Consommation

Trucs écolo pour bébé

Il est possible pour les parents d’intégrer quelques façons de faire pour faire en sorte que l'arrivée de bébé dans la famille nuise le moins possible à l’environnement.

Que ce soit au niveau des couches, de l’alimentation, des jouets ou de la maison, soigner un bébé au jour le jour a des impacts sur le portefeuille de la famille, mais aussi sur l’environnement. Sophie Rondeau, auteure de quelques guides pratiques* publiera en janvier 2011 le guide 100 trucs pour devenir un parent plus écolo et elle a accepté de partager quelques-uns de ses conseils avec nous.

Couches

On sait qu’un bébé utilisera entre 5 000 et 7 000 couches avant d’être propre. L’impact environnemental est donc réel si l’on utilise que des couches jetables. Au Québec uniquement, ce sont quelque 600 millions de couches jetables qui sont jetées chaque année, c’est un pensez-y-bien!

On peut bien sûr adopter les couches lavables qui sont l’option qui a le moins d’impact sur l’environnement surtout si on les utilise pour plus d’un bébé. Cependant, la majorité des garderies n’en veulent pas et il faut dire qu’elles ne sont pas toujours pratiques dans les sorties. Alors, une combinaison de couches lavables (à la maison et en visite dans la famille par exemple) et de couches jetables (pour la garderie, les sorties au resto, centre commercial, en voiture, etc.) semble être une bonne idée.

Pour réduire l’impact des couches jetables

  • On choisit des couches non blanchies au chlore, comme celles de Seventh Generation Attitude, ou Moltex.
  • On jette les selles dans la toilette. D’ailleurs, que l'on adopte les couches lavables ou les jetables, on devrait toujours jeter les matières fécales à la toilette avant de disposer de la couche. Les selles favorisent la prolifération des virus et bactéries et contaminent les nappes phréatiques. C'est pourquoi il est préférable de jeter les selles à la toilette (l’usine de filtration d’eau de la municipalité fait déjà le travail d’assainissement) que de les envoyer au dépotoir.
  • On ne fait pas un paquet serré avec la couche quand on la met aux poubelles. Plus la couche est fermée et hermétique, plus elle mettra de temps à se décomposer.
Alimentation

Allaitement et biberon
Tout d’abord, on s’entend que l’allaitement maternel est plus écologique que l’utilisation de préparations lactées. Mais l’utilisation de compresses d'allaitement jetables produit son lot de déchets qui peut être réduit par l’emploi de compresses lavables (en flanelle doublée de bambou par exemple).

Si on utilise des biberons, les biberons en verre (matière recyclable partout) doivent être privilégiés. Si on choisit des biberons en plastique, on peut s’assurer qu’il s’agit bien d’une matière recyclable en regardant sous le biberon et en cherchant le petit triangle et le numéro qui confirment ce fait. Votre régie locale pourra vous renseigner sur les plastiques recyclés dans votre région. Idéalement, on évite les biberons avec les sacs de plastique jetables qui s'ajoutent aux déchets.

Purées
Naturellement, les purées faites maison sont économiques et plus écologiques que les purées achetées. Si on fait ses purées, on privilégie les fruits et les légumes bios, mais si on achète des aliments non biologiques, alors on les fait tremper une heure dans de l’eau avant de les utiliser pour en retirer tout pesticide et tout autre produit qui pourrait se retrouver sur le fruit ou le légume

Pour se dépanner, on choisit des purées commerciales faites à partir de produits biologiques comme la Mère Poule, Heinz, Le choix du président, Nativa, etc.

Jouets

Sans PVC
Ici, le choix n'est pas toujours évident en fonction des critères environnementaux. Comme plusieurs jouets sont faits de plastique, le danger est qu’ils contiennent des phtalates qui sont courants dans les objets en PVC. Comme bébé mâchouille allègrement ses jouets, il est à parier qu’il ingère de cette substance considérée comme nuisible à la santé. Plusieurs manufacturiers (Little Tikes, Lego, Ikea, Sassy, Tiny Love) assurent que leurs jouets n’en contiennent pas, mais si vous avez un doute, regardez sur la boîte ou sous le jouet. Si le chiffre 3 est imprimé dans un triangle, il s’agit de PVC et donc il y a présence de phtalates.

