Femme

Stresser peut faire prendre du poids

Les personnes déjà grosses ont plus de chances de prendre encore plus de poids si elles sont stressées, que ce soit à cause de la famille, du travail, de l'argent ou autre.

Les personnes déjà grosses ont plus de chances de prendre encore plus de poids si elles sont stressées, que ce soit à cause de la famille, du travail, de l'argent ou autre, selon une étude à paraître le 15 juillet dans l'American Journal of Epidemiology.

L'étude qui a porté sur 1 355 hommes et femmes des États-Unis a révélé que les femmes sont plus particulièrement sujettes à diverses formes de stress, si elles doivent gérer une situation familiale difficile ou ont une situation financière délicate. Le chômage et les relations familiales sont les facteurs déterminants.

Selon le chercheur qui a dirigé l'équipe, le Dr Jason Block de l'université de Harvard, « nos découvertes montrent que le stress devrait être reconnu comme une menace pour le bien-être des adultes américains, surtout ceux qui sont déjà en surpoids ».

Chez les hommes, la prise de poids est associée principalement à une mauvaise capacité à engranger de nouvelles compétences au travail ou à faire des tâches intéressantes, et un manque d'autorité décisionnelle, selon l'étude.

« Nos résultats montrent également des différences apparentes liées au sexe, dans la façon dont le stress influence la prise de poids », indique l'étude. « Certains facteurs de stress, hors de la sphère du travail ou des finances, comme les contraintes de la vie ou les tensions familiales, sont liés à une prise de poids chez les femmes, mais pas chez les hommes, ce qui laisse penser que le poids des femmes est lié à un plus grand nombre de domaines de la vie que chez les hommes. »

Selon l'étude, les individus sans surpoids subissant les mêmes types de stress n'ont pas pris de poids.

Le lien entre stress et surpoids se fait via des niveaux élevés de l'hormone appelée cortisol. Les hormones qui stimulent l'appétit, la ghréline et les glucocorticoïdes, ainsi que celle qui réduit l'appétit, la leptine, sont également sollicitées. « Ces hormones sont toutes impliquées dans les voies physiologiques entre stress et prise de poids », écrivent les chercheurs, qui préconisent la mise en place de programmes de lutte contre le stress au travail, dans le cadre de la lutte contre l'obésité.

Source

Agence France-Presse (AFP)

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires