Femme

Pourquoi mon apparence m'obsède-t-elle?

Plusieurs facteurs influencent la façon dont une femme se sent face à son corps et les critères de référence sont souvent des cibles inatteignables. Faisons le point.

C'est une réalité : impossible pour la plupart des femmes de ressembler à des mannequins ou à des vedettes de cinéma. Elles passent une grande partie de leur temps à des activités qui ont pour but de modifier ou de façonner leur corps, et leurs photos sont presque toujours retouchées par ordinateur. Elles-mêmes ne ressemblent pas à leurs photos de mode.

Les femmes sont devenues de plus en plus minces au cours des 100 dernières années. Il y a un siècle, le corps féminin idéal était charnu et ample, alors que les mannequins actuelles sont de plus en plus minces. Du coup, les femmes et les jeunes filles sont mécontentes des formes naturelles de leur corps.

Quel rôle les médias jouent-ils dans la façon dont je me sens face à mon corps?

Plusieurs facteurs influencent la façon dont une femme se sent face à son corps : la pression des pairs, les antécédents familiaux, l'éducation, l'étape de vie, le statut ethnique, culturel et social. Les médias peuvent également influencer l'image que nous avons de notre corps.

Aujourd'hui, nous pensons souvent que le fait d'être mince apporte la santé, le bonheur et le succès, même si cela n'est pas nécessairement vrai. Les médias jouent un rôle dans la construction de cette perception en associant presque toujours le succès, l'acceptation et le bonheur à la minceur et à la peau blanche.

Des études démontrent qu'une exposition à des images véhiculant un idéal de beauté augmente le sentiment d'insatisfaction, de dépression et de colère et diminue l'estime de soi autant chez les femmes que chez les hommes.

Comment cela peut-il influer sur ma santé?

Aujourd'hui, au Canada, près de 90 % des femmes et des filles n'aiment pas leur apparence. Ce sentiment peut entraîner de graves problèmes de santé, dont :

  • L'obsession des régimes : les filles se mettent au régime de plus en plus jeunes (elles commencent parfois à cinq ou six ans).
  • La consommation de médicaments pour perdre du poids : certaines femmes tentent de perdre du poids en fumant ou en prenant des médicaments amaigrissants ou d'autres types de médicaments qui suppriment l'appétit.
  • La dépression et les autres maladies mentales : certaines femmes peuvent développer des troubles de dépression et d'autres maladies mentales, comme l'agoraphobie (la peur de quitter le domicile) lorsqu'elles ne correspondent pas à l'image de beauté véhiculée par les médias.
  • Les troubles de l'alimentation : une fille et une femme sur 10 développent des troubles de l'alimentation comme l'anorexie ou la boulimie. Ces maladies peuvent avoir de graves conséquences sur la santé des femmes et dans certains cas, mener au décès.
  • La chirurgie cosmétique : de plus en plus de femmes en bonne santé, aux formes corporelles normales, subissent des chirurgies pour augmenter le volume de leurs seins, leurs lèvres ou pour retirer des tissus adipeux.
Que puis-je faire pour mieux me sentir face à mon corps?

Il est important de comprendre que les images de femmes véhiculées dans les médias ne correspondent pas à la réalité. Cette démarche peut vous aider à vous accepter telle que vous êtes et à mieux vous sentir face à votre propre corps. Voici ce que vous pouvez faire :

  • Identifiez les messages médiatiques qui lient faussement l'apparence physique à la santé, au bonheur et au succès, et la façon dont les médias s'y prennent pour transmettre ces messages.
  • Rejoignez un groupe de soutien pour femmes qui célèbre la diversité des formes naturelles féminines et qui dénonce l'obsession des régimes.

Plusieurs magazines qui ont vu le jour récemment présentent dans leurs pages des modèles féminins aux tailles plus fortes.

Toutefois, il reste beaucoup de chemin à parcourir. Très peu de femmes noires, femmes de couleur, femmes autochtones et femmes handicapées travaillent comme modèles, actrices, journalistes, présentatrices de nouvelles télévisées et très peu occupent des rôles importants dans les médias grand public.

L'idéal de minceur

Dans notre culture, la jeunesse, la minceur et la bonne forme physique sont considérées comme importantes. Les gens considèrent les corps super minces des mannequins et des actrices comme l'idéal à atteindre même si ce n'est ni réaliste ni bon pour la santé.

Par conséquent, de nombreuses femmes ne sont pas heureuses de leur poids, de leur taille ni de la forme de leur corps. Cette situation entraîne souvent :

  • une faible estime de soi,
  • une mauvaise image de soi,
  • une attention accrue sur le corps ou sur certaines parties du corps,
  • de graves troubles de l'alimentation comme :
  • l'anorexie mentale
  • la boulimie et la tendance obsessionnelle à manger.

Même des jeunes filles préadolescentes (de 12 ans ou moins) indiquent qu'elles suivent des régimes pour contrôler leur poids.

Concentrer son attention sur autre chose

Votre taille, votre poids ou votre forme sont en majeure partie déterminés par l'hérédité et le mode de vie. De plus, en vieillissant, il est normal de prendre du poids et de changer de forme.

Voici quelques moyens de détourner votre attention de ces aspects néfastes pour la santé :

  • Sachez reconnaître la publicité pour ce qu'elle est : un boniment destiné à la vente.
  • Recherchez d'autres moyens de vous sentir bien dans votre peau au-delà de votre apparence physique. Par exemple, vous pouvez avoir des activités éducatives, d'ordre spirituel et social.
  • Concentrez-vous plutôt sur votre santé que sur votre apparence. Assurez-vous de bien manger, de faire de l'exercice et de prendre le temps de relaxer.
  • Considérez-vous comme une personne entière plutôt que comme « des grosses hanches » ou un « gros ventre ».
  • Admettez que les régimes amaigrissants ne fonctionnent pas.
  • L'anorexie mentale, la boulimie et l'obésité constituent de graves dangers pour la santé et requièrent des soins médicaux particuliers.
  • Si vous pensez souffrir d'un trouble de l'alimentation, consultez votre médecin dès aujourd'hui. Votre vie et votre santé en dépendent.
Lectures inspirantes
  • Valorisez votre image, Marie Louise Pierson, éditions Broche, 2004, ISBN : 9782708128316, 31,95 $
  • Vivre avec soi, chaque jour la vie, Jacques Salomé, éditions de L’Homme, 2003, ISBN : 9782761918329, 24,95 $
  • Contes à aimer, contes à s’aimer, Jacques Salomé, éditions Livre de poche, 2009, ISBN : 9782253085065, 12,95 $
Martine Jouffroy Valton
Psychothérapeute

Psychothérapeute gestaltiste diplômée du Centre d’intervention gestaltiste de Montréal, Martine a suivi ses études de psychothérapie clinique en 1995 et a elle-même suivi une thérapie de 5 ans avec des psychothérapeutes d’orientation gestaltiste, à Montréal. Cette orientation lui correspond, car elle aide les personnes dans l’ici et maintenant. Elle a accompagné des personnes en fin de vie et des familles touchées par des maladies génétiques ou le SIDA. Actuellement, elle est coach en entreprise dans le domaine de la communication et du marketing ainsi que plus récemment dans le domaine des recrutements d’experts internationaux pour la commission européenne à Bruxelles. Elle a aussi une pratique privée du coaching en face à face et apprécie particulièrement cette activité très personnalisée. Elle a un site Internet sur lequel elle explique davantage ses services, dont le coaching par téléphone ou par courriel moyennant des frais. Pour la joindre : [email protected] ou au téléphone +32-485-614-234.


Cette semaine
Côtes levées à la tire d’érable pour la mijoteuse

Un peu comme l’huile d’olive pour l’Italie, le sirop d’érable est le trésor liquide du Québec. Cette recette présentée par Érable du Québec est bonne à s’en lécher les doigts!  

Vivre une grossesse en pandémie

Je ne sais pas pour vous, mais moi, je m’étais souvent imaginé de quoi aurait l’air ma première grossesse. Cours de yoga avec d’autres futures mamans, aquaforme, séances de magasinage pour bébé, dîners entre amies, etc. Puis est arrivée la pandémie…

Littérature jeunesse : 8 histoires de femmes inspirantes

Elles sont nombreuses ces femmes, plus grandes que nature, à avoir changé le cours de l’histoire. Loin des projecteurs et des artifices, elles ont contribué à nous donner un monde meilleur. Plus libre. En voici quelques-unes à faire (re) découvrir à nos enfants.

Nos Concours

Gagnez le livre Margot et Clémence 'Le Dodo'

Participez pour gagner un livre pour enfant 0 à 2 ans

Pour simplifier l'organisation familiale!
Minimo motivation ludique

Gagnez les nouveaux outils de planification des repas

Commentaires