Santé

Le développement de votre enfant 0-3 ans

Bien des parents s’inquiètent des progrès de leur enfant. Pourtant, chaque enfant est unique et développe ses habiletés à son propre rythme. Voici des renseignements généraux sur les étapes du développement, provenant de la Société canadienne de pédiatrie, adaptés avec l’autorisation de la SCP.

La plupart des enfants de...

2 mois : sourient quand on joue avec eux;

4 mois : se tournent sur le ventre; essaient d’atteindre des objets; babillent; rient; sursautent lorsqu’ils entendent des bruits forts; se calment au son de la voix de leur mère (de la naissance à 3 mois);

6 mois : se roulent sur le ventre et sur le dos; transfèrent des objets d’une main à l’autre; se tournent quand on les appelle; font de nouveaux babils comme « babababa »; aiment les hochets et autres jouets qui font du bruit (de 3 à 5 mois);

9 mois : s’assoient seuls; portent des objets à la bouche; font « au revoir » de la main; réagissent à leur nom, à la sonnerie du téléphone et à la voix d’une personne, même si ces sons ne sont pas forts (de 6 à 10 mois);

12 mois : se déplacent à quatre pattes; se lèvent debout avec leurs mains; mangent avec leurs doigts; comprennent le mot « non »; prononcent un mot;

15 mois : marchent seuls; mangent à la cuillère; obéissent à des ordres simples (par ex. « ferme la porte »); disent quelques mots;

18 mois : montent l’escalier; crayonnent; pointent une partie du corps qu’on nomme; ont un vocabulaire d’une dizaine de mots;

2 ans : courent; mettent leurs bottes seuls; pointent des images du doigt; ont un vocabulaire d’une cinquantaine de mots et relient deux mots entre eux (par ex. « encore biscuits »);

3 ans : font du tricycle; s’amusent à des jeux; attendent leur tour; s’habillent seuls; sont presque propres; connaissent leur nom; font des phrases simples et parlent assez clairement.

Il faut apprendre à l’enfant à parler

Les Services pédiatriques du développement et du comportement de l’Hôpital de Montréal pour enfants du Centre universitaire de santé McGill recommandent divers moyens pour faciliter l’acquisition du langage par l’enfant :

  • décrire à l’enfant ce que l’on fait;
  • lui parler lentement et clairement;
  • utiliser des phrases simples et correctes au plan grammatical;
  • l’encourager dans ses efforts de communication;
  • écouter ce que l’enfant dit et non comment il le dit;
  • lire des livres à l’enfant;
  • lui chanter des chansons.

Pour aider l’enfant à développer sa coordination, son agilité et sa perception

  • lui donner des crayons, des ciseaux et des pinceaux, des casse-tête, de la pâte à modeler, des perles à enfiler, des cubes de bois;
  • faire des activités de bricolage où l’enfant doit se servir de colle, déchirer et couper du papier, dessiner, colorier;
  • permettre à l’enfant de s’exercer à attacher des boutons, manger à la cuillère;
  • faire des jeux où il doit courir, sauter, grimper, lancer et botter un ballon.

Si vous avez des doutes ou des inquiétudes au sujet du développement de votre enfant, parlez-en à votre médecin de famille, à votre pédiatre ou entrez en contact avec votre CLSC. Vous trouverez aussi des renseignements sur le site Web de la Société canadienne de pédiatrie ou vous pouvez consulter les Services pédiatriques du développement et du comportement de l’Hôpital de Montréal pour enfants du Centre universitaire de santé McGill au (514) 412-4315.


Cette semaine
L’intégration graduelle à la garderie

Non, vous n’êtes pas coupable de l’avoir laissé trop tôt ou trop vite au service de garde, car l’intégration tardive et « en crescendo » n’est pas une panacée.

Changer d’école : 5 conseils pour aider votre enfant à s’adapter

Que ce changement soit causé par un récent déménagement ou encore par l’arrivée au secondaire, changer d’école peut être un bouleversement dans la vie de votre enfant. 

Les différentes positions pour accoucher

On voit souvent la femme accoucher sur le dos, les pieds dans les étriers. Mais ce n’est pas la seule position qui existe et, surtout, ce n’est peut-être pas la plus favorable!

Activités parascolaires : oui ou non?

Les bienfaits des cours parascolaires sont nombreux. Mais peut-il y avoir une limite? Un moment où on doit dire « non » à ces activités?

Nos Concours

Gagnez un laisser-passer familial!

Visitez le Cosmodôme en famille!