Santé

10 vrai ou faux sur la gastro

On la craint et avec raison. Le simple fait de l’évoquer nous donne la nausée… Malheureusement, la gastro-entérite n’a pas l’habitude de téléphoner avant de s’inviter chez nous.

Communément appelée gastro, la gastro-entérite est une infection du système digestif qui cause des nausées, des vomissements, des crampes abdominales et la diarrhée. Habituellement, elle est de courte durée et malgré qu'elle soit extrêmement désagréable, elle n'est pas dangereuse. 

Pour mieux la connaître, l'éviter et la traiter, voici dix questions sur la gastro.

La gastro-entérite est causée par un virus

VRAI. La gastro est le plus communément causée par un virus, mais elle peut aussi l’être par un parasite ou une bactérie.

Ainsi, de nombreux virus peuvent être en cause, comme les norovirus (ou calicivirus), qui sont plus souvent responsables des épidémies de gastro chez les adultes. Quant aux enfants, c’est surtout le rotavirus qui les atteint, puisqu’il est responsable de la moitié des cas de gastro-entérite chez les jeunes.

L’infection causée par un parasite survient après l’ingestion de larves ou d’œufs (qui peuvent, par exemple, se trouver dans l’eau ou sur certains aliments). Les parasites se développent alors dans l’intestin, ce qui entraîne une inflammation de ce dernier.

La gastro peut aussi être causée par une bactérie, comme la Salmonelle, le Campylobacter, le Shigella, E.coli, Vibrio, Yersinia et le Clostridium difficile. Dans ces cas, elle peut durer plus longtemps et nécessiter l’hospitalisation.

Les vomissements et la diarrhée sont les seuls symptômes

FAUX. Les vomissements et la diarrhée sont souvent les symptômes principaux d’une gastro-entérite, mais ils ne sont pas les seuls. La gastro-entérite virale entraîne une perte d’appétit, des nausées, de la fatigue et parfois une légère fièvre.

La gastro-entérite se contracte par contact avec une personne contaminée

VRAI. Mais la gastro-entérite virale peut aussi se contracter par contact avec un objet contaminé. C’est ce qu’on appelle la voie « oro-fécale ». En somme, si vous touchez une personne contagieuse, ou un objet contaminé et que vous portez alors les mains à votre visage ou à votre bouche, ou cuisinez sans laver et désinfecter vos mains, vous risquez grandement de contracter la maladie à votre tour. La gastro-entérite virale est très contagieuse.

Les gastro-entérites bactériennes se contractent habituellement par intoxication alimentaire.

On cesse d’être contagieux dès la fin des symptômes

FAUX. Comme nous le mentionnions, la gastro est très contagieuse. La personne atteinte est contagieuse dès l’apparition des premiers symptômes (fulgurants, ceux-ci se manifestent rapidement et peuvent durer de 24 à 60 heures, en moyenne). Le malade demeure contagieux 48 heures après la disparition complète des symptômes.

Il n’existe pas de médicament pour guérir la gastro virale

VRAI. Le temps seul règle les choses : la prise de médicaments ne permet pas de guérir la gastro-entérite virale. Toutefois, des approches complémentaires peuvent contribuer à soulager les symptômes, comme la prise de probiotiques.

La plupart des personnes atteintes se rétablissent en l’espace de 1 à 3 jours. L’important est de bien s’hydrater, puisque la déshydratation est le principal danger relié à l’inflammation. Ceci étant dit, se réhydrater n’est pas toujours simple lorsqu’on souffre de vomissements et de nausées. Ainsi, on conseille d’attendre au moins une heure (30 minutes pour les enfants) après les vomissements avant de boire. Optez pour une solution de réhydratation (comme le Pédialyte ou le Gastrolyte), et encouragez-les à boire de petites gorgées.

Chez le nourrisson, on peut donner une solution de réhydratation électrolytique à l’aide d’une cuillère. On donne ainsi 5 à 15 ml à la fois, 30 minutes après les vomissements. Si l’enfant recommence à vomir, on attend encore 30 minutes, et on recommence.

Les enfants sont particulièrement à risque

VRAI. C'est malheureusement vrai, surtout s’ils côtoient d’autres enfants, à la garderie, par exemple. Leur système immunitaire n’est pas encore mature et ils ont l’habitude de tout porter à leur bouche. Selon la Société canadienne de pédiatrie, un enfant de moins de 5 ans souffre de diarrhée en moyenne 2,2 fois par an.

Il est impossible de prévenir la contamination de personne à personne

FAUX. Pas impossible… mais certainement pas facile! Malgré toute la bonne volonté des parents, lorsque la gastro s’invite, c’est souvent pour rendre visite à tous les membres de la famille! Voici quelques mesures préventives de base:

  • Se laver les mains et laver celles de son enfant régulièrement à l'eau et au savon, surtout avant de manger et après avoir changé une couche.
  • Laver aussitôt les vêtements, les draps et tous les objets souillés par la diarrhée ou les vomissements.
  • Nettoyer la toilette et le lavabo à l’aide d’un javellisant.
  • Évitez de partager des ustensiles, des serviettes de bain et prenez soin de ranger les brosses à dents séparément, et ce jusqu’à 48 heures après la disparition des symptômes.

Bien entendu, on évite toujours le contact avec des personnes malades.

Une fois les vomissements finis, il faut attendre 24 heures avant de manger des solides

FAUX. Les médecins conseillent de manger dès que l’appétit revient. Certains aliments sont à proscrire, puisqu’ils risquent d’irriter davantage l’estomac. On évite donc les produits laitiers, les jus de fruits, les fruits et les légumes crus (à l’exception de la banane, qu’on mange en petite quantité), tout ce qui est épicé, sucré, gras ou qui contient beaucoup de fibres.

L’important demeure l’hydratation. Un bouillon ou une soupe légère, accompagnés d’une biscotte de pain blanc, pourrait s’avérer un bon premier repas.

Il est important de surveiller de près les enfants atteints

VRAI. Les enfants se déshydratent rapidement. Si les symptômes suivants se manifestent, il est important de consulter :

  • Il montre des signes de déshydratation : des couches sèches, les yeux cernés et comme « enfoncés » dans les orbites, la bouche et les lèvres sont sèches, il pleure, mais ne verse pas de larmes, les fontanelles sont plus marquées que d’habitude.
  • Vous trouvez des traces de sang dans les selles.
  • Il est difficile de réveiller le bébé.
  • L’enfant vomit maintenant depuis plusieurs heures.
  • Il a une fièvre supérieure à 38,5 °C (101,3 °F).
  • Sa respiration est rapide, haletante.

Il existe un vaccin pour prévenir la gastro-entérite virale

VRAI. On estime que 95% des enfants de moins de 5 ans seront au moins affectés une fois par un rotavirus. Depuis 2006, un vaccin contre la gastro-entérite à rotavirus est disponible. La première dose doit être donnée avant la 20e semaine et la dernière pas plus tard que le huitième mois. Ce vaccin se donne par voie orale en 2 ou 3 doses et protège pendant deux ans. Le vaccin ne protège évidemment pas contre les autres types de gastro-entérites.

Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez 1 des 5 désinfectants pour les mains de Attitude.

Petits formats parfaits pour le sac à dos.

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires