Vacances

Voyager avec des adolescents

Notre chroniqueuse voyage, Geneviève V-Boulanger nous entraine en Italie, en Grèce et en France sur les traces d’une famille unie par son amour des découvertes et des belles rencontres!

Alexandra et Jean-François se sont toujours donné les moyens de voir le monde avec leurs deux enfants. Maintenant âgés de 12 et 15 ans, Marc et Claudia ont eux aussi la piqûre des voyages et mettent désormais leur grain de sel dans la planification de chaque projet. Les Dimopoulos-Béland prennent ainsi le temps de voyager à l'étranger au moins une fois par an, parfois plus si l'occasion se présente.

Partager sa passion des voyages

D'abord, cette ouverture sur le monde se vit au quotidien à la maison. Alexandra est grecque, parle 4 langues et enseigne l'anglais et l'espagnol, alors que Jean-François est entrepreneur et fait couramment affaire avec les Chinois. Plusieurs langues sont parlées à la maison. Leurs enfants sont donc continuellement immergés dans cet univers international, ce qui stimule la curiosité et l'envie de voir le monde.

Puis, toute la famille a un rôle à jouer dans la planification des aventures, et quelques principes de base reviennent d'un périple à l'autre. D'abord, lorsqu'il est temps de choisir une nouvelle destination, les parents ont toujours une bonne idée d'où ils ont envie d'aller et s'assurent que la destination offre son lot d'intérêts pour les ados. Que ce soit des sites historiques, des activités sportives, des journées à la plage ou de paysages à couper le souffle, le rythme du voyage doit permettre de stimuler l'intérêt de chacun et d'apprendre. De 6 à 8 mois d'avance, le choix de la destination est arrêté et la préparation commence. À l'aide de livres de voyage - le guide Voir y ayant une place de choix - et d'une bonne grande carte papier du pays, un itinéraire approximatif est établi, puis évolue au gré des lectures sur les différents sites à voir.

La famille préfère nettement planifier son propre itinéraire plutôt que de prendre part à un tour organisé, pour la flexibilité que cette approche offre, pour le plaisir de rester plus longtemps que prévu dans un endroit qui plait, pour l'intérêt de chercher et de voir ces petites places hors des sentiers touristiques habituels. Ce quasi itinéraire aura justement cette flexibilité si précieuse. La moitié de l'hébergement sera réservée avant le départ, par internet et l'autre moitié sera faite sur place, au gré des découvertes et des envies. Côté bouffe, le mot d'ordre de la famille est qu'on mange de tout, on explore, on essaye!

Lors d'un voyage en Italie à l'été 2011, les 2 adolescents se sont vu confier une responsabilité additionnelle. Marc et Claudia, les enfants du couple, ont ainsi chacun choisi un site de l'itinéraire pour en devenir l'expert. Ils ont donc chacun fait une recherche un peu plus approfondie avant de partir et ont joué les guides une fois sur place. Cette approche est une façon stimulante d'impliquer les enfants dans un tel projet, de créer de l'attachement au projet de voyage, et beaucoup de fierté à partager ses connaissances une fois sur les lieux. Cela peut aussi les inciter à être plus curieux d'apprendre et de comprendre un peu de tout à destination.

Bien entendu, comme Alexandra valorise beaucoup l'apprentissage des langues étrangères à la maison, cet aspect est ancré dans chaque voyage. Munie d'un petit lexique de mots clés de la langue du pays d'accueil, il est primordial d'au moins tenter de s'exprimer dans la langue officielle de ce pays. Que ce soit pour commander au restaurant, demander où sont les toilettes ou pour dire s'il vous plait et merci, tout le monde apprend quelques mots avant le départ, et enrichit ce vocabulaire une fois à destination. Et ce, même si le voyage est dans un pays ou maman maitrise bien la langue! C'est en forgeant qu'on devient forgeron après tout!

L'Italie l'été, Chamonix l'hiver

Au cours des dernières années, la famille a eu le plaisir de se rendre en Italie, à Chamonix en France, puis en Grèce. Chaque voyage fut riche en découvertes et bien unique et Alexandra en parle avec passion tout en partageant les livres-photos créés après chaque périple.

Le périple de deux semaines en Italie à l'été 2011 a permis aux Dimopoulos-Béland de découvrir Rome, la région d'Abruzzi, la côte ouest aux environs de Vieste, et la côte amalfitaine en logeant 6 nuits à Sorrento. Puis, de Naples, la famille s'est embarquée sur un traversier à destination de Cagliari en Sardaigne, une traverse de 12 à 15 h, pour y passer sa deuxième semaine. Cette traversée fut longue, pas très intéressante et si c'était à refaire, ils opteraient plutôt pour un court vol d'avion.

Malgré le grand nombre de belles découvertes durant cette première semaine, la visite de la Sardaigne a marqué le voyage. À bord d'une petite voiture louée, la famille l'a découverte en partant de Cagliari au sud, pour se rendre à Olbia au nord-est de l'île. Les régions plus sauvages et moins touristiques ont eu la belle part de l'itinéraire, mais un arrêt sur la costa Esmeralda pour admirer les magnifiques yachts et la vie luxueuse de leurs propriétaires a aussi égayé ces jours de vacances. Aux dires d'Alexandra, la Sardaigne est une ile accueillante, charmante et une destination parfaite pour les familles. Quant à Jean-François, il la décrit comme douce, salée, non polluée et... parfaite! Il y retournerait volontiers!

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez un sac cadeau incluant un shampoing et revitalisant de Attitude!

Participez pour gagner un sac cadeau Attitude d’une valeur de 30$.

Participez pour gagner votre planificateur familial 2021!

Gagnez un des 4 planificateurs familial de Pomango d’une valeur de 12.95$.

Participez pour gagner le guide de voyage pour enfant: J’explore le Québec.

Gagnez un guide voyage pour enfant d’une valeur de 19.95$.

Participez pour gagner 100$ de jouets!

Gagnez un ensemble de jouets de La jouetterie d’une valeur de 100$.

Commentaires