Vacances

À la découverte du sud des États-Unis

Partir en auto, avec un bébé et le chien, à la découverte du sud des États-Unis, ça vous dirait? Inspirez-vous de l’expérience de Chloé et Dennis!

Chloé et Dennis

Chloé et Dennis sont d’avides voyageurs et après avoir bourlingué autour du monde et habité en Europe, ce couple québéco-américain habite maintenant Brooklyn (NY). Ils s’étaient promis que la petite Elsa, née en janvier, voyagerait tôt dans sa vie! Le couple a ainsi choisi de faire un roadtrip de 3 semaines de Brooklyn jusqu’en Floride. Elsa avait alors deux mois et demi. Pour rendre le défi plus corsé, leur chien faisait aussi partie de l’aventure!

 

Les préparatifs

La famille est donc partie à la découverte des meilleurs cafés et micro-brasseries le long de leur itinéraire, qui incluait également un arrêt dans la région où Dennis a grandi en Floride. Les nuitées à l’hôtel n’étaient pas réservées avant le départ pour profiter de rabais de dernières minutes sur des sites comme Priceline.com. Il fallait aussi que les hôtels acceptent les chiens, parce qu’il était de la virée!

Question de voyager léger, bébé a dormi dans le landau de la poussette. Puis, c’était plus simple de ne pas tout prendre (couches, lingettes, etc.), car on peut facilement s’en procurer en chemin au gré des besoins. Sinon, le coffre de l’auto ne fermerait pas!

Les meilleurs restaurants ou les cafés et micro-brasseries?

La famille avait en tête une ébauche d’itinéraire avant le départ, avec l’envie de faire des découvertes culinaires. Par contre, après quelques jours, le plan de match a été ajusté pour tenir compte de la réalité du moment. Qu’à cela ne tienne, les meilleurs restaurants en ville ont été remplacés par la visite des meilleurs cafés et micro-brasseries. Ces deux types d’endroits sont d’ailleurs excellents pour prendre le pouls des coins de pays qu’on découvre.

Les micro-brasseries, comme les cafés, sont une autre façon de connecter avec les gens. « Nous avons vite appris que l’amateur de bières locales est normalement très sociable et sautera sur la première occasion pour engager la conversation. Profitez-en pour obtenir quelques recommandations! » relate Chloé.

L’itinéraire et les découvertes

La première étape a mené la famille de Brooklyn à Charlottesville, en Virginie, pour une première nuitée. Puis, la route s’est poursuivie rapidement vers la Caroline du Nord, avec quelques arrêts en chemin, dont deux qui se distinguent :

  • Glasgow, Virginie : Pour l’hospitalité des proprios au Layne’s Country Store et deux plats typiques du coin : les okras dans le vinaigre et le jambon de la Virginie.
  • Bristol, Virginie/Tennessee : Pour la boulangerie-pâtisserie Blackbird, avec de bonnes pâtisseries et un excellent café, qui fait penser à la rue Laurier à Montréal. L’histoire de la place est riche, mais la récession attriste le centre-ville.

Puis, Asheville, Caroline du Nord a représenté une étape symbolique dans l’aventure. La scène culinaire de la ville est appétissante, et les brunchs sont un incontournable. Toutefois, rendu au restaurant choisi, il y avait 45 minutes d’attente alors que bébé Elsa avait faim! Les attentes des parents ont été confrontées à la réalité… et une longue conversation s’en est suivie! Exit le brunch, la journée a donc été consacrée à la découverte de multiples cafés et quelques-unes des meilleures micro-brasseries du pays, en marchant. Le changement de ton était donné et la réalisation qu’on peut aussi voir beaucoup de choses et rencontrer tant de gens, même avec un bébé, c’est aussi rafraichissant et satisfaisant!

Les 2 découvertes suivantes étaient elles aussi en Caroline du Sud.

