Vacances

Se protéger du virus du Nil occidental

Le virus du Nil occidental qui est principalement transmis aux humains par des piqûres de moustiques infectés représente un danger pour la santé. Voici quelques conseils pour vous protéger alors que le virus fait rage au Québec.

La présence du virus du Nil occidental au Québec

Le virus du Nil occidental (VNO) est présent au Québec depuis 2002, particulièrement dans les régions du sud-ouest de la province. Le ministère de la Santé et des Services sociaux invite à la vigilance et recommande de prendre les mesures nécessaires pour prévenir cette infection, alors qu'une recrudescence du nombre de cas d’infection a été observée ces dernières années.

« Contrairement à ce qu’on croit généralement, les moustiques qui transmettent le VNO sont plus particulièrement présents en milieu urbain. Il est donc nécessaire d’inciter la population à prendre toutes les mesures nécessaires pour se prémunir contre cette infection, notamment les personnes de cinquante ans ou plus et les personnes ayant un système immunitaire affaibli ou souffrant d’une maladie chronique, qui sont plus à risque de développer des complications », a déclaré la docteure Danielle Auger, directrice de la protection de la santé publique.

Lors d’activités se déroulant à l’extérieur, il est recommandé de se protéger contre les piqûres de moustique, en portant des vêtements longs et de couleur claire, notamment la nuit, tôt le matin et en fin de journée. Il est très important aussi d’utiliser du chasse-moustiques à base de DEET, d’icaridine ou d’eucalyptus citron, selon les indications du fabricant, et d’en appliquer sur les parties du corps exposées à l’air libre, en évitant le visage. Pour protéger la tête et le visage, il suffit de mettre le chasse-moustiques sur le chapeau ou la casquette.

Les symptômes

Les recherches indiquent que les personnes infectées par le virus du Nil occidental n'ont pas de symptômes ou présentent des symptômes bénins. Cependant, les personnes ayant un système immunitaire déficient ou des maladies chroniques présentent un risque plus élevé.

Bien que le risque d'être infecté soit minime – et que le pourcentage des personnes infectées qui deviennent gravement malades soit encore plus faible –, quiconque s'expose aux piqûres de moustiques là où le virus est actif court un risque. Cependant, les risques d'effets graves sur la santé augmentent généralement avec l'âge.

Complications

Moins de 1 % des personnes infectées présentent des complications comme :

  • une maladie grave comme l'encéphalite, c'est-à-dire une inflammation du cerveau;
  • des problèmes nerveux qui peuvent devenir permanents.

Dans de rares cas, le VNO peut causer la mort.

Comment protéger ma famille?

Le meilleur moyen de réduire le risque d'être exposé au virus du Nil occidental est d'éviter les piqûres de moustiques. Vous pouvez réduire le risque d'être piqué par des moustiques de deux manières :

En vous protégeant (et en protégeant votre famille) des piqûres de moustiques

  • Utilisez un insectifuge contenant du DEET ou un autre produit homologué, lorsque vous sortez à l'extérieur.
  • Portez des vêtements protecteurs : chemise à manches longues, pantalon, chapeau. Les couleurs pâles sont préférables, car elles attirent moins les moustiques.
  • Assurez-vous que les moustiquaires de portes et fenêtres sont bien fixées et qu'elles ne sont pas trouées.

Éliminez les gîtes larvaires autour de la maison et du chalet

Le moustique pond ses oeufs dans une eau stagnante. Il faut environ quatre jours aux larves pour devenir des adultes prêts à s'envoler. Il suffit d'un peu d'eau dans une soucoupe sous un pot à fleurs pour qu'un gîte larvaire naisse, d'où l'importance d'éliminer toute source d'eau stagnante :

  • Enlevez deux fois par semaine l'eau qui s'accumule sur les articles extérieurs, comme la couverture de la piscine, les soucoupes sous les pots à fleurs, les bacs de recyclage, les poubelles, etc.
  • Éliminez les vieux objets inutiles qui traînent sur votre propriété (notamment les vieux pneus), car l'eau s'y accumule.
  • Changez l'eau de la pataugeuse, de la baignoire d'oiseaux, du bol de votre animal domestique et de l'abreuvoir de bétail deux fois par semaine.
  • Couvrez d'un grillage les citernes pluviales.
  • Nettoyez régulièrement vos gouttières pour éviter que l'eau s'y accumule.
  • Installez un aérateur dans votre étang décoratif pour permettre une circulation de l'eau à la surface et le rendre peu accueillant pour les larves de moustiques.

Pour plus de renseignements concernant le VNO et les mesures de prévention, la population est invitée à consulter le Portail santé mieux-être au sante.gouv.qc.ca ou à contacter la ligne Info-Santé 8-1-1.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin 2019 – Jour 6 – Juste pour rire

Gagnez une paire de billets VIP pour la comédie musicale Mamma Mia!

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Stodal® : le sirop à toujours avoir à porter de la main!

Gagnez une bouteille de fabuleux sirop pour la toux.

Commentaires