Jouets en bois
Le meilleur choix en matière de jouets demeure ceux qui sont fabriqués en bois. Ils sont souvent plus chers que ceux en plastique c’est vrai, mais comme ils survivent aux années, il faut les considérer comme un bon investissement. Des boutiques comme Flo Urbain (boutique en ligne et magasin), Citrouille (boutique en ligne et magasin), Ikea et d'autres ont un beau choix de jouets en bois.

Jouets usagés
Pourvu qu’un jouet réponde aux normes de sécurité et qu’il soit toujours en bon état, on achète des jouets dans les ventes-débarras, dans les bazars ou chez des organismes qui se spécialisent dans la remise en état de jouets usagés comme Réno Jouets à Québec ou Lutins Verts à Montréal.

Maison

Aération
Saviez-vous que l'air intérieur des maisons est 5 à 9 fois plus pollué que l’air extérieur? C'est en raison de l’espace fermé qui contient des électroménagers, appareils électroniques, des poussières, etc. Pour renverser la vapeur, il suffit d’aérer la maison le plus souvent possible. Ensuite, on porte une attention particulière à l’échangeur d’air (à installer ou à nettoyer régulièrement), et aux différents filtres (climatiseur, déshumidificateur, hotte de cuisinière et de salle de bain, etc.) qui doivent être propres pour emplir leur fonction de protection. L'ajout de plantes (filtre naturel de l'air) dans la maison aide aussi à améliorer la qualité de l'air.

Peinture
Si vous comptez repeindre la chambre de bébé ou quelques pièces dans la maison, faites-le le plus longtemps possible avant son arrivée dans la maison. Les peintures contiennent des composés organiques volatils qui sont pointés du doigt pour certaines allergies et l’asthme. En peinturant et en aérant avant que bébé naisse, on réduit les risques. Sachez que plus une peinture est foncée et plus elle contient de composés organiques volatils. De plus, les meubles, tapis et matelas neufs en contiennent aussi à différents niveaux, alors il est recommandé de bien aérer la pièce et son contenu également.

Piles
Une quantité incroyable de jouets fonctionnent avec des piles, sans compter le moniteur pour bébé, la balançoire qui balance toute seule, le tire-lait… Même si à l’achat, les piles rechargeables coûtent plus cher que les piles à usage unique, ça vaut vraiment la peine d’investir dans un ensemble de recharge. Non seulement vous économiserez beaucoup d’argent durant une année d’utilisation, mais c’est un geste écologique important puisqu’il ne faut pas jeter les piles aux ordures ménagères.

Une naissance, un arbre
On adhère au programme Une naissance, un arbre que plusieurs municipalités offrent à leurs citoyens. Une fois par année, au printemps, un arbre est planté pour chaque naissance survenue sur le territoire. On fait alors une pierre, deux coups puisque cet arbre est bon pour l'environnement, mais il représentera un souvenir bien visible pour votre enfant! Renseignez-vous auprès de votre municipalité si elle offre ce programme.

Ces conseils et plusieurs autres se retrouveront dans le guide 100 trucs pour devenir un parent plus écolo, aux éditions de Mortagne, dès janvier 2011. Merci à Sophie Rondeau d'avoir partagé ces quelques trucs en attendant le lancement de son livre.

* Sophie Rondeau a déjà publié 100 trucs pour les nouvelles mamans et 100 trucs pour les parents des tout-petits (avec Solène Bourque).

Consultez le dossier complet de La Mère Poule

Pour plus d'information concernant l'entreprise familiale La Mère Poule ainsi que sa variété de produits, n'hésitez pas à consulter leur site web www.lamerepoule.ca

Image de Sonia Cosentino

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez un trousse complète d’apprentissage de OLO Fusion!

Participez pour gagner la trousse “La Futée” de OLO Fusion.

Commentaires