Santé

Les infections urinaires

Saviez-vous qu’au moins un demi-million de femmes au Canada consultent leur médecin chaque année pour une infection du système urinaire?

Et qu’il y en a encore plus qui en souffrent sans présenter de symptômes graves et qui ne consultent donc pas…

Qu’est-ce que c’est?

Une infection des voies urinaires est une inflammation fréquemment provoquée par des microbes comme la bactérie E. Coli. L’infection peut affecter les reins, les uretères, la vessie ou l'urètre. On distingue trois types d’infections urinaires.

La cystite. L’infection urinaire la plus courante, la cystite touche presque uniquement les femmes. Elle est la plupart du temps causé par des bactéries intestinales de type E. coli.

L’urétrite. Cette infection est transmissible sexuellement et a un lien avec la chlamydia et le gonocoque (la bactérie responsable de la gonorrhée).

La pyélonéphrite. C'est la plus grave des infections urinaires. Majoritairement d’origine bactérienne, elle survient souvent à la suite d’une cystite non ou mal traitée. La pyélonéphrite aiguë survient surtout chez la femme, et principalement la femme enceinte.

Les femmes sont plus à risques. Pourquoi?

Le taux d’infection est 50 fois plus élevé chez les femmes que chez les hommes. Au départ, c’est une question de biologie! C’est que les femmes ont un urètre beaucoup plus court que celui des hommes (l’urètre est le tube qui transporte l'urine en dehors de la vessie) et qu'il est donc situé plus près du rectum, qui est une source potentielle de contaminations. Surtout qu’après avoir uriné, le fait de s'essuyer de l'arrière vers l'avant peut mettre les bactéries de la région rectale en contact avec l'urètre, ce qui peut provoquer une infection.

Attention femmes enceintes!

La grossesse peut rendre les femmes plus sensibles à ce type d’infections en raison des transformations subies par leur corps et de la pression exercée par le bébé sur leur système urinaire. Les médecins procèdent à de fréquentes analyses d’urine au cours de la grossesse parce qu’il est possible qu’une infection urinaire conduise à un accouchement prématuré.

Et les enfants?

Chez les enfants, l’infection urinaire est plus rare : elle toucherait environ 2 % d’entre eux. Elle peut être le signe d’une anomalie anatomique du système urinaire et doit absolument être traitée par un médecin afin d’éviter que les troubles urinaires ne deviennent chroniques.

Symptômes

Il peut arriver qu’une infection urinaire présente peu ou pas de symptômes.

  • Urine plus foncée que normalement;
  • Douleur ou sensation de brûlure au moment d'uriner;
  • Besoins d’uriner plus fréquents et même urgents;
  • Urine brouillée;
  • Parfois l'odeur devient nauséabonde;
  • Parfois, écoulements inhabituels et pression dans la partie inférieure du bassin;
  • Dans certains cas, fièvre

Il est alors nécessaire de consulter un médecin qui fera faire une analyse d’urine pour confirmer le diagnostic. Ce qu’il faut comprendre c’est que l’infection ne disparaîtra pas toute seule ou si elle le fait, d’autres épisodes pourraient survenir, cette fois avec des risques encore plus graves pour la santé.

Traitement

Ces infections se traitent généralement bien par la prise d’antibiotiques pendant de 3 à 7 jours. Les symptômes disparaissent habituellement en l’espace de 24 à 48 heures.

Les personnes qui ont une infection urinaire devraient éviter temporairement les aliments irritant la vessie et qui donnent envie d’uriner plus fréquemment comme le café, l’alcool, les boissons gazeuses contenant de la caféine, les jus d’agrumes et les mets épicés.

Prévention

Il est possible de prévenir ce genre d’infections en suivant quelques règles de base.

  • S’essuyer de l’avant vers l’arrière et jamais dans l’autre sens;
  • Uriner aussitôt que le besoin s’en fait sentir et après chaque relation sexuelle. Un adulte sain devrait produire entre un demi-litre et deux litres d’urine par jour;
  • Boire beaucoup de liquides pour éliminer les bactéries qui pourraient se trouver dans la vessie;
  • Éviter de prendre des bains trop parfumés qui viendraient irriter vos organes génitaux;
  • Boire du jus de canneberge (environ 100 ml) peut prévenir les infections récidivantes.
  • Vous pouvez également aider les antibiotiques à agir plus rapidement en traitant l’infection avec au moins 400 ml de jus par jour ou au moins 600 mg de canneberge en capsule. Attention aux cocktails qui contiennent parfois plus de sucres que de jus!
Image de Sonia Cosentino


Cette semaine
Pour des petits bedons en santé

Présenté par Florastor®

L'arrivée d'un enfant dans le monde est un événement important au sein d'une famille. Chaque bébé naît avec son propre bagage qui le rend unique, et force est d'admettre que ce n'est pas toujours ce à quoi on s'attendait. Un constat assez unanime que font les nouveaux parents : comment se fait-il qu'on ne nous ait pas dit ça ?! 

Un été simple et en tout confort

Présenté par Pampers

L'été est enfin à nos portes, c'est le moment de faire le plein de vitamine D et de beaux souvenirs estivaux en famille ! 

Prévenir et soigner les bobos d’été

À chaque saison, ses petits bobos. On joue dehors, on court et on explore, sous le chaud soleil estival. Rien d’étonnant à ce que le nombre d’égratignures, de piqures d’insectes et de coups de soleil augmente légèrement.

Top 10 des plus belles plages du Québec

Enfin les plages sont ouvertes! On vous présente les 10 plus belles plages du Québec.

Nos Concours

Poudre solaire minérale SOLIS+ FPS 50

Participez pour gagner la poudre solaire IDC