  • Orangeburg : c’est le sud et son rythme moins effréné qui frappe et plait. Le Cupside Down Café en est le parfait exemple, avec son service lent, sa boutique de produits locaux gourmets et la grange juste à côté qui tient des antiquités et autres brocantes.
  • Ridgeland : la jeune micro-brasserie River Dog vaut le détour et le paysage entre l’autoroute et la brasserie est intéressant. « C’est cependant un arrêt pour les amateurs de bière seulement : la brasserie ne sert pas de nourriture et elle est située dans un parc industriel. Mais on y accepte les chiens et les toilettes sont propres! » précise Chloé.

Puis, lors du dernier droit avant d’arriver en Floride, on a retenu deux adresses :

  • Darien, Georgie : pour la villégiature et Skipper’s Fish Camp et son énorme terrasse au bord de l’eau. C’était un arrêt parfait pour se délier les jambes, mais pas un détour essentiel.
  • St.Augustine, Floride : Pour le bon café de Kookaburra près de la marina, mais pas pour le stationnement qui est difficile. On se croirait dans un décor espagnol.
Le chemin du retour

La famille a ensuite profité de quelques jours dans la région de Stuart en Floride, là où Dennis a grandi. Sur le chemin du retour, Amelia Island en Floride a permis un excellent diner avant d’arriver à Savannah, Georgia pour y passer quelques nuits et bien profiter du coin, avant de poursuivre la route vers Durham en Caroline du Nord.

Contents de se rapprocher de la maison, la famille a fait un dernier arrêt à Washington, DC pour la nuit. Ce fut d’ailleurs l’arrêt le plus cher de l’aventure. Puis, avant de regagner la maison, un arrêt à Philadelphie était de mise, particulièrement parce que le quartier branché de Fish Town est si près de l’autoroute 95. Au menu : un peu de marche pour découvrir les jolies boutiques, et un excellent restaurant pour diner.

Quel bonheur de tourner la clé de la porte de la maison après 3 semaines de périple!

Voyager avec un bébé, c’est possible, sauf que…

« Voyager avec un bébé, ça se fait. Voyager avec un chien aussi, et même avec les deux. La nuance que nous avions ignorée au départ et que nous avons apprise à la dure est que pour parvenir à voyager avec un bébé et un chien, il faut ajuster sa façon de faire. S’asseoir sur une terrasse pour relaxer et regarder les gens passer, c’est fini. Maintenant, on a appris à prendre le pouls d’un endroit en marchant, et on se repose dans les parcs. », confie Chloé.

Le secret réside dans une planification un peu plus robuste contrairement à l’improvisation qui pouvait caractériser les voyages précédents. Puis, on ajuste ses attentes, on révise nos plans selon l’humeur du moment et on reste ouverts aux découvertes inattendues. Pour Chloé et Dennis, la plateforme Yelp a été très utile pour savoir si les endroits à visiter étaient adéquats avec un bébé et un chien.

Ajuster ses attentes a aussi voulu dire commander ce qui se mange d’une seule main, plutôt que ce que Chloé avait réellement envie de manger. Comme c’est moins frustrant, car on parvient à manger et finir son assiette, c’est donc plus satisfaisant. C’est souvent une question de perspective!

Les bons coups

 


  • L’arrêt à Savannah – de loin la ville favorite de Chloé aux États-Unis. Une superbe ville pour marcher.

  • Prendre la peine de faire une recherche et planifier les arrêts, toutes les deux à trois heures : « Avec l’aide de Yelp et d’autres listes de cafés et brasseries, j’entamais chaque journée avec une liste des meilleurs endroits pour s’arrêter à chaque 200 km. On ne s’y arrêtait pas toujours, mais cela nous a permis de voir des trucs intéressants tout en faisant beaucoup de route. », explique Chloé.

  • Ne pas avoir peur de s’éloigner de l’autoroute principale (la 95 dans ce cas)

  • Utiliser l’application du site web Priceline.com pour trouver les hôtels : « À Durham, nous avons dormi dans une suite 4 étoiles pour 90 $. » Le hic avec ces applications : plus on attend, plus on obtient de meilleurs prix, ce qui peut donc être parfois un peu stressant. Cette application fonctionne mieux dans les endroits où il y a beaucoup de voyageurs d’affaires. Pour un samedi soir à Savannah par exemple, c’est moins pratique!

