Bébé

Étapes clés du développement des jeunes enfants

Des recherche réalisées au cours des années démontrent que les soins reçus par les enfants lorsqu’ils sont petits ont une incidence sur l’adulte qu’ils deviendront.

D’autres études révèlent que les parents qui connaissent les étapes du développement de l’enfant sont plus attentifs, sensibles et mieux outillés pour intervenir, et leurs enfants sont plus avantagés à court et à long terme.

Selon une enquête visant à sonder les connaissances des adultes de l’Alberta concernant le développement des enfants (Alberta Benchmark Survey: What Adults Know About Child Development), les parents ont une bonne idée des étapes clés du développement physique d’un enfant, par exemple le moment où il fait ses premiers pas, mais ne connaissent pas aussi bien les étapes importantes de son développement intellectuel et social.

Pour en arriver à ces conclusions, l’Alberta Centre for Child, Family and Community Research a effectué un sondage auprès de 1 400 parents et autres adultes qui interagissent avec des enfants. L’enquête a révélé que la plupart des personnes interrogées savaient quand et comment les enfants apprennent à marcher, à lancer un ballon ou à dessiner. Par contre, elles n’étaient pas convaincues d’avoir bien répondu aux questions sur l’attachement, les liens avec autrui, l’empathie, l’amitié, la coopération et la communication.

Afin d’assister les parents, les intervenants et toute autre personne qui s’occupe des enfants, les étapes clés du développement au cours des cinq premières années de vie sont présentées ci-dessous. 

Première année de vie

L’attachement, la personnalité, les aptitudes à communiquer et le sens de la coopération commencent à se développer dès la naissance et sont déjà bien établis à un an.

L’allaitement

Les études montrent que les enfants nourris exclusivement au sein durant les six premiers mois, et qui continuent d’être allaités jusqu’à l’âge d’un an, manifestent un attachement profond envers leur mère et acquièrent des compétences intellectuelles qui les suivront à long terme. Certains travaux de recherche révèlent aussi que les enfants allaités pleurent moins, sont plus éveillés que les autres enfants de leur âge et ont un meilleur développement moteur. Les mères qui allaitent ont davantage confiance en elles-mêmes et sont plus tendres et attentionnées. L’allaitement présente également des avantages importants pour les enfants sur les plans de la nutrition et de la santé, comme une protection contre certaines maladies et infections. Ces avantages peuvent s’expliquer par le lait maternel en soi, l’intimité avec la mère qui serre le bébé dans ses bras, le contact peau à peau fréquent, la communication verbale et le contact visuel entre la mère et l’enfant.

Les pleurs

Les pleurs constituent la première forme de communication des bébés. Les divers pleurs signalent différents besoins et désirs, mais il arrive aussi que des bébés en santé pleurent sans raison apparente. La durée des pleurs varie beaucoup. La plupart des bébés pleurent d’une heure à trois heures par jour au cours des six premières semaines de leur vie. La durée et l’intensité des pleurs continuent d’augmenter jusque vers trois mois, puis diminuent alors que les bébés apprennent à communiquer en souriant, en touchant et en babillant. Certains pleurent constamment sans raison apparente et il est difficile de les apaiser. On dit souvent d’eux qu’ils souffrent de coliques, mais le problème tend à se résorber vers le cinquième mois.

L’attachement

Vers l’âge de six mois, les bébés commencent à développer un lien affectif avec la principale personne qui s’occupe d’eux. Ce processus est appelé l’« attachement ». Les donneurs de soins qui sont chaleureux, attentifs et sensibles aux besoins des enfants aident ces derniers à établir des relations et des liens d’attachement positifs. Les enfants qui se sentent en sécurité avec au moins une personne qui prend soin d’eux développent une bonne estime de soi et font confiance aux autres. Ils font preuve d’autonomie, d’efficacité, d’empathie et de compétence, de la petite enfance à l’adolescence.

Si le lien d’attachement avec les personnes qui s’occupaient d’eux lorsqu’ils étaient petits se maintient à mesure qu’ils grandissent, ils continueront à nouer des relations étroites avec les autres tout au long de leur vie. Les relations d’attachement permettent également aux enfants de mieux comprendre et d’apprécier leur culture. Les enfants dont le lien d’attachement est non sécurisant peuvent éprouver en grandissant des difficultés telles que les troubles du comportement, l’agressivité, la dépression et les comportements antisociaux. Des études récentes indiquent aussi que les enfants qui reçoivent des signaux mixtes des personnes qui s’occupent d’eux (réconfort et colère en même temps) sont plus à risque d’avoir des lacunes dans leur développement.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires