Femme

Quand la jalousie vient tout gâcher

C’était qui au téléphone? Avec qui as-tu dîné? Je ne la connais pas cette fille qui a commenté ton statut Facebook… Dites-vous ce genre de chose? Pourriez-vous être trop jalouse?

Que ce soit à cause d’une ex-copine qui a beaucoup marqué votre conjoint ou à cause d’une nouvelle collègue extraordinaire dont les blagues hilarantes arrivent souvent à votre table, il est possible que vous vous demandiez si vous devez vous méfier de ce qu’il fait quand vous n’êtes pas là.

Un équilibre délicat

On ne s’en cachera pas, il existe des cas d’infidélité et à cause du caractère secret de la chose, il est difficile d’en obtenir des statistiques pour se donner une idée de ce qui nous pend au nez. Les chances qu’un conjoint en trompe un autre varient de 11 % à 17 % selon certaines études et de 40 % à 76 % selon d’autres! L’objectif de remettre en question sa propre jalousie n’est donc pas dans le but de l’échanger contre la naïveté ou l’aveuglement volontaire. Mais il faut aussi réaliser que dans la majorité des cas, le conjoint n’a rien fait de mal. Vos questions pleines de reproches font qu’il se sent piégé parce qu’il lui est impossible de démontrer son innocence, sauf en ne sortant plus jamais de la maison, et encore! Après tout, il reste Internet et Facebook, ce vilain outil pour retrouver d’anciennes flammes en toute discrétion!

Et si j’avais raison?

Pour certaines personnes jalouses, une autre femme ou un autre homme est forcément plus intéressant qu’elles, et pourrait « voler » leur conjoint en claquant des doigts. Pour d’autres, c’est un penchant paranoïaque qui nourrit l’impression que la nature humaine est ainsi faite et que le monde est rempli de tentations.

Pourtant, si l’homme de votre vie passe ses soirées à l’extérieur, profite de chaque occasion pour prendre un verre après le travail, passe la fin de semaine sur son ordinateur et envoie des messages texte le reste du temps, c’est à votre relation que vous devriez penser, pas à la personne qui est au bout du fil.

Une bonne conversation s’impose, et pas au sujet de la personne que vous croyez qu’il voit, mais au sujet de vous et de lui. Profitez-en pour lui dire que vous aimeriez le voir davantage plutôt que de lancer des accusations. De toute façon, c’est souvent ce que les personnes jalouses veulent au fond, plus d’attention et d’affection. Elles veulent plus de transparence aussi, il est donc beaucoup plus sain de laisser votre conjoint vous parler des gens qu’il côtoie que de l’obliger à se cacher pour parler à ses amis et nourrir vos inquiétudes sous prétexte qu’il vous « joue » dans le dos.

Quand trop c’est trop

Parfois, les questions banales au sujet des connaissances de l’autre sexe virent à l’obsession. Les personnes jalouses vont jusqu’à espionner à l’aide de caméras ou de logiciels. Parfois, elles vont sentir le conjoint qui revient du travail pour déceler un parfum inconnu, lire les courriels en cachette, fouiller le téléphone intelligent pour des traces non effacées, consulter un compte Facebook laissé ouvert, explorer les messages textes et noter les appels de numéros inconnus. Une fois que c’est fait, il est difficile pour la personne jalouse de cacher tout ce qu’elle a appris. En plus, il devient vite impossible pour l’autre personne de se sentir bien en présence de cette conjointe qui tente constamment de le piéger. Le conjoint est alors sur la défensive, une attitude encore plus suspecte pour la personne jalouse, et le cercle vicieux est lancé.

Quand la discussion est impossible et que la jalousie tourne à l’obsession, il ne reste plus qu’à aller consulter. Selon Alain Krotenberg, psychiatre, « La jalousie relève d’une forme de paranoïa. Or, le paranoïaque n’a, par définition, jamais tort; s’il est persuadé que sa femme veut le tromper, rien ne pourra l’ébranler. »

La thérapie

Il peut être difficile de changer une personne qui pense toujours au pire sans avoir recours à une aide extérieure. Quand les crises de jalousie sont fréquentes, que l’imagination prend le dessus et que les scénarios s’enchaînent, empoisonnant ainsi la vie de couple, il faut prendre les grands moyens et consulter avant qu’il ne soit trop tard.

Le thérapeute aidera la personne jalouse à travailler sur son estime de soi afin qu’elle cesse de penser que chaque rencontre féminine est assez attirante pour lui faire de l’ombre. Selon Violaine-Patricia Galbert, thérapeute de couple, la thérapie vise à aider la personne jalouse à comprendre qu’elle mérite de garder l’autre personne et à se dire : « S’il s’en va, je sais que j’aurai les moyens de me faire aimer d’un autre… »

Conjoint ou pas, c’est la moindre des choses de penser qu’on est au moins aussi intéressante que des inconnues croisées dans l’escalier du métro et comme la jalousie est aussi très exigeante, vous aurez gagné deux fois en en prenant conscience.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires