Vacances

Annie Brocoli et « Le plus beau festival au monde! »

Entre une escapade dans l’espace et l’exploration des fonds marins, c’est du 13 août au 21 août, à l’International des Montgolfières de St-Jean-sur-Richelieu, que les tout-petits pourront admirer leur artiste favorite, Annie Brocoli.

Entre une escapade dans l’espace et l’exploration des fonds marins, c’est du 13 août au 21 août, à L’international des Montgolfières de St-Jean-sur-Richelieu, que les tout-petits pourront admirer leur artiste favorite, Annie Brocoli.

Quand on lui parle de l’International des Montgolfières, elle réplique « Le plus beau festival au monde! ». Ses motivations sont pourtant plus personnelles. Bien qu’Annie Brocoli et Annie Grenier soient une seule et même personne, Annie a vraiment le cœur dans les nuages quand elle s’envoie en l’air en ballon! Elle souligne avec fierté son initiative de s’offrir comme porte-parole de l’événement : « Je voulais tellement que ça fasse partie de ma vie que je leur ai demandé si je pouvais faire partie de la leur! » Ainsi, c’est de tout cœur qu’Annie a offert sa voix ricaneuse et son sourire ensoleillé lors de cet événement familial d’envergure.

Bien qu’elle ne fera pas un DVD sur les montgolfières, les tout-petits savent tous que leur Annie est amoureuse des ballons…Et ils pourront s’en donner à cœur joie puisqu’une foule de surprises les y attendent! L’International des Montgolfières, c’est l’occasion de faire une sortie en famille, et pour les petits, c’est magique, époustouflant et coloré. Dans les termes d’Annie : « C’est comme un feu d’artifice en plein jour! C’est aussi merveilleux pour les petits que pour les grands! C’est quelque chose de bon pour la santé tout court. »

MPLV : À quelles activités les petits festivaliers et leurs parents pourront s’adonner à L’International, cette année?

ANNIE : « C’est LE Festival le plus familial au Québec. Il est axé vers les jeunes enfants. Ne serait-ce que pour les envolées, qui sont magnifiques et à couper le souffle, le festival vaut le détour. Sinon, il y a des jeux gonflables partout, des manèges, une ménagerie d’aniaux de ferme, des spectacles … et le « Broco-parc », une portion du festival réservée aux petits tout-petits brocos. Il y a une activité où les enfants vont à la pêche pour nettoyer la planète et les fonds marins :il y a un message sain, axé sur le recyclage. Ils pourront également entrer dans la peau de tous les personnages d’Annie Brocoli, et participer à un gigantesque jeu de plinko. »

Détendez-vous, l’International des Montgolfières a pensé à tout! Vous trouverez sur les lieux :

  • Les installations et services pour vos repas en famille
  • Poussettes et voiturettes
  • Salon d’allaitement et tables à langer
  • La présence sécurisante de Parents Secours
  • Une foule de zones ombragées

MPLV : Tu as parlé d’un jeu de recyclage, c’est ton initiative?

ANNIE : « Oui. On est dans l’air Kyoto, et je m’y conscientise de plus en plus. Par exemple, ça fait peut-être deux ans que j’arrête de faire rouler ma voiture quand je passe chercher mes enfants – pour ne pas polluer. C’est notre planète, on ne pourra jamais l’échanger contre une autre. Il faut la respecter. »

MPLV : C’est par des activités de ce genre qu’il t’est possible d’influencer positivement tes petits brocolis?

ANNIE : « Oui, et c’est amusant! J’essaie de leur fait passer des messages de manière douce et pas didactique. J’ai pas envie de leur dire fais pas ci, fais pas ça… Je leur donne l’information de façon joyeuse et avec un grand sourire, pour leur donner le goût! »
Qu’on lui parle de santé, d’alimentation ou de l’importance du temps passé en famille, Annie est enjouée et optimiste. Ce message de santé, elle le porte tant dans sa vie personnelle qu’au travers d’Annie Brocoli . « Moi, je suis végétarienne. Je n’impose pas ça à mes enfants du tout. Par contre, je trouve que c’est épouvantable de donner de la « SCRAP » à notre corps, parce que notre corps, on l’a pour la vie. Je trouve que c’est notre devoir d’adultes de passer ce message aux enfants. C’est important de leur dire qu'ils ont un corps pour la vie, et qu’il faut penser et choisir ce qu’on lui donne, ce qu’on lui fait faire ou endurer, à ce qu’on peut lui causer… »

