Vacances

Vacances à la plage : guide de survie pour tout-petits

Ennemi #1 : le soleil

Vous aimez bien sentir le soleil vous chauffer la peau, mais votre tout-petit, lui, aime moins ça. Pour pouvoir passer des journées sans (trop) entendre chigner, Julie Brodeur, maman, voyageuse et une des trois auteures du guide Ulysse Voyager avec des enfants, propose ceci :

  • Utilisez une tente de plage. C’est un refuge pour se protéger du soleil, mais aussi du sable qui, avec le vent, peut fouetter le visage et entrer dans les yeux.
  • Installez-vous dans un endroit ombragé. En plus de vous apporter de la fraîcheur, vous serez davantage en retrait de la foule, ce qui devrait doublement plaire à votre petit.
  • Bien sûr, on met de la crème solaire (souvent!). Les petits n’apprécient pas toujours se faire crémer, mais en les impliquant dans le processus, ils sont généralement moins boudeurs. Faites-leur étendre la crème sur leurs bras et leurs jambes. Le visage, c’est votre affaire!
  • Privilégiez les chapeaux à larges bords.
  • Un maillot, c’est bien, une combinaison, ou un chandail d’eau, c’est mieux.
  • Évitez la plage entre 11 h et 15 h. Ça tombe bien, c’est l’heure du dîner et de la sieste!
Ennemi #2 : le sable

  • Le sable, parfois si doux sous les pieds, peut aussi être brûlant et dérangeant pour les petits. C’était d’ailleurs le plus gros défi pour Annie Leclerc, maman, voyageuse et auteure du blogue Quand est-ce qu’on arrive?. « Ma fille détestait la plage, particulièrement le sable, dit-elle. On aurait dit qu’elle ne comprenait pas ce qu’étaient ces petites particules qui venaient se coller sur son corps. » Voici des trucs pour s’en sortir :

  • Faites-lui découvrir le sable et ses différentes textures. « J’avais réussi à calmer et intéresser ma fille en lui montrant la différence entre le sable mouillé et le sable sec », affirme Annie Leclerc.

  • Apportez des jouets pour le sable. Des pelles pour creuser, des formes pour fabriquer des châteaux, etc.

  • Installez toujours quelque chose (serviette de plage, paréo, etc.) sous les fesses de votre enfant lorsque vous l’installez sur le sable. Les parasites qui s’y nichent peuvent s’infiltrer dans leur maillot, puis dans les parties génitales, ce qui viendrait considérablement nuire à ses vacances… et aux vôtres.

  •  
Ennemi #3 : l’eau

Sur le bord d’un lac calme, pas trop profond et caillouteux, généralement, ça va. Par contre, à la mer, l’eau salée et les vagues peuvent effrayer votre petit.

  • Procurez-vous des souliers conçus pour aller dans l’eau. Cela évitera à votre enfant le désagrément de marcher sur des petits coquillages piquants.
  • Pensez à des jouets flottables, par exemple à l’effigie de leurs personnages préférés. « Ma fille trippait sur Ariel, la petite sirène. Je lui avais avait acheté des jouets flottables qu’elle ne pouvait utiliser que dans la mer », raconte Annie Leclerc.
  • Installez votre enfant à proximité de l’eau, là où les vagues viendront à peine frôler ses orteils. « J’avais installé ma fille proche de jeunes d’environ 5 ans qui jouaient dans l’eau. Après un certain temps, par mimétisme, elle voulait aller à l’eau elle aussi » dit Annie Leclerc.
Ennemi # 4 : l’immensité des lieux

Pour nous, c’est apaisant de faire face à l’immensité de l’océan, à l’infini. Pour eux, cela peut être effrayant.

  • Faites-lui son propre espace. « À la Grenade, j’avais trouvé des roches et fabriqué un petit abri à ma fille. C’était très, très, très sommaire, mais j’ai l’impression qu’elle se sentait plus en sécurité », dit Annie Leclerc.
  • Installez-vous toujours au même endroit, jour après jour. Cela sera sécurisant pour votre enfant.
Autres trucs et conseils

Voici d’autres informations qui pourraient vous être utiles pour réussir votre périple à la plage.

  • Une méduse s’est collé sur votre petit? Aspergez-la de vinaigre, elle lâchera prise aussitôt (oui, cela veut dire que vous devriez traîner un contenant de vinaigre dans votre sac de plage!).
  • Boire de l’eau. Les enfants expriment rarement leur soif, c’est donc à vous d’y penser. Régulièrement. Car avec tout ce soleil, soif pas soif, on boit!
  • Pour avoir de l’eau fraîche malgré la chaleur, remplissez votre bouteille de glaçons plutôt que d’eau (ou placez-la au congélateur la veille). La glace fondera au fil de la journée, vous assurant de l’eau bien fraîche.
  • D’autres façons pour rafraîchir les petits rapido-presto : une lingette humide qu’on passe sur le visage, le cou et la nuque ou un brumisateur d’eau (vendu en pharmacie).
  • Proposez des compromis, comme d’aller à la plage pour une heure, puis ensuite à la piscine.
  • Une chasse aux coquillages et une compétition de châteaux de sable sont des classiques pour leur faire apprécier les joies de la plage.

N’oubliez pas que les vacances à la plage sont un apprentissage. Ces trucs et conseils vous faciliteront la tâche, mais ne feront pas nécessairement en sorte que votre petit se découvrira une passion pour le sable et les vagues cet été. Ne vous en faites pas, c’est une phase, et, comme bien d’autres choses, ça va passer!

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Participez pour gagner un exemplaire du livre « Incroyable érable »

Courez la chance de gagner le livre « Incroyable érable » d’une valeur de 30$.

Voyagez avec les Imageries !

Courez la chance de gagner trois imageries de trois pays.

Commentaires