Garderies

Le point sur les budgets en garderie

Tout en reconnaissant que la famille détient une place de choix au sein du gouvernement québécois, la ministre déléguée à la Famille, Mme Carole Théberge, a fait le point sur les règles budgétaires établies dans les services de garde pour l’année 2004-2005.

Tout en reconnaissant que la famille détient une place de choix au sein du gouvernement québécois, la ministre déléguée à la Famille, Mme Carole Théberge, a fait le point sur les règles budgétaires établies dans les services de garde pour l’année 2004-2005. Regrettant les allégations tenues par le président de l’Association des garderies privées du Québec, M. Sylvain Lévesque, la ministre a rappelé que tous les services de garde de la province avaient reçu une présentation adéquate des règles budgétaires pour 2004-2005.

Ainsi donc, le revenu total des services de garde pour 2004-2005 augmentera de 1,7 %. Avec une base budgétaire identique que celle de 2003-2004 puisqu’il n’y a pas de rationalisation additionnelle de 2,6 % en 2004-2005, Mme Théberge mentionne que le budget gouvernemental consacré aux services de garde est passé de 1,28 milliard de dollars en 2003-2004 à 1,33 milliard de dollars en 2004-2005.

Concrètement, un service de garde de 60 places, se matérialisera de la façon suivante :

Installation de 60 places 2003-2004 2004-2005
Subvention 592 341 $ 581 986 $
Contribution parentale 80 960 $ 103 040 $
Revenu total 673 301 $ 685 026 $
Augmentation 11 725 $
1,7%
Garderie de 60 places 2003-2004 2004-2005
Subvention 491 174 $ 477 574 $
Contribution parentale 85 272 $ 108 528 $
Revenu total 576 446 $ 586 102 $
Augmentation

9 656 $
1,7%

«Notre gouvernement a depuis le début affirmé que la famille est une priorité. Nous sommes passés de la parole aux actes puisque tant dans le développement et l’amélioration de la qualité dans les services de garde que dans des dossiers aussi importants que le soutien financier aux enfants, que le régime québécois d’assurance parentale et que la conciliation travail-famille, nous avons posé des gestes concrets qui améliorent la qualité de vie des familles québécoises et de la société dans son ensemble», de souligner la ministre Théberge

Source : Ministère de l’Emploi, de la Solidarité sociale et de la Famille






Vos commentaires:

Bonjour,
Je suis une mamie et je déplore que les jeunes parents qui "veulent" travailler soient dépourvus face aux garderies à prix modiques parce que les places sont données à des familles sur l'aide sociale qui sont pourtant à la maison. Je trouve normal que l'on donne une journée de garderie à ces mamans qui ne travaillent pas. Ce que je trouve ridicule c'est qu'on leur donne des places permanentes dans les garderies et que les jeunes qui ont à coeur de gagner leur vie en soient privés. C'était mon commentaire.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires