Santé

L'obésité, un risque majeur pour le foie des enfants

Elle peut entraîner une stéatose, une maladie dans laquelle cet organe vital est trop graisseux.

Chez les enfants, l'obésité représente un risque majeur pour le foie : elle peut entraîner une stéatose, une maladie dans laquelle cet organe vital est trop graisseux, et finir par contraindre à une transplantation, selon une série d'études récentes. Cette maladie serait largement répandue puisque, selon la Fondation américaine du foie (American Liver Foundation), entre 2 et 5 % des enfants américains âgés de plus de cinq ans, et la quasi-totalité de ceux qui sont obèses ou en surpoids en souffriraient.

Physiologiquement, une inflammation gagne le foie, alors qu'il se charge de graisse, entraînant une cicatrice qui, au fil des années, peut conduire à une cirrhose non alcoolique, voire une défaillance de l'organe ou un cancer. Or la surcharge en graisse peut être prévenue, dès lors que la cirrhose n'est pas développée.

Selon les spécialistes, la stéatose est plus répandue chez les enfants présentant de la graisse abdominale et certains signes d'appel, notamment un diabète, du cholestérol ou autres problèmes cardiaques. Toutefois, elle a pu être observée aussi chez quelques enfants de poids normal.

La génétique, le régime et l'exercice physique jouent un rôle. Aux États-Unis, la maladie est plus fréquente chez les Latino-Américains, rare chez les Afro-Américains et plus fréquente chez les garçons que chez les filles.

L'augmentation du nombre de stéatoses chez les adultes placera cette pathologie au rang de premier pourvoyeur de transplantation hépatique d'ici 2020, avec une grande quantité de personnes de 30-40 ans ayant la maladie depuis l'enfance. Or, comme le rappelle le Dr Philip Rosenthal, de l'hôpital pédiatrique de l'Université de Californie, les organes manquent.

Tout comme la maladie cardio-vasculaire, la maladie hépatique est silencieuse : les enfants peuvent se sentir en forme pendant de nombreuses années. Les premiers symptômes, notamment la fatigue et la perte d'appétit, sont vagues, souvent masqués par des problèmes plus flagrants allant du diabète à l'hypertension artérielle.

Pour les experts, le meilleur moyen de combattre ce problème est de s'en occuper le plus tôt possible, quand la maladie est encore réversible. Ils recommandent qu'une équipe médicale comprenant des endocrinologues, des hépatologues et des diététiciennes travaillent avec l'ensemble de la famille.

Source

Associated Press


Cette semaine
Mon 2e enfant n'aime pas autant l'école

Votre plus vieux aime l’école et récolte des bonnes notes. Son petit frère, lui, n’est pas aussi enthousiaste! Comment encourager le premier sans décourager le deuxième?

L’hyperparentalité peut-elle être toxique?

En avril 2019, le Centre universitaire de santé McGill publiait un communiqué de presse qui faisait état d’une augmentation du nombre d’enfants et d’adolescents vus à l’urgence pour des tentatives de suicide ou des idées suicidaires.

Quand les devoirs tournent au drame

Séance de torture. Corvée. Bataille. Ces mots ne devraient jamais servir à décrire la période des devoirs et leçons. Et pourtant, c’est la dure réalité de plusieurs enfants…et parents. Comment transformer ce moment difficile en une activité plaisante? On vous propose quelques astuces.

Nos Concours

Gagnez une échelle de croissance d'une valeur de 40$!

Suivez la croissance de votre enfant grâce à Odie!

J'explore la mer des Caraïbes - Mon premier guide de voyage

Participez pour gagner le guide voyage “J’explore la mer des Caraïbes”

Éloignez les poux rapidement grâce à SOS Poux!

Participez pour gagner la trousse complète et le shampoing de SOS Poux

On se prépare pour l'Halloween avec Auzou!

Gagnez deux livres d’Halloween de Auzou

Simplifiez les lunchs grâce à Geneviève O’Gleman!

Gagnez le livre de recette Les Lunchs de Geneviève O’Gleman

La collation idéale pour votre pause santé!

Gagnez une boîte de collation Sesame Snaps

Commentaires