Femme

10 trucs pour combattre la grisaille de novembre

Sortir malgré tout

Il fait noir quand on part travailler, il fait noir quand on revient à la maison. Mais, dans toute cette obscurité, il y a un peu de clarté… Suffit de la trouver! Sur la page Facebook de Maman pour la vie, Catherine mentionne : « Je fais l’effort de sortir à mes pauses au travail pour profiter du soleil! »

Et les fins de semaine, on adopte la suggestion de Maude, rédactrice en chef de Maman pour la vie et auteure du blogue Maman 24/7 : on fait de la randonnée pédestre avec ou sans enfant.

Se (re)faire une beauté

Ce n’est pas parce qu’on perd des couleurs qu’il faut avoir mauvaise mine! Pour empêcher la déprime de s’installer, on fait l’effort de s’occuper de soi. « Prendre la peine de s’arranger un peu tous les jours, ça aide pour l’estime », mentionne Amélie, maman de Laura, 8 ans.

Pour prendre soin de soi, on peut aussi se diriger vers le spa, un endroit réconfort par excellence. Et, tant qu’à être là, pourquoi ne pas se payer le luxe d’un bon massage?

Pas d’argent? Pas de voiture? Pas de temps? On reste à la maison et on se fait couler un bon bain chaud dans lequel on verse mousse et huiles essentielles. Déprime? Quelle déprime?

Magasiner

Plutôt que d’attendre à décembre pour trouver vos cadeaux de Noël, pourquoi ne pas profiter des interminables journées de novembre pour tout régler? « Je fais tous mes achats de Noël avant le 1er décembre pour éviter la cohue; ainsi, j’occupe ce mois gris de novembre avec quelque chose de positif, et je me sens efficace, ce qui rehausse mon moral », mentionne Maude, maman de deux enfants de 10 et 8 ans.

Si vous n’êtes pas du type centre commercial, installez-vous confortablement devant votre ordinateur, couverture douce et chaude sur les épaules, tisane énergisante à la main, et magasinez en ligne. Oui, oui, c’est permis de se gâter au passage. Après tout, l'objectif est de combattre la grisaille!

Adopter des plantes

Quand tout commence à mourir dehors, ajouter de la vie dans sa maisonnée fait un bien fou. L’auteure de ces lignes a des plantes dans toutes les pièces de la maison, salle de bain et sous-sol inclus! Si vous n’avez pas le pouce vert, sachez qu’il y a des plantes vraiment faciles d’entretien, qu’il est possible d’oublier d’arroser pendant plus d’une semaine. En plus d’être bonnes pour le moral, les plantes assainissent l’air de la maison. Que demander de mieux?  

Profiter des activités intérieures

Pour oublier le temps gris et froid, parfois, ça fait du bien de rester à l’intérieur. Pas dans sa maison à déprimer devant la télévision, mais plutôt dans un des nombreux endroits où on peut avoir du plaisir en famille : musées, bibliothèques, centres d’amusement intérieur, patinoires, cinéma, etc..

Écouter de la musique… et danser!

Si on sent la déprime se pointer, on la chasse à grands coups de reggae et de musique ensoleillée! On sort les shorts, les camisoles et les robes soleil et on danse pour se réchauffer le corps et l’esprit. Marie-Claude, maman de Romy, 8 et Clara, 3 ans, a une playlist bonne humeur pour les matins ou soirées grisaille. « Personnellement, la musique me sauve souvent de bien des maux », mentionne-t-elle.

Cuisine et vitamines

Pour avoir un esprit sain, il faut un corps sain. Même si l’envie de fouiller dans les bonbons des enfants et de se bourrer de chocolat pour éviter la déprime semble de prime abord une bonne idée, il en est tout autre en réalité. Misez plutôt sur les légumes verts, que vous pouvez transformer en potages réconfortants. Multipliez les collations santé et les plats à congeler pour souper pressés. L’auteure de ces lignes a pris l’habitude d’inviter une amie tous les dimanches pour une journée popote. On planifie la semaine à venir, on essaie des choses que ça fait longtemps qui nous font envie. Et les enfants mettent aussi la main à la pâte. C’est gagnant sur tous les plans !

À ses repas santé et à une bonne hydratation, Marjolaine, maman de Lionel, s’assure de prendre sa dose quotidienne de vitamine 5 htp et de vitamine D. Sachez que les carences en vitamine D sont chose courante, en particulier si vous ne buvez pas deux verres de lait par jour. Une petite visite chez le médecin pour une prescription de cette précieuse vitamine soleil est toujours une bonne idée pour éviter la déprime saisonnière.

Multiplier les 5 à 7 et les sorties entre amis

Vous n’avez pas envie de sortir? Invitez des amies à la maison! Il n’y a généralement pas de meilleur moyen de se changer les idées que d’être bien entourée. Un 5 à 7 avec quelques familles proches, un souper avec des amies que ça fait longtemps qu’on n’a pas vues, etc. En plus, si vous êtes comme nous, vous en profiterez pour faire le ménage et quelques courses, ce qui, déjà, vous fera sortir de votre torpeur automnale.

Yoga, méditation et activités physiques

Pour certaines, c’est le gym ; pour d’autres, c’est le jogging ou le vélo. Et vous? Pratiquer 30 minutes d’activités physiques par jour est recommandé non seulement pour combattre la grisaille de novembre, mais aussi pour prévenir de nombreuses maladies, dont le cancer. Les centres de conditionnement physique vous dépriment? YouTube regorge de vidéos pour vous faire bouger. Ici, on avoue être en amour avec monyogavirtuel.com.

Dormir

À notre appel à tous, trois personnes ont mentionné que dormir était leur truc pour combattre la grisaille de novembre. À défaut de pouvoir hiberner, on peut s’assurer d’avoir un sommeil de qualité (à moins d’avoir un tout jeune bébé !), élément essentiel à la bonne humeur et à la motivation. Ainsi, lorsqu’il est rendu 22 heures, résistez à l’envie de regarder un énième épisode de la super bonne série sur Netflix et allez vous coucher!

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l'horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires