beaucoup d’une compagnie à une autre.

Tout en cherchant, communiquez avec la compagnie qui vous assure déjà. Vous pourriez recevoir une offre plus avantageuse qu’ailleurs puisqu’elle sera combinée à d’autres services.

Pensez aussi à dire toute la vérité aux courtiers avec qui vous communiquerez. Si votre enfant souffre d’une infection qui s’aggrave en voyage, par exemple, vous ne serez pas couverts parce que l’infection en question existait avant le voyage.

Les assurances des cartes de crédit

Plusieurs d’entre vous possèdent des cartes de crédit qui couvrent un certain nombre de choses pendant le voyage. Certaines sont complètes, d’autres partielles, et c’est pourquoi vous devrez vérifier tous les aspects du contrat qui vous a été envoyé.

Avant de partir, vérifiez si votre carte couvre toute la famille. Plusieurs cartes ne couvrent que le détenteur et vous devrez probablement prendre une assurance pour les autres membres de votre famille.

Vérifiez aussi la durée de l’assurance. Certaines cartes ne couvrent que quelques jours à la fois, d’autres ne couvrent qu’un nombre restreint de jours par année. Vérifiez aussi si votre assurance s’applique à votre voyage seulement si vous réservez avec votre carte de crédit.

Ce qu’une assurance doit couvrir

Idéalement, un contrat d’assurance voyage devrait mentionner la couverture des éléments suivants :

  • les accidents
  • l’annulation ou l’interruption de voyage
  • l’hospitalisation
  • les soins médicaux
  • le retard d’un vol
  • la perte ou le vol de bagages
  • l’assurance de voitures louées

Si le contrat que vous avez en main ne mentionne pas un de ces éléments, c’est que vous n’êtes pas couverte. Les compagnies ne couvrent jamais rien de plus que ce qui est écrit, même si une protection semble aller de soi.

L’assurance-maladie du Québec

N’oubliez pas d’apporter vos cartes de la RAMQ en voyage puisque l’assurance-maladie provinciale rembourse une partie des soins reçus ailleurs au Canada ou à l’étranger. Par contre, ne comptez pas trop sur cette protection puisqu’elle ne couvre qu’un tout petit pourcentage de ce qu’une hospitalisation pourrait vous coûter.

Consultez le document de l’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP) pour avoir plus d’informations sur les assurances voyage.

Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman


Cette semaine
Maladie grave : nécessaire d’assurer son bébé?

Présenté par Beneva

L'annonce d'une maladie grave détectée chez un enfant doit causer une onde de choc au sein de la famille concernée. Une assurance maladie grave permet de soulager le stress financier afin de pouvoir se concentrer sur ce qui compte réellement, le rétablissement et l'accompagnement. Voici ce qu'il faut savoir sur l'assurance contre les maladies graves.

Parents solos : gérez-vous le budget familial avec brio?

En pleine période d’inflation, la gestion des finances familiales s’avère particulièrement stressante, d’autant plus lorsqu’on est séparé ou un parent monoparental et qu’on doit composer avec un seul salaire. 

Rester motivé, jusqu’à la fin de l’année scolaire

Les vélos n’attendent qu’à être enfourchés et l’appel du parc est criant. Les vacances d’été se dessinent à l’horizon, mais avant d’y arriver, il faut survivre aux examens de fin d’année. Comment rester motivé, alors que tout invite au jeu?

Dumplings au chou nappa

Les dumplings sont très appréciés par les enfants. Ceux-ci sont faciles à préparer et se congèlent très bien après la cuisson ou avant. Voici une recette à essayer! 

Nos Concours

Gagnez deux livres de recettes de Geneviève O’Gleman

Participez pour gagner deux livres de Geneviève O'Gleman