Santé

La varicelle

  • Appliquez des compresses d'eau froide ou frottez un cube de glace directement sur les lésions.
  • En cas de démangeaisons sévères, administrez un antihistaminique selon la posologie recommandée, après avoir vérifié les contre-indications avec votre médecin.
  • Des crèmes contenant des anesthésiques locaux peuvent être appliquées sur les lésions.
  • L’enfant devrait porter des vêtements légers et, si possible, en coton s'ils sont en contact avec la peau pour éviter une sudation excessive.
Vaccin

Les personnes qui ont déjà eu la varicelle sont immunisées pour le reste de leur vie, toutefois elles peuvent encore avoir le zona. Le vaccin de la varicelle a été ajouté au calendrier d'immunisation à la fin de l'année 2005 et est maintenant gratuit. Il est reçu à l'âge de 12 mois, en même temps que les autres vaccins prévus à cet âge. Une seule dose est requise pour les jeunes de 12 ans et moins. La vaccination est également offerte en milieu scolaire à tous les élèves de la 4e année du primaire. La Société canadienne de pédiatrie soutient les recommandations du Comité consultatif national de l’immunisation en faveur de la vaccination universelle des enfants contre la varicelle à 12 mois, la vaccination des enfants non immunisés (c’est-à-dire les programmes de rattrapage) et la vaccination des contacts de la maisonnée et des enfants non immunisés très vulnérables à une maladie grave.

Même si la varicelle peut sembler bénigne, ses complications ne le sont pas. Si votre enfant a déjà fait la varicelle ou s’il a déjà reçu le vaccin, il n’a pas à être vacciné. Il est toutefois préférable qu’il le soit si vous ne vous souvenez pas s’il a déjà eu la varicelle. Il n’y a pas de risque à vacciner un enfant qui a déjà fait la maladie.
Grossesse

Le vaccin contre la varicelle n'est pas recommandé pour les femmes enceintes. Elles devraient éviter d’être en contact avec une personne atteinte. En cas d’exposition, il est préférable de consulter son médecin sans tarder pour recevoir un traitement préventif.

La future mère qui a la varicelle peut développer une pneumonie et mettre en danger sa vie et celle de l’enfant. Le risque d’infecter le fœtus est de l’ordre de 2 %. Dans ce cas, il est exposé à une inflammation du cerveau et une pneumonie. On enregistre un taux de mortalité de 30 % chez les nouveau-nés dont la mère avait contracté la varicelle quelques jours avant ou après l'accouchement.

Cet article ne doit en aucun cas remplacer un avis médical. Ces informations vous sont fournies à titre de renseignement seulement.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Participez pour gagner un exemplaire du livre « Incroyable érable »

Courez la chance de gagner le livre « Incroyable érable » d’une valeur de 30$.

Voyagez avec les Imageries !

Courez la chance de gagner trois imageries de trois pays.

Commentaires