Est-ce là l’essentiel du message d’Annie Brocoli? Selon elle, c’est surtout le bonheur qui est transmis et qui ressort de son personnage: « Il y a zéro violence, ce n’est que joyeux, ce ne sont que des sentiments qu’on a envie de voir nos enfants vivre et expérimenter. Ainsi, on évite les sentiments et les malaises inutiles. Annie Brocoli désire créer du bonheur. Il y a assez de difficultés dans la vie, et quand on écoute Annie Brocoli, c’est pour se détendre et rigoler. »

MPLV : Quelle surprise nous réserve Annie Brocoli prochainement?

ANNIE : « Eh bien, je suis actuellement à la préparation d’un DVD-LIVE en spectacle, pour Noël. »

Un cadeau à placer sous le sapin de Noël dans quelques mois? Certainement! Avis aux parents de tous les petits brocolis : sa sortie est prévue pour la fin octobre 2005! Et comme pour tous ses projets, Annie nous réserve une foule de surprises et de variété : impossible de se lasser avec Annie : du gospel, des rigodons… et pour la première fois, Annie Brocoli comptera sur la présence de musiciens sur la scène – un gros cadeau qu’elle se fait! Ce qui la guide dans ses sélections de genres musicaux: faire découvrir à ses brocos-fans, une foule de styles musicaux.
« Quand j’écris, je n’écris pas par rapport à moi. J’écris pour mes brocolis. Moi, mon idole, c’est Madonna, puis j’écoute aussi beaucoup de musique techno-jazz, urban… »

MPLV : Madonna?

ANNIE : « Je l’aime beaucoup pour la femme qu’elle est, les revendications qu’elle a faites, son ardeur au travail et l’énergie qu’elle investit dans son quotidien. »

MPLV : Même les femmes stars n’échappent pas à la maternité. Être maman, ça suit le cours naturel des choses… Mais devenir parent, ça s’apprend. Qu’est-ce que le fait d’être parent t’a apporté?

ANNIE : « J’ai déjà dit à une amie de fille qui était enceinte : « Tu va voir, c’est naturel. On est des animaux et, à mon avis, avoir des enfants c’est naturel. On est des mammifères. Là où on se distingue des animaux, c’est dans notre quotidien : le travail, le ci, le ça… Mais on ne retourne pas assez à la base. Des enfants, c’est naturel – encore plus naturel que le concept de société et de contexte culturel. Des enfants, ça nous suit. Je me rappelle, avant que j’aie des enfants, les gens me disaient : « Ah, tu vas voir, quand tu va avoir des enfants, tu ne pourras plus faire ci ou faire ça.. » Ben voyons donc! Ça n'a tellement aucun rapport! Mes enfants m’ont suivie partout, même lorsque j’étais en tournée à travers le Québec. Devenir parent, ça ne nous nuit pas. Au contraire, ça apporte un équilibre dans la vie. Et cet équilibre, il est nécessaire. Même que ça nous décentre de notre nombril, ça fait qu’on pense à d’autres personnes que soi et que ça fait de nous des êtres peut-être moins égoïstes. Être maman m’a permis de trouver un équilibre : y’a des moments où je pense à moi, et il y a d’autres moments où tout reprend sa perspective et son sens plus large. Quand je reviens de travailler, que j’entre dans la maison et que je ferme la porte, et que mes enfants me disent « Maman, j’ai faim », ça me ramène à l’important : se nourrir, se vêtir … les vraies affaires!

Annie, à quoi penses-tu lorsque je te dis … :

  • Boîte à lunch : « Ark! Il faudrait que je m’y mette! Je ne la fais pas pour mes enfants, mais je devrais parce que la cafétéria où ils mangent est épouvantable! »
  • Discipline : « Important. On a tous besoin de limites. »
  • Allaitement : « Ouiiiii! Le plus grand bonheur de ma vie! »
  • Paternité: « Je trouve que c’est hyper important et ça devrait être « in »! »
  • Conciliation travail-famille : « Ça prend un équilibre »

MPLV : Et relativement à la grossesse et aux premiers temps de maternité… Qu’est-ce que tu as profondément apprécié ou qui te manque?



ANNIE : « Ah! D’avoir un petit bébé mou, tout naissant, qui entre du coin de mon coude jusqu'à ma main, d’allaiter toute collée, et que mon petit bébé a une main sur mon sein… Quelle fusion totale… encore plus que dans le ventre! Il est là, blotti et vulnérable, concret. On se connaît, et on est encore tellement liés… Le bonheur! »

MPLV : Et qu’est-ce qui ne t’a pas plus dans l’aventure de la grossesse?

ANNIE : « Je n’étais pas bonne enceinte. Tout m’est arrivé! Enceinte d’Antoine, je suis entrée à l’hôpital à 26 semaines avec de grosses crampes… j’ai été couchée pendant 8 semaines, ce qui ne m’allait pas du tout. Et pour Marie-Jeanne, il m’est arrivé exactement la même chose. Tandis que j’ai accouché d’Antoine un peu avant terme, j’ai quasiment accouché de Marie-Jeanne dans le stationnement ! Bien que les accouchements ont été relativement faciles, mes grossesses ont été tout autres! Par contre, ce n’est rien qui m’arrêterait de retomber enceinte, bien que je n’aie pas de projets d’avoir d’autres enfants pour l’instant. J’aimerais adopter par contre. »

Les enfants adorent Annie Brocoli, et Annie Brocoli adore les enfants. Annie Brocoli, c’est joyeux, c’est rythmé, c’est coloré, c’est varié… et heureusement, parce que les parents n’ont pas fini de visionner et d’entendre l’idole de leurs petits broco-fans! Prochains rendez-vous : les dimanches 14 et 21 août, 16h00, sur la Scène Loto-Québec de L’International des Montgolfières de St-Jean-sur-Richelieu.

Souvenirs d’enfance… Annie nous partage :

  • Son plus beau cadeau reçu? « Ma table tournante! »
  • Son gros fou rire d’enfance? « Là où j’ai eu le plus de plaisir, c’est quand je dansais dans le sous-sol avec ma mère ».
  • Son plus gros mauvais coup? « Quand j’ai brisé mon imperméable jaune parce que je le trouvais laid. Je ne le voulais pas, et maman me l’a acheté quand même ».
  • Son souvenir le plus épeurant? « La lampe suspendue au plafond du corridor. Le soir, elle se transformait en monstre : un genre de sorcière qui me regarde ».
  • Sa plus grande déception? « Lorsque mes parents se sont séparés. Bien que j’étais consciente que c’était pour le mieux parce qu’ils n’étaient pas heureux, je trouvais ça plate que ça m’arrive parce que j’étais un cas isolé dans ma classe.. Cependant, cette expérience m’a préparée à gérer mon propre divorce avec le père de mes enfants – bien qu’au départ, je pensais être avec lui toute ma vie. Ça m’a servie à mieux préparer mes enfants, à mieux répondre à leurs questions, puisque je savais ce que je n’aurais pas voulu entendre à leur âge.
  • Son plus grand talent? « Je flirtais avec la vie et avec tout ce qui bougeait ».

Liens utiles :



Crédit photos : Stéphanie Lachance, photographe


Cette semaine
Électricité : pour une maison à l’épreuve de bébé

Présenté par Hydro-Québec

On le sait, les bambins sont des êtres très curieux ! Ils découvrent le monde qui les entoure un peu plus chaque jour et, dès lors qu’ils apprennent à ramper, ils deviennent très difficiles à arrêter ! 
 

Fixer l'heure du coucher des enfants d'âge scolaire

Durant l’année scolaire, les enfants doivent avoir des heures de coucher précises parce que le sommeil est garant de bonne humeur, de concentration et… d’enfants en forme!

Trousseau pour l'arrivée de bébé

En établissant une liste de ce dont vous aurez besoin dès les premiers jours, vous aurez une bonne idée des achats à faire et des objets et vêtements que vous pourrez récupérer de votre entourage.

Célébrez le « skinimalism » avec Bioderma

Présenté par Bioderma

Que vous soyez une adepte du maquillage prononcé ou plus léger, ou que vous préfériez un look entièrement naturel, offrir à votre peau un soin nettoyant de bonne qualité demeure essentiel.
 

Nos Concours

Gagner une inscription à la methode Swimforce™!

Une inscription à la méthode Swimforce™ d'une valeur de 200$!

Gagnez un coffret de dentifrices Attitude

Participez pour gagner les nouveaux produits Attitude

Commentaires

Non