  • Profiter de l’amour que les Américains ont pour les mets à emporter pour découvrir des spécialités locales dans sa chambre d’hôtel, pendant que bébé dort : poulet frit épicé à Asheville, barbecue de la Caroline du Nord à Durham, et plats du supermarché Whole Foods pour manger santé.

  • Payer un peu plus pour un bel hôtel en sachant qu’on y passera beaucoup de temps. Avant l’arrivée de bébé, le couple avait l’habitude de mettre plus de budget sur les repas que sur l’hôtel. Avec bébé, c’est l’inverse! Manger son souper dans un très grand lit, dans des draps propres, devant une télé à écran géant puis prendre une douche dans une salle de bain luxueuse pendant que bébé dort, c’est fou comme ça fait « vacances »!


  •  
Les moins bons coups

 


  • Essayer de faire le plus de route possible sans arrêter, ça se termine souvent par un bébé qui hurle. Pour Chloé, ça s’est terminé coincée pour allaiter dans une station d’essence miteuse, sous un nid de guêpes, avec une salle de bain dégoutante…

  • Ne pas manger ou diner aux chips dans l’auto : déjà qu’on est fatigués, mal manger ne fait qu’augmenter le niveau de stress de tout le monde. Quelques collations santé à portée de main dans la voiture font merveille pour éviter ces situations.


  •  
La prochaine destination

Avec tous ces apprentissages derrière la cravate, Chloé, Dennis et leur fille referont leurs valises dès que l’occasion se présentera. Les idées ne manquent pas, mais ils savent déjà que le chien restera derrière! L’Europe qu’ils ont habitée les attire, mais ils convoitent aussi l’Amérique du Sud pour limiter le décalage horaire. Quel pays l’emportera, la Colombie ou l’Argentine? Je vous tiens au courant!

Geneviève V-Boulanger

Passionnée par les voyages, c’est petit à petit qu’elle découvre le monde, avec le projet de visiter 50 pays pour ses 50 ans. Grande curieuse, elle prend toujours plaisir à engager la conversation avec les gens des endroits qu’elle découvre, mais aussi à envoyer des cartes postales à sa famille pour partager ses découvertes. La piqûre des voyages lui vient de sa plus tendre enfance, alors qu’elle a passé 2 ans en Allemagne avec sa famille, et qu’elle a eu l’occasion de découvrir l’Europe. De cette passion est né son objectif de partager son amour du monde avec ses 2 fils. Geneviève nous partage anecdotes et conseils de voyage pour nous donner la piqûre à nous aussi!


Cette semaine
Maladie grave : nécessaire d’assurer son bébé?

Présenté par Beneva

L'annonce d'une maladie grave détectée chez un enfant doit causer une onde de choc au sein de la famille concernée. Une assurance maladie grave permet de soulager le stress financier afin de pouvoir se concentrer sur ce qui compte réellement, le rétablissement et l'accompagnement. Voici ce qu'il faut savoir sur l'assurance contre les maladies graves.

Parents solos : gérez-vous le budget familial avec brio?

En pleine période d’inflation, la gestion des finances familiales s’avère particulièrement stressante, d’autant plus lorsqu’on est séparé ou un parent monoparental et qu’on doit composer avec un seul salaire. 

Rester motivé, jusqu’à la fin de l’année scolaire

Les vélos n’attendent qu’à être enfourchés et l’appel du parc est criant. Les vacances d’été se dessinent à l’horizon, mais avant d’y arriver, il faut survivre aux examens de fin d’année. Comment rester motivé, alors que tout invite au jeu?

Dumplings au chou nappa

Les dumplings sont très appréciés par les enfants. Ceux-ci sont faciles à préparer et se congèlent très bien après la cuisson ou avant. Voici une recette à essayer! 

Nos Concours

Gagnez deux livres de recettes de Geneviève O’Gleman

Participez pour gagner deux livres de Geneviève O'Gleman