Santé

Le sommeil des enfants en été

L’été, le cycle du sommeil est perturbé. En effet, les heures d’ensoleillement étant plus grandes, certains enfants rechignent à se coucher tôt, alors que d’autres se lèvent à l’heure du coq.

Oui : s’endormir devient plus difficile lorsque le soleil est toujours haut dans le ciel –, et ce, quel que soit l’âge! C’est dire que, l’été, nous subissons tous des changements dans notre rythme du sommeil. Si les adultes sont plus honnêtes envers eux-mêmes et acceptent de gagner leur lit lorsque la fatigue se fait sentir, les enfants, eux, sont moins enclins à le faire. Pourtant, ils ont besoin d’autant d’heures de sommeil que durant l’hiver. Bref, la période d’ensoleillement qui s’allonge apporte son lot d’avantages et de joies, mais aussi d’inconvénients.

Ensoleillement et sommeil

La lumière, et tout particulièrement celle du soleil, agit grandement sur notre cycle du sommeil et modifie notre horloge biologique. C’est par le degré d’exposition à la lumière que sont déterminés les épisodes de sommeil et d’éveil, puisque notre rythme biologique est réglé par des hormones (mélatonine, sérotonine et cortisol). La sécrétion de ces hormones est directement liée à notre exposition à la lumière du jour. La mélatonine, aussi appelée « hormone du sommeil », se libère lorsque nous sommes dans l’obscurité. C’est par l’intermédiaire de la mélatonine que l’épiphyse informe notre cerveau sur la durée des heures d’ensoleillement et d’obscurité. C’est entre autres pourquoi les enfants ont plus de difficulté à s’endormir lorsque le soleil est toujours debout.

Changement de rythme en été

De plus, l’été possède un petit côté festif qui n’est pas sans plaire. En effet, l’été, nous avons tous tendance à faire fi des règles et de la routine préétablie. Après tout, les hivers sont durs et on veut profiter au maximum des beaux jours! Ce lâcher-prise influence beaucoup nos journées et, bien sûr, nos nuits. Comme on le sait, le sommeil est ponctué de phases, comme l’endormissement, le sommeil léger, profond, etc. Chacune de ces phases est importante et, la nuit durant, elles reviennent toutes, à tour de rôle. Lorsque l’on manque une de ces phases, c’est comme si on manquait un train : le sommeil est passé, et on ne l’a pas attrapé. Alors, lorsque l’enfant va se coucher trop tard, alors que sa phase d’endormissement est passée, il aura beaucoup plus de difficulté à trouver le sommeil et sa nuit risque d’être plus agitée. Sans compter que, on le sait : ce n’est pas parce qu’un enfant se couche tard qu’il ne se lèvera pas aux aurores!

Attention à la fatigue accumulée

Si on veut profiter de l’été pour faire vivre à nos enfants les joies des feux de camp et des feux d’artifice, entre autres, ça signifie qu’ils iront dans les bras de Morphée plus tard que d’ordinaire : ce qui n’est pas mal en soi. Il faut tout simplement s’assurer que ces petites occasions spéciales, qui forment tant de merveilleux souvenirs, ne se présentent pas tous les jours. Casser la routine une fois de temps en temps, c’est non seulement plaisant, c’est aussi souhaitable! Mais il faut tout de même faire preuve de modération, puisque la fatigue peut rapidement s’accumuler chez l’enfant. Puisque les besoins de sommeil de l’enfant demeurent les mêmes, il est donc souhaitable de respecter ses cycles. Bien sûr, rares sont les enfants qui avoueront être fatigués! Ils préfèrent de beaucoup, et avec raison, rester avec vous. C’est pourquoi vous devez être attentif aux signes de fatigue. Regardez son visage, ses traits. Est-ce qu’il se frotte les yeux? Cherche-t-il à se recroqueviller? Est-il irritable? Oui? C’est peut-être l’heure d’aller au lit!

Quoi faire si l'enfant ne veut pas dormir?

Mais le soleil, lui, ne fait pas dodo! Certes; n’en reste pas moins qu’il se fait tard! Fermez les rideaux de sa chambre. Vous pourriez aussi opter pour une toile opaque, à la fenêtre, qui empêchera les rayons du soleil d’entrer dans la chambre (le soir, mais aussi le matin). Au lieu d’afficher l’heure, certains réveille-matins, conçus spécialement pour les enfants, indiquent si c’est la nuit ou le jour. Ils pourraient vous apporter une aide précieuse (notamment le matin, puisque l’enfant doit attendre que le soleil se montre sur son réveil avant de se lever).

Assurément, l’été, on bouge beaucoup et une foule d’activités se présentent à nous. Toutefois, n’oubliez pas qu’il faut toujours privilégier les siestes et les périodes de repos. De plus, autant que possible, il est préférable de modérer les surcharges d’activités. Donc une soirée au bord du feu, à manger des guimauves grillées et à se raconter des histoires, c’est bien. Mais il ne faut pas en faire tous les soirs : sinon, vous risquez d’avoir des enfants fatigués, donc turbulents et fragiles, tout le long des vacances! Bref, c’est comme dans tout : il suffit de trouver l’équilibre.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires