Santé

Vaccin COVID-19 - Q & R Femmes enceintes et enfants

Le vaccin contre la COVID-19 représente la lumière au bout du tunnel et l’espoir d’un retour à une forme de normalité. Plusieurs informations ont été véhiculées concernant ce vaccin.

On sait maintenant que les personnes vulnérables auront la priorité pour recevoir le vaccin, mais qu’en est-il des femmes enceintes et des moins de 16 ans. Voici quelques réponses à vos questions.

Est-ce qu’une femme enceinte ou une femme qui allaite peut se faire vacciner ?

Comme les femmes enceintes et qui allaitent ont été exclues des études de phase II et de phase III sur le vaccin contre la COVID-19 de Pfizer-BioNTech et Moderna, il n’existe aucun renseignement sur l’innocuité ou le rendement chez les femmes enceintes ou allaitantes. Le CIQ (Comité sur l'immunisation du Québec) ne recommande donc pas l’administration du vaccin aux femmes enceintes pour l’instant., La vaccination pourrait cependant être envisagée chez les femmes enceintes à risque très élevé de complications graves suite à la COVID-19.

Est-ce qu’il est recommandé à une femme qui désire être enceinte d’attendre une période après avoir reçu le vaccin contre la COVID-19?

Dans la mesure du possible, il est recommandé aux personnes qui prévoient de devenir enceintes de recevoir toutes les doses du vaccin contre la COVID-19 afin de profiter de son efficacité maximale avant la grossesse. Par contre, le CIQ considère que les avantages de la vaccination surpassent les risques pour ces femmes surtout celles qui font partie des groupes prioritaires.

Une femme qui apprend sa grossesse entre les deux doses du vaccin devrait-elle s’inquiéter?

Pour l’instant, la SOGC (Société des obstétriciens et gynécologues du Canada) recommande simplement à la femme enceinte de le mentionner à son médecin qui effectuera une surveillance plus active. Il faut savoir que la décision de recevoir ou non la deuxième dose pendant la grossesse doit être fondée sur une évaluation des risques potentiels, mais qu’elle ne se verra pas refuser la vaccination de la deuxième dose.

Est-ce qu’une personne de moins de 16 ans peut se faire vacciner ?

À ce jour, aucune étude clinique n’a été effectuée chez les moins de 16 ans. Les dernières nouvelles à ce sujet confirment qu’un vaccin pour les moins de 16 ans ne serait pas envisagé avant le mois d’août 2021. Le CIQ mentionne par contre que la vaccination pourrait être envisagée chez les personnes âgées de 12 à 15 ans qui présentent un risque élevé de complications graves de la COVID-19.

Dans chacun des cas mentionnés ci-haut, le médecin traitant est toujours le mieux placé
pour vous aider à prendre une décision éclairée et discuter des avantages et des inconvénients de la vaccination selon votre cas.

Écrit par Michèle Laplante


Source :

CIQ - https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2020/20-279-05W.pdf
SOGC - https://www.sogc.org/common/Uploaded%20files/Latest%20News/FR_SOGC_Statement_COVID_19_Vaccination_in_Pregnancy.pdf


Cette semaine
Les mots de Passe-Partout : pour apprendre en s’amusant

Cette émission jeunesse a marqué plus d’une génération, nous sommes nombreux à avoir grandi en compagnie de Passe-Montagne, Passe-Carreau et Passe-Partout.

20 cabanes à sucre familiales

Puisque le goût de l’érable coule dans nos veines, allons s’en pourlécher les babines encore cette année! Voici des suggestions de cabanes à sucre dans toutes les régions du Québec.

Le RQAP : plus flexible que jamais

Présenté par le Gouvernement du Québec.

Saviez-vous que le Régime québécois d’assurance parentale (RQAP) vous permet de concilier encore plus facilement vos responsabilités familiales et professionnelles? 
 

Sarah-Jeanne Labrosse raffole de ces produits pour bébé

Dans un monde où la peau délicate des tout-petits demande une attention particulière, les soins Mustela émergent comme un phare de confiance offrant des produits qui évoquent la tendresse et le réconfort d’un câlin.