Santé

La lumière au bout de l'hiver

Si vous souffrez du blues de l’hiver et que vous ne pouvez prendre de médicaments à cause des effets nocifs sur le fœtus ou le nouveau-né, il existe une solution éclairante : la luminothérapie!

Vous vous sentez fatiguée, vous n’avez plus d’appétit, vous êtes plus irritable et vous voulez seulement hiberner pour tout l’hiver? Malheureusement, vous n’êtes pas la seule! En fait, 3 % de la population va souffrir d’un type de dépression qui survient de façon récurrente à l’automne ou à l’hiver et qui se résorbe naturellement au printemps : la dépression saisonnière hivernale ou trouble affectif saisonnier (TAS). À un niveau moins sévère, 20 % de la population va ressentir les mêmes symptômes indésirables sans être trop incommodée par ceux-ci.

Si vous êtes enceinte ou venez d’accoucher, il est possible également de souffrir de ce syndrome saisonnier. Par contre, la prise d’antidépresseurs est nocive pour le fœtus et pour le nouveau-né qui s’alimente au lait maternel. Ne vous découragez pas puisqu’il existe une solution qui pourrait certainement illuminer votre hiver : la luminothérapie!

Un phénomène connu depuis longtemps

Bien que depuis des décennies, voire des siècles, on soit conscient que la lumière a un impact sur nos humeurs, c’est seulement au début des années 80 que la luminothérapie est devenue un champ d’études scientifiques. En effet, grâce à la première étude clinique portant sur le TAS et la luminothérapie du Dr Norman Rosenthal1, des centaines d’études ont vu le jour prouvant l’efficacité de la luminothérapie pour traiter ce syndrome saisonnier. 

En plus d’être le traitement de choix pour traiter le TAS, d’autres études ont également pu montrer les bienfaits de la luminothérapie sur d’autres problématiques, dont la dépression post-partum2, le syndrome prémenstruel3, les troubles du sommeil4, l’adaptation chez les travailleurs de nuit5 et le décalage horaire6.

En effet, la luminothérapie semble avoir un effet sur certaines substances chimiques du cerveau, appelées « neurotransmetteurs », ce qui entraîne une augmentation de l’énergie et de l’humeur et une diminution de l’appétit et du besoin de sommeil. Le mécanisme biologique de la luminothérapie n’est cependant pas encore bien connu des scientifiques.

Mode d’emploi – où s’en procurer

L’utilisation de ce traitement est relativement simple. Concrètement, il s’agit de s’exposer le matin (idéalement à la même heure) à une source contrôlée de lumière artificielle pour 20 à 30 minutes.

La lampe doit diffuser une intensité lumineuse de 10 000 lux. En comparaison, un bureau bien éclairé peut diffuser 300 lux, une journée nuageuse est d’environ 2 000 lux, alors qu’une magnifique journée ensoleillée l’été est d’environ 100 000 lux (voir Figure 1). Le standard cliniquement recommandé et reconnu est une exposition lumineuse à 10 000 lux, au niveau des yeux, à une distance d’environ 50 cm et d’une durée de 30 minutes 7,8.

Figure 1. Échelle d’intensité lumineuse en lux

En plus de la forte intensité lumineuse, les lampes de luminothérapie possèdent un spectre lumineux spécifique et sont munies d’un filtre ultraviolet (UV), donc pas de danger de bronzer sous la lampe! Il faut également savoir que l’effet thérapeutique de la lumière passe par les yeux et non la peau, il est donc essentiel de garder les yeux ouverts lors du traitement, ce qui est différent des lumières utilisées dans les salons de bronzage. Bien que ce ne soit pas nécessaire, il n’y a aucun danger à fixer les tubes fluorescents de votre lampe de luminothérapie. Je vous conseille cependant de faire une activité plus stimulante durant votre traitement soit lire, déjeuner, regarder la télévision, prendre ses courriels ou tout simplement vous reposer tant que vous êtes placée à une distance d’environ 50 cm de l’appareil. N’oubliez pas, il faut cependant que le visage soit baigné par la lumière et que vos yeux restent ouverts. Après 1 à 2 semaines d’utilisation régulière, vous pourrez observer une augmentation de l’énergie et du bien-être comme chez 80 % des utilisateurs9

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Le Zoo Ecomuseum : découvrir les animaux d’ici!

Participez pour gagner des laisser-passer pour le Zoo Ecomuseum.

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau de 100$ chez Patati & Patata !

Courez la chance de gagner une carte-cadeau de 100$!

Découvrez le Méga Parc des galeries de la Capitale!

Participez pour gagner un forfait turbofun, pour toute la famille!

Commentaires