Papa

Consulter un sexologue

Je suis décidée, maintenant qu’est-ce que je fais?

Plusieurs options s’offrent à vous. Si vous avez la chance de connaître une personne qui a déjà consulté et qui a aimé son sexothérapeute, vous pouvez lui demander ses coordonnées. Ainsi vous avez une ressource de confiance. Le site de l’Association des Sexologues du Québec (ASQ) vous propose une liste de sexologues. Vous pouvez chercher selon votre région afin de trouver quelqu’un près de chez vous. Assurez-vous que la personne choisie possède un diplôme de maîtrise en sexologie clinique (counseling). L’ASQ s’assure que tous les sexologues faisant partie de son groupe possèdent ce diplôme. Comme les ressources financières personnelles peuvent être un frein à la consultation, l’UQAM a une clinique de sexologie où vous pouvez consulter des stagiaires supervisés. Vous contribuez donc à la formation de futurs sexologues, tout en ménageant votre portefeuille.

Entreprendre une thérapie, c’est entreprendre une démarche vers le changement. Ne vous surprenez donc pas si votre thérapeute vous pose plusieurs questions que vous trouvez non reliées à votre problème. Vous n’êtes pas différent dans votre sexualité de la personne que vous êtes dans la vie de tous les jours. Vous avez les mêmes fragilités et les mêmes mécanismes de défense. Il est donc normal que vous abordiez plusieurs sujets de votre quotidien. De plus, contrairement à la croyance populaire, le sexologue ne fait pas qu’enseigner des techniques sexuelles. En fait, cela n’est pas toujours nécessaire. Il vous fera plutôt réfléchir sur votre situation afin de vous permettre de comprendre ce que vous vivez et ainsi, apporter les changements nécessaires à votre façon habituelle de fonctionner. Il n’est pas toujours facile d’aller chercher de l’aide. Néanmoins, sachez que plus le temps d’attente est long avant d’aller consulter, plus la résolution risque de prendre du temps elle aussi. Une fois que les résultats commenceront à se faire sentir, vous serez fière du courage que vous avez eu d’entreprendre cette démarche.

Publication initiale le 1er novembre 2015

Véronique Boisvert
Sexologue et psychothérapeute

Véronique Boisvert est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en sexologie. Elle pratique en clinique privée comme sexologue clinicienne pour traiter les difficultés sexuelles, relationnelles et conjugales. Elle fait partie de l’Ordre des sexologues du Québec et a un permis délivré par l’Ordre des psychologues du Québec. Elle est l'auteure du le livre Bien vivre ma période postnatale : prévenir les difficultés et devenir une maman heureuse. Elle est copropriétaire chez Axe Santé. Vous pouvez trouver d’autres informations sur sa pratique sur son site Web.  


Cette semaine
Gérer l’entre-deux des saisons

Froid, chaud, chaud, froid, chaud… entre deux saisons, le mercure joue au yoyo et avec notre patience. On ne sait jamais comment habiller les enfants : c’est un véritable casse-tête! Voici donc nos conseils pas bêtes pour arriver à mieux gérer.

Survivre aux devoirs en 10 trucs

Après le brouhaha de la rentrée, bien vite on fait face aux « terribles » devoirs. Voici 10 trucs pour survivre à ce moment tant redouté par les familles.

L’écoanxiété : le nouveau mal du siècle

Vous avez très certainement entendu parler de Greta Thunberg, cette jeune militante suédoise qui, du haut de ses 16 ans, lutte corps et âme contre le réchauffement climatique. Mais saviez-vous que cette préoccupation extrême pour le sort de notre planète porte un nom?

15 mots de vocabulaire qu’on apprend en devenant parents

C’est fou comme notre vocabulaire s’élargit quand un petit être est sur le point de naître. Du moment de la conception à l’accouchement en passant par les neufs mois de grossesse, sans oublier l’entrée à la garderie et les virus qui viennent avec.

Nos Concours