Santé

La sensibilité dentaire

Environ 38 % des adultes souffrent de sensibilité dentaire. Il ne s'agit pas d'une maladie comme telle, mais d'un état qui progresse souvent avec le temps.

Mise en situation : un bel après-midi d’été, vous et votre petite famille décidez d’aller manger une crème glacée à la crémerie du coin. C’est une gâterie que vous appréciez énormément. Soudain, en prenant une bouchée de votre glace, une douleur lancinante aux dents vous surprend. Vous vous inquiétez et vous questionnez : mais que se passe-t-il donc?

La sensibilité dentaire, ou plus particulièrement la sensibilité dentinaire, frappe bien des gens. Il s’agit d’une réaction des dents aux températures extrêmes. Des aliments très chauds ou très froids peuvent engendrer cette sensibilité, mais la température extérieure très froide peut aussi être douloureuse pour les dents de certaines personnes.

La cause

L’origine de ces douleurs découle de deux facteurs.

L’érosion de l’émail : nous avons tous une certaine épaisseur d’émail sur nos dents. Chez certaines personnes, l’émail est plus mince pour plusieurs causes (un brossage trop agressif, une alimentation très acide, un défaut d’émail, etc.). L’émail peut même, dans certains cas, être totalement disparu. On se retrouve donc avec la surface interne de la dent qui est exposée à l’air, soit la dentine. La dentine est constituée de plusieurs petits trous nommés tubulis dentinaires. Elle est très sensible aux températures chaudes et froides. C’est donc l’exposition de ces tubulis dentinaires qui nous causent ces désagréments, la température entrant immédiatement en contact avec elle, et nous faisant sursauter ainsi.

Le déchaussement des dents : nos gencives recouvrent en totalité la racine de nos dents. Il est important de savoir que les racines, contrairement à la partie coronaire (celle que l’on voit, donc la dent à proprement parler) de la dent, ne comportent pas d’émail. Le déchaussement, tout comme l’érosion de l’émail, est dû à un brossage de dents trop vigoureux, ou fait avec une brosse à dents aux soies trop rudes. À ce moment, la gencive se « sauve », se sentant agressée, et cela expose les tubulis dentinaires des racines.

Prévention

Il y a bien sûr des solutions afin de régler ce problème désagréable, mais avant tout, il s’agit de prévenir. Notre brossage doit toujours être fait en douceur, en commençant de la gencive jusqu’au bas de nos dents. Cela évite d’agresser la gencive et par le fait même de déchausser nos dents. La qualité de notre brosse à dents joue un grand rôle aussi : on doit toujours la choisir avec les soies les plus douces possible. Les brosses à dents aux soies plus dures conviennent aux gens portant des prothèses partielles ou complètes. Elles permettent de bien nettoyer l’acrylique les composant.

Traitement

On doit prévenir notre dentiste si nous ressentons des douleurs au chaud et au froid. Il est possible qu’elles soient associées à la sensibilité dentinaire, mais elles peuvent aussi être annonciatrices d’autres problèmes (carie, nécessité de traitement de canal, etc.). S’il conclut qu’il s’agit d’un problème de sensibilité, il pourra vous suggérer l’utilisation d’un dentifrice spécifique à la sensibilité dentinaire. Une marque connue de tous est Sensodyne. Cette marque offre un large éventail de dentifrices, dont certains comportent même des propriétés blanchissantes.

Greffe

Si votre dentiste constate un grave déchaussement des dents, il vous recommandera peut-être une greffe gingivale. Il s’agit d’une petite chirurgie consistant à prélever de la peau au niveau du palais, afin de la relocaliser sur la gencive pour recouvrir la racine des dents exposées. On la nomme greffe autogène. Certains dentistes, au lieu de prélever de la peau au palais, utilisent une membrane stérile pour recouvrir les racines, ce qui élimine la légère douleur au palais à la suite d'une chirurgie. On la nomme greffe allogène. Évidemment, des règles bien strictes seront à suivre après la greffe. Discutez de cette éventualité avec votre dentiste.

La douceur doit toujours être de mise lors du brossage de vos dents. Minimisez la consommation d’aliments très acides qui peuvent attaquer votre émail, soyez vigilants au moindre signe de sensibilité et ne vous gênez jamais pour poser quelque question que ce soit à votre dentiste : cela lui fait toujours un grand plaisir de vous répondre!

Julie Mainella
Assistante dentaire

Julie Mainella est passionnée par tout ce qui touche la dentisterie. Maman de deux adorables fillettes, elle leur a fait comprendre l'importance de la santé dentaire dès leur plus jeune âge. De plus, elle a beaucoup travaillé avec les enfants en cabinet dentaire, ce qui fait qu'elle a tout un bagage de trucs et d'astuces pour faire aimer aux enfants le brossage des dents et les visites chez le dentiste!


Cette semaine
L'importance de dire « merci »!

Malgré les petits soucis de la vie, nous avons toutes plusieurs raisons d’être reconnaissantes. Ça tombe bien : il est prouvé que dire merci est un gage de bonne santé physique et relationnelle! 

5 bricolages pour l'Action de grâce

Voici quelques suggestions de bricolage qui pourraient servir à décorer la table le soir de l’Action de grâce.

Activités pour profiter pleinement de l'Action de grâce

Le long week-end de l’Action de grâce est arrivé et, avec lui, l’occasion de profiter à 100% de son petit nid familial  dans une ambiance de plaisir, de couleurs et surtout de détente. Voici comment vraiment profiter de ce congé bien mérité.  

Électricité : pour une maison à l’épreuve de bébé

Présenté par Hydro-Québec

On le sait, les bambins sont des êtres très curieux ! Ils découvrent le monde qui les entoure un peu plus chaque jour et, dès lors qu’ils apprennent à ramper, ils deviennent très difficiles à arrêter !