Santé

Le ronflement chez les enfants

Même s’il semble à mille lieues de toute perturbation de son sommeil, ses petits poings bien fermés, les sons qui sortent de la gorge de votre enfant peuvent cacher un trouble respiratoire. Un ronflement fréquent et bruyant peut en effet être un symptôme d’apnée du sommeil.

Ne vous alarmez pas pour autant : seulement 2 % des enfants qui ronflent font de l’apnée du sommeil.

Au Québec, environ 25 % des enfants de 3 à 7 ans ronflent au moins occasionnellement et environ 10 % le font souvent.

Décortiquons d’abord les origines et les causes du ronflement.

Qu’est-ce que le ronflement?

Le ronflement survient lorsque les muscles situés au fond de la gorge se détendent durant le sommeil (la langue tombe alors en arrière), ce qui a pour effet de rapetisser les voies respiratoires. L'air qui circule dans ce passage étroit fait vibrer le voile du palais et la luette, les structures les plus mobiles qui se trouvent dans cette région, d'où le bruit du ronflement.

Mais pourquoi ne ronflons-nous pas tous, puisque la détente musculaire de la gorge se produit pour chacun de nous? Certains facteurs prédisposent à la réduction du passage de l’air vers les poumons.

Les causes du ronflement
  • La réduction accrue du tonus musculaire après la consommation d'alcool ou de sédatifs
  • Des amygdales et des adénoïdes (les adénoïdes sont des glandes qui ressemblent aux amygdales et qui se situent à l’arrière du nez) plus volumineuses
  • La luette (une petite excroissance de chair qui pend à l’entrée de la gorge et qui contrôle l’écoulement de l’air quand nous parlons) ou le palais mou sont plus longs
  • L’obstruction des voies nasales causée par des polypes (des tumeurs bénignes qui se collent aux muqueuses), une déviation de la cloison, des allergies ou un rhume
  • Un excès de poids, qui rend les tissus du cou plus flasques et donc plus encombrants pour la respiration
  • Des tissus enflés par la consommation de cigarettes
  • L’hypothyroïdie
L’apnée du sommeil

Entre 0,7 % et 10,3 % des enfants sont atteints de troubles respiratoires du sommeil. Plusieurs de ces problèmes passent inaperçus et demeurent non traités. L’apnée du sommeil compte parmi les troubles respiratoires qui doivent être pris au sérieux.

Lorsque les voies respiratoires sont complètement obstruées, l'air ne circule pas et la respiration est brièvement interrompue à plusieurs reprises au cours de la nuit. Le ronflement cesse alors pendant de courtes périodes. Le ronfleur reprend son ronron de plus belle lorsque ses voies respiratoires s'ouvrent bruyamment au moment où il s’éveille d’un sommeil profond.

L’apnée du sommeil se manifeste sous trois formes, mais l’apnée obstructive du sommeil est la plus fréquente; elle survient quand les voies respiratoires trop étroites bloquent le passage de l'air. On estime que 40 % des enfants ronfleurs peuvent présenter des symptômes d’apnée obstructive du sommeil (AOS).

Votre enfant pourrait souffrir d’apnée du sommeil ou d’un autre trouble du sommeil s’il présente un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • Il ronfle
  • Il marque des pauses dans sa respiration lorsqu’il dort (même une pause par heure est considérée anormale)
  • Il semble particulièrement fatigué pendant le jour, même après une nuit complète de sommeil
  • Il éprouve des problèmes scolaires

Vous devriez alors demander à votre médecin de vous référer à un spécialiste du sommeil.

Par ailleurs, l’apnée du sommeil est fréquente chez les adultes obèses ou souffrant d’embonpoint, plus particulièrement chez les hommes.

Les traitements (ronflement et apnée)

Évidemment, il n’est pas nécessaire de tenter d’enrayer le ronflement s'il n’est pas le signe que votre enfant souffre d’apnée du sommeil et s’il ne perturbe pas le sommeil des autres membres de la famille.

Pour les ronfleurs – adultes et enfants – dont les difficultés respiratoires constituent une menace à la santé, il existe différents types de traitements. Ils ne sont pas couverts par l’assurance-maladie.

  • La prothèse dentaire anti-ronflement : c’est un appareil qui maintient la mâchoire intérieure et la langue vers l’avant. La prothèse ressemble aux protecteurs buccaux des boxeurs et permet d’augmenter le diamètre des voies respiratoires pour faciliter le passage de l’air.
  • Dilatateurs nasaux externes : c’est un petit dispositif qui élargit les narines et améliore ainsi l’entrée d’air. Il ne traite pas l’apnée du sommeil, mais réduit d’environ 20 % les cas de ronflements
  • Somnoplastie : le médecin introduit une petite électrode à l’intérieur du palais mou pour éliminer une partie des tissus. Cette opération finit par raffermir le palais; il y a donc moins de tissus qui vibrent et le ronflement diminue.
  • Amygdalectomie : lorsque les ronflements sont causés par le gonflement des amygdales, on peut procéder à leur ablation
  • Le port d’un masque respiratoire pendant le sommeil : celui-ci est relié à une petite machine qui pousse de l’air en continu dans le nez et la gorge. Selon les médecins, c'est le traitement qui serait jusqu’ici le plus efficace.
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin 2019 – Jour 12 – Pur Noisetier

À gagner: un panier-cadeau Pur Noisetier

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Commentaires