Alimentation

L'obésité infantile

L’obésité chez les enfants est une source d’inquiétude à l’échelle planétaire en raison des maladies qui y sont reliées et qui deviennent de plus en plus courantes.

L'obésité chez les enfants en croissance

L’obésité chez les enfants est un problème global en pleine croissance. Le problème est devenu si inquiétant que plusieurs organisations internationales étudient très sérieusement la question, notamment l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Selon cette dernière, des mesures doivent être immédiatement prises afin de contrer cette épidémie et ses répercussions.

Au Canada, le nombre d’enfants au poids excessif ne cesse de croître. Entre 1978 et 2004, le pourcentage d’obèses chez les enfants et jeunes canadiens de 2 à 17 ans a presque triplé. Au Québec, on estime que 18 % des jeunes âgés de 2 à 17 ans font de l’embonpoint et que près de 10 % sont obèses.

Ce document vous présente la définition de l’obésité chez les enfants, les conséquences et les causes, quelques conseils et des liens Internet sur le sujet.

Qu’est-ce que l’obésité infantile

On définit généralement l’obésité par un poids représentant plus de 20 % du poids santé, ce dernier étant calculé selon l’indice de masse corporelle (rapport poids / taille). Chez l’enfant de 0 à 36 mois, on utilise la courbe de croissance pour savoir si son poids est excessif ou trop faible.

L’indice de masse corporelle 

L’indice de masse corporelle (IMC), tel que mesuré pour les adultes, n’est pas adéquat pour les enfants et les adolescents étant donné que la répartition des tissus graisseux est en constante évolution pendant la croissance et qu’elle n’est pas la même chez les garçons et chez les filles. Un indice a été spécifiquement développé pour les enfants, en tenant compte de l’âge et du sexe. En visitant le lien suivant, vous pourrez calculer l’IMC de votre enfant (2 à 19 ans).

L’IMC corporelle pour enfants (ou IMC selon l’âge) permet d’identifier si un enfant a un « poids excessif » ou s’il est « susceptible de présenter un poids excessif ». 

Poids trop faible 

IMC pour enfant < 5e percentile

Susceptible de présenter un poids excessif

IMC pour enfant entre le 85e percentile et le 95e percentile

Poids excessif IMC pour enfant

IMC pour enfant < 95e percentile

Si votre enfant est au 60e percentile, ce résultat signifie que 60 % des enfants du même âge et du même sexe que lui ont un indice de masse corporelle plus faible. Par ailleurs, l’indice de masse corporelle n’est pas une mesure parfaite et doit être utilisée de pair avec d’autres mesures d’évaluation telles le pli cutané, le niveau d’activité physique, l’alimentation et la tension artérielle.

Les conséquences de l’obésité infantile

Un enfant qui a un poids excessif ne sera pas automatiquement obèse à l’âge adulte. Toutefois, plusieurs études tendent à démontrer qu’après l’âge de 8 ans, il existe bel et bien un lien entre le poids de l’enfant et son poids à l’âge adulte.

Plusieurs risques médicaux sont liés à un poids excessif chez l’enfant dont, entre autres :

  • L’hypertension artérielle;
  • La hausse des triglycérides (graisse dans le sang), augmentant ainsi les risques de maladies cardiovasculaires;
  • Le diabète;
  • Des problèmes articulaires (les genoux, par exemple) qui limiteront éventuellement les activités sportives;
  • Le syndrome d’apnée du sommeil (pour les enfants très obèses), se résumant à un mauvais sommeil et à la somnolence pendant la journée, ce qui peut mener à des troubles de la scolarité en réduisant les capacités de mémorisation et d’attention;
  • Certaines études auraient démontré un lien entre l’obésité et certaines formes de cancer.

En plus de ces problèmes physiques, les enfants obèses sont souvent rejetés des autres enfants et sont davantage susceptibles d’avoir une mauvaise estime de soi.

Les causes d'obésité chez les enfants

De nombreux facteurs expliquent le problème d’obésité chez les enfants. L’obésité est à tendance familiale. Ce peut être en partie génétique, mais ce problème est surtout lié au mode de vie. La plupart des enfants ne sont pas assez actifs, regardent trop la télévision et ne s’alimentent pas de façon appropriée. Au Canada, on estime que le quart des enfants ont un poids excessif et que les deux tiers des enfants d’âge scolaire ne font pas suffisamment d’exercices pour que leur développement se fasse de façon optimale. Le manque de temps est souvent au cœur des raisons invoquées par les enfants et les parents pour expliquer un faible niveau d’activités physiques.

Saviez-vous que vous avez droit à un montant pour la condition physique des enfants de 500 $ maximum par année et par enfant pour les frais payés durant l’année à un programme d’activité physique pour enfants? Voilà une raison de plus pour encourager votre enfant à être sportif!
 

Quelques conseils pour aider vos enfants

Dans un feuillet publié par l’Hôpital de Montréal pour enfants, le Dr Legault, endocrinologue pédiatrique à cet hôpital, énonce les recommandations suivantes :

  • Il est préférable de choisir l’allaitement pour alimenter son enfant à la naissance. Il s’agit d’une excellente façon d’éviter un gain de poids excessif chez le nourrisson.
  • Si l’enfant prend du poids trop rapidement, vous pouvez lui servir le lait 2 % dès l’âge de 2 ans.
  • Vous manquez de temps pour faire des activités physiques avec vos enfants? Inscrivez-les à des activités sportives ou à des groupes de jeux.
  • Pour éviter que votre enfant se retrouve devant la télévision ou l’ordinateur dès son retour à la maison après l’école, encouragez-le à participer à des activités parascolaires structurées.
  • Évitez de servir et de garder des boissons gazeuses et des collations à haute teneur en sucre, lesquelles peuvent facilement représenter 25 % de l’apport calorique d’une journée.
  • Faites en sorte que les friandises ne soient pas facilement accessibles dans la maison et évitez d’acheter des aliments qui ne sont pas « santé » (chocolats, croustilles, bonbons…). À l’Halloween, il est bon de fixer une date limite pour se débarrasser des friandises récoltées.
  • Faites comprendre à votre enfant que les aliments doivent être consommés lors des repas et qu’on ne peut grignoter toute la journée.
  • Donnez l’exemple à votre enfant en mangeant lentement, en étant plus actif et en favorisant les activités physiques en famille.

Quelques règles de base à suivre 

  • Les spécialistes recommandent aux enfants de consacrer un minimum de 60 minutes d’activité physique modérée ou intense chaque jour pour maximiser leurs chances de rester en santé et de maintenir une bonne condition physique et un poids santé.
  • Proposez à votre enfant une belle variété d’aliments santé et attrayants de tous les groupes alimentaires afin qu’il puisse toujours faire des choix sains.
  • Évitez d’interdire les mauvais aliments. Prenez plutôt l’occasion d’apprendre à vos enfants quels aliments peuvent être mangés tous les jours et quels aliments peuvent être mangés à l’occasion.
  • Tentez de donner le bon exemple en faisant vous-même de bons choix alimentaires : rappelez-vous que vous êtes le modèle de vos enfants.
Liens intéressants

Sources

Image de Mariem Melainine

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez 1 des 5 désinfectants pour les mains de Attitude.

Petits formats parfaits pour le sac à dos.

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires