Femme

Les mamelons ombiliqués

Lorsqu’il n’existe aucune saillie des mamelons, et qu’ils sont rentrés ou très peu proéminents, on parle de mamelons ombiliqués ou invaginés.

Cette anomalie fréquente concerne 1 femme sur 10. Les mamelons ombiliqués sont le plus souvent d’origine familiale ou congénitale, et peuvent avoir un retentissement psychologique important chez la femme, justifiant l’intervention de chirurgie esthétique. Dans certains cas, la malformation peut faire suite à un traumatisme ou une infection du mamelon et de ses canaux (galactophorite).

Les mamelons ombiliqués peuvent eux-mêmes conduire à des inflammations et infections possibles du mamelon.

Le contexte anatomique

Le développement des seins est un des premiers signes de la puberté chez les femmes. C’est souvent lors de cette période, que peuvent malheureusement apparaître ou se confirmer certaines malformations de la poitrine, notamment les mamelons ombiliqués. On observe un enfouissement du mamelon à l’intérieur du sein, en raison de canaux galactophores (les canaux apportant le lait, les conduits lactifères) trop courts et tirant de ce fait les mamelons vers l’intérieur du sein.

Différents degrés d’ombilication

Plusieurs degrés d’ombilication existent, selon l’importance de la brièveté des canaux galactophores. Ainsi, certaines femmes pensent avoir des mamelons ombiliqués, alors qu’ils sont seulement peu proéminents, laissant l’allaitement possible. Lors de la tétée, le nourrisson ne saisit pas seulement le mamelon, mais également une partie de l’aréole, ce qui conduit à un mécanisme naturel d’extériorisation du mamelon (et, cela même si l’ombilication est prononcée).

Certains mamelons peuvent être inversés au repos, mais ressortir grâce à une stimulation telle qu’une sensation de froid, une stimulation sexuelle, une traction manuelle (niplettes ou petits appareils utilisant l’aspiration afin d’étirer progressivement des canaux galactophores trop courts), ou l’allaitement comme vu précédemment.

En revanche, certains mamelons peuvent rester inversés, malgré toute stimulation.

À noter : l’ombilication peut être symétrique ou être asymétrique, et le degré d’inversion peut ne pas être le même sur les deux côtés.

Résultat de correction des mamelons invaginés

La chirurgie esthétique des mamelons ombiliqués
  • L’indication est surtout posée lorsque l’ombilication est franche et constante.
  • L’intervention s’effectue le plus souvent sous anesthésie locale et ne dure que 30 minutes environ.
  • Le geste chirurgical consiste, à partir d’une petite cicatrice sur le mamelon, à sectionner les canaux galactophores rétractés de façon à le libérer et l’extérioriser. Des points de fils résorbables sont utilisés afin d’éverser le mamelon qui le restera de manière définitive.
  • La cicatrice très courte est pratiquement invisible au bout de quelques semaines.
  • L’hospitalisation s’effectue en mode ambulatoire, c’est-à-dire que la patiente entre et sort le même jour que l’intervention. Les suites sont généralement simples. L’apparition d’un œdème et d’ecchymoses est normale, ces phénomènes s’estompant spontanément et progressivement. La sensibilité des mamelons est altérée les premières semaines, mais ceci reste transitoire et le mamelon retrouve toute sa sensibilité naturelle les premières semaines après l’intervention.
  • Le résultat est immédiat, mais la patiente devra patienter quelques semaines avant de pouvoir apprécier l’aspect définitif de l’aréole et du mamelon, le temps d’une stabilisation optimale des tissus.
Impact d’une chirurgie des mamelons ombiliqués sur l’allaitement

Les candidates à cette intervention doivent garder à l’esprit que cette intervention n’est en aucun cas indiquée pour faciliter un allaitement futur. Au contraire, un allaitement ultérieur peut même être perturbé dans la grande majorité des cas.

Lors de la cicatrisation, une continuité entre les canaux sectionnés apportant le lait peut certes être retrouvée dans de rares cas, mais cela n’est malheureusement pas systématique.

C’est pour cela que l’objectif de la chirurgie de correction des mamelons invaginés est en premier lieu esthétique et n’est donc pas destiné à améliorer l’allaitement.

David Picovski
Chirurgien plasticien

« Toujours rechercher le naturel et l’harmonieux ». Tel est l’objectif du Dr David Picovski, spécialiste en chirurgie esthétique, plastique, et reconstructrice, à Paris. Qu’elle soit esthétique ou réparatrice, la chirurgie doit s’attarder avec précision aux infimes détails, aux corrections les plus minutieuses. Aujourd’hui, grâce aux formidables possibilités modernes, la chirurgie plastique permet d’apporter confort et mieux-paraitre lorsqu’un défaut ou une anomalie disgracieuse peut miner une estime de soi, geler ses rapports avec autrui ou compromettre des activités les plus banales telles que l’activité professionnelle, l’intimité amoureuse, les pratiques sportives, la faculté de pouvoir s’habiller comme on le voudrait... La chirurgie esthétique et réparatrice ne tient pas de la magie, et doit être considérée comme un véritable acte médical souscrit à des règles strictes. Cette spécialité exigeante doit répondre à une éthique humaniste et ne peut en revanche répondre aux demandes inopportunes ou irréalistes. Une bonne indication constitue l’essence de toute intervention.  Dr David PICOVSKI  - Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique 2 avenue Van Dyck 75 008 Paris Tél. : 01 58 05 11 25

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez 1 des 5 d?sinfectants pour les mains de Attitude.

Petits formats parfaits pour le sac ? dos.

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires