Santé

Stimuler le langage à la maison - semaine 1

Solène Bourque nous propose une série d’articles sur une façon concrète d’intervenir auprès de votre enfant qui a une difficulté de langage. Voici le bilan de sa première semaine d’activités.

Au fil des semaines, vous pourrez suivre notre aventure au pays de L’apprentissage des sons et des phrases1.  Vous y découvrirez les petits trésors d’activités que j’ai développées en m’inspirant des exercices proposés dans cet outil. Vous pourrez aussi suivre l’évolution de Thomas, son appréciation des activités de même que la mienne, comme parent et comme intervenante.

Mardi 
Chanson : Les poissons gigotent (Passe-Partout)

Le choix de la chanson s’est fait surtout parce qu’il y a beaucoup de mots qui présentent des défis pour Thomas (poissons, gigotent, immense, dansent, etc.), mais aussi parce que c’est une chanson qu’il aime et connaît bien. Nous avons donc pu la chanter ensemble spontanément.

Activité : Jeu de loto (Mémoire)

Dans un jeu de mémoire que nous avions à la maison, j’ai sélectionné environ 30 images (15 paires) de mots qui comportent un son difficile à prononcer pour Thomas (soleil, fusée, chien, chat, dinosaure, soulier, poisson, etc.). Quand on tournait les deux images pour faire la paire, nous devions dire la phrase complète suivante : « c’est un chat » et « c’est une fusée » par exemple. Quand nous avions la paire, nous devions dire : « J’ai gagné, j’en ai deux ».

Lecture : Arc-en-ciel, le plus beau poisson des océans2

Comme nous avions fait une chanson sur les poissons, j’ai pensé lire aussi une histoire sur ce même thème. C’est une histoire que nous avions à la maison et que Thomas apprécie. Durant la lecture, je lui posais des questions sur l’histoire pour le faire parler : « qu'est-ce qui arrive au petit poisson quand il ne veut pas donner ses écailles? » par exemple.

Appréciation/évaluation : Thomas a beaucoup aimé le jeu! Il voulait dire tous les mots, même lorsque c’était moi qui tournais les cartes. Et comme il a gagné, il était très heureux! Durant la chanson et l’histoire, il disait plusieurs mots en même temps que moi. Je le sentais très présent et motivé. De mon côté, j’ai bien aimé cette activité parent/enfant seule avec mon fils. Je pouvais lui donner toute mon attention. On a eu beaucoup de plaisir à chanter la chanson. Ça a bien introduit la période d’activité.

Résultats : Thomas prononçait spontanément environ 1 mot sur 10 correctement. La technique de reformulation par modèle verbal a été utilisée. Après reformulation, environ 7 mots/10 étaient prononcés correctement. Les mots qui présentent le plus de défi pour lui sont les mots plus longs (dinosaure, coccinelle, escargot) et surtout ceux dont c’est la deuxième ou troisième syllabe qui est en « J », « CH », « S », ou « Z ». Par exemple, il est plus facile pour lui bien prononcer « soleil, chat, chien ou soulier » que « oiseau, fusée ou poisson. ». Lorsque le son présentant un défi est à la deuxième ou troisième syllabe, il a tendance à faire un effort de prononciation très grand en début de mot, mais « oublie » de le faire rendu au son difficile.

À la fin, on s’est félicité pour le beau travail et j’ai eu l’idée d’ajouter à son programme un petit tableau de motivation avec des autocollants. Il pourra donc visuellement regarder ses efforts et ses réussites.

Jeudi
Chanson : Savez-vous planter des choux

C’est une chanson qui était proposée dans le guide1 pour travailler les sons « S » et « CH » et que Thomas connaissait aussi. Nous avons choisi des parties du corps qui contenaient les sons difficiles ce qui a donné un résultat plutôt rigolo. Ainsi, nous avons planté des choux avec les genoux, les fesses, les oreilles, les yeux et les cheveux. Ça a bien fait rire Thomas!

Activité : Jeu de société jumelé avec images

Nous avons choisi un jeu de « glissades et échelles » de Dora que nous avions à la maison. De même qu’une série d’une vingtaine d’images (nous les avions, mais on peut aussi les construire soi-même ou aller les chercher sur Internet) de mots représentant des défis pour Thomas que nous avons placées face contre table. Nous devions tourner une carte d’image et c’est seulement une fois le mot bien prononcé que nous pouvions tourner le dé pour faire avancer nos pions. Durant le jeu, nous devions dire : « Je glisse » ou « je monte l’échelle » lorsque nous tombions sur les cases correspondantes à cette action.

Lecture : La soupe aux sous3

C’est un livre proposé dans le guide1 que j’ai trouvé à la bibliothèque de quartier. Un livre vraiment rigolo qui nous parle de Zoé, une petite fille à qui la langue joue des tours et qui se retrouve entre autres à manger de la soupe aux sous plutôt que de la soupe aux choux. Thomas a adoré!

Appréciation/évaluation : Thomas était tellement motivé par son activité qu’il a refusé de prendre son dessert au souper (ce qui n’est pas peu dire compte tenu de sa dent sucrée!). Il est allé directement dans la salle de jeu en me disant qu’il était « très prêt » pour l’activité. Il m’a demandé de commencer avec l’histoire aujourd’hui, c’est donc ce qu’on a fait. Sa motivation et son plaisir sont importants, j’ai donc fait preuve de souplesse et je me suis ajustée en fonction de ses intérêts.

Résultats : Lors du jeu de société, Thomas prononçait environ 4 mots sur 10 correctement du premier coup. Il en prononçait environ 9 sur 10 correctement après l’utilisation de la technique de reformulation par modèle verbal. Il a réussi du premier coup des mots comme « os », « douche », « maison », « soleil » qui pourtant ne commencent pas par un son difficile. C’est déjà une amélioration. Par contre, les mots plus longs (dinosaure par exemple) sont encore ceux qui sont les moins bien réussis, même après les avoir reformulés avec le modèle verbal.

Il est certain que compte tenu de son âge (près de 5 ans), il est conscient de ce que nous travaillons durant cette activité et fait un effort supplémentaire de prononciation. Au quotidien, il prononce encore tous les mots qui comportent les sons « J », « CH », « S », ou « Z » incorrectement, sauf… petite surprise, trois jours après notre deuxième activité : Thomas a dit spontanément et de façon impeccable le mot « chat » à trois reprises au cours d’une conversation. J’en étais toute émue! Quelle fierté de déjà voir un résultat!

Voilà, c’était donc le bilan de nos activités de cette semaine. À la semaine prochaine!

1L'apprentissage des sons et des phrases : un trésor à découvrir, Beauchemin, Maryse, Sylvie Martin et Suzanne Ménard, Montréal : Éditions du CHU Sainte-Justine, 2000. 112 p. ISBN : 9782922770049, 18,95 $

2Arc-en-ciel, le plus beau poisson des océans, Marcus Pfister, Éditions NordSud, 2003, ISBN : 9783314207556, 31,50 $

3La soupe aux sous, Geneviève Lemieux, Éditions du Raton Laveur, 2007, ISBN : 9782920660168, 8,95 $

Solène Bourque
Psychoéducatrice

Solène Bourque est psychoéducatrice, auteure et enseignante en éducation spécialisée. Elle est également la fière maman de deux enfants de 11 et 13 ans. Depuis 2010, elle a publié huit ouvrages éducatifs pour parents et intervenants et signe aussi des articles pour différents magazines s’adressant aux parents.


Cette semaine
Potage de courge et porc au cari

L’automne est la saison des soupes et potages. Votre famille adorera cette recette remplie de saveurs, de vitamines et de réconfort!

Le dépistage prénatal, à qui faire confiance?

Chaque femme enceinte sait à quel point notre tête est remplie de questionnements du moment où le test de grossesse s’avère positif jusqu’à l’accouchement. 

Halloween: Décorations rapides et faciles pour parents pressés

Vous paniquez à l’idée que l’Halloween a lieu dans une semaine et qu’il ne vous reste que peu de temps pour décorer? Pas besoin de passer des heures à décorer la maison pour obtenir un résultat «WOW».

Nos Concours

Gagnez 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Participez pour gagner 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Améliorez l'apprentissage de vos enfants grâce à Leap start 3D

Participez pour gagner le jeux Leap Start 3D d’une valeur de 60$

Commentaires