Loisirs

En canot avec un jeune enfant? Certainement!

Le canot. Quel beau sport. Bien plus qu’un mode de déplacement, c’est aussi une excellente manière de bouger et de profiter du spectacle de la nature. Mais peut-on canoter avant de savoir marcher? Certainement! Voici quelques conseils.

Il n’y a pas d’âge minimum pour faire du canot. Du moins, pas pour être passager. Le caractère de l’enfant, le niveau d’expérience et la motivation des adultes qui l’accompagnent, sont autant de facteurs qui précipiteront ou retarderont la première sortie familiale dans une embarcation.

À retenir

Avant de prendre le large, les parents devraient s’assurer que leur tout-petit remplit certaines conditions, gages de sécurité.

  • Il devrait être en mesure de porter et de supporter sa veste de sécurité, pendant un long moment.
  • Il ne devrait pas craindre l’eau et être tout à fait à l'aise lors des baignades. On ne voudrait surtout pas que l’enfant panique si l’embarcation devait chavirer.

Pas à pas

La clé du succès lorsque l’on décide de partir en canot avec de jeunes enfants : être à l’écoute de leurs besoins et de leur rythme. Il faut d’emblée oublier les balades de plusieurs heures sans pause pipi. On conseille de faire plusieurs arrêts, ici et là, afin de leur permettre de se dégourdir les jambes et de se changer les idées.

En cumulant le nombre d’arrêts, il est préférable de naviguer près des berges, plutôt qu’en plein centre du lac ou de la rivière. Aussi si le temps se couvre et que la pluie devient menaçante, vous pourrez rapidement vous mettre à l'abri.

Pour passer le temps

Pour permettre aux enfants de moins de 5 ans d’être plus confortables, on vous conseille de mettre un tapis de sol dans le fond de l’embarcation. De cette manière, lors des balades plus longues, le petit pourra jouer avec ses blocs ou ses livres et même faire une sieste. L’important, c’est de le garder occupé. Les plus grands, quant à eux, peuvent compter les coups de rames avec nous, chanter des chansons, jeter des cailloux à l’eau ou simplement regarder le paysage en pagayant avec nous.

Attention! Il fait chaud!

Sur l’eau, le soleil et ses effets se font ressentir beaucoup plus que sur la terre ferme. Pour protéger les enfants, il est donc préférable d’amener beaucoup d’eau, de les habiller de vêtements longs et de les munir d’un chapeau. Une bonne dose de crème solaire et une paire de lunettes viennent compléter ce combo anti-coups de chaleur et déshydratation. Ces conseils sont tout aussi valides pour les grandes personnes.

Dans la liste des indispensables, il faudrait aussi ajouter des trucs à grignoter et un sac pour mettre les couches souillées… au besoin.

La seule obligation

Le port du gilet de sauvetage ou du vêtement de flottaison individuel (VFI) est la seule obligation auquel vous devez vous conformer en canot. Sur l’eau, les enfants doivent impérativement les revêtir. En tout temps. Une bonne manière de les encourager à le faire est de prêcher par l’exemple.

En ce qui concerne les enfants, on devrait privilégier le gilet de sauvetage au détriment du VFI qui est moins sécuritaire pour eux. 

Les qualités d'un bon gilet de sauvetage

  • Être muni d’un grand col qui aide au maintien de la tête lorsque le petit est dans l’eau.
  • Être muni d’une courroie de sécurité à l’entre-jambe pour l’empêcher de glisser au-dessus de la tête de l’enfant.
  • Être de couleur rouge, jaune ou orange.
  • Être muni de bandes réfléchissantes.
  • Être bien ajusté.
  • Ne pas remonter sous le menton ou les oreilles de bambin.
  • Si l’on agrippe le gilet par le dispositif de sécurité, il ne peut être levé à plus de 7.6 cm au-dessus des épaules du petit.

Source : http://www.tc.gc.ca/media/documents/securitemaritime/TP-511f.pdf

Vos propres limites et celles de vos enfants sont donc les seuls véritables points à prendre en considération pour savoir si votre famille est prête à prendre le large. À vous de faire vos expériences et de trouver vos trucs pour des sorties sur l’eau réussies.

Sorties coups de coeur

Voici nos sorties coups de cœur pour faire du canot en famille.

Image de Annie Harvey


Cette semaine
Covid-19 - Le partage des congés des Fêtes pour les parents séparés

Le 19 novembre 2020, le Gouvernement du Québec annonçait les mesures d’assouplissement permises pour les rassemblements durant les Fêtes de fin d’année 2020. Un casse-tête pour les parents séparés? 

Laissez-les croire au Père Noël!

Est-ce qu’on doit laisser nos enfants croire au Père Noël et à toute cette magie des Fêtes? Absolument, et Solène Bourque nous dit pourquoi!

Le baby blues, ce phénomène mal connu

On l’entend sans cesse ce terme, baby blues, et pourtant il est si mal connu du grand public et même des professionnels de la santé. On l’utilise sans bien le comprendre alors que, pourtant, jusqu’à 80 % des femmes en connaissent un épisode plus ou moins difficile.

Un calendrier de l’Avent dans le sapin

Ce que j’aime du temps des fêtes avec les enfants, c’est toutes ces traditions magiques qui mettent des étoiles dans leurs yeux.  

Nos Concours

Gagnez le livre Bœuf braisé au jus

Participez pour gagner le livre Bœuf braisé au jus de Mamzells

Gagnez une Poupée Maplelea

Participez pour gagner une poupée Maplelea de votre choix et un journal d'histoire

Commentaires