Loisirs

Mission weekend : faire du neuf, avec du vieux

Un jour ou l’autre, il faut bien se départir des vêtements qui ne font plus. Chez nous, c’est très simple : une fois qu’ils ont fait le tour des trois garçons, la balance des habits qui sont encore potables est directement expédiée au comptoir vestimentaire de mon quartier.

Ceux qui sont trop usés ou qui ressemblent à des haillons (rendu au troisième, faut pas trop s’étonner) prennent la direction d’un point de dépôt Ekotex. Là-bas, ils sont triés et séparés en trois catégories : les potentiellement réutilisables, ceux qui seront conditionnés et serviront à essuyer de la machinerie en usine et ceux qui seront recyclés en rembourrage, en isolation thermique ou autre.

Puis, il y a toujours une ou deux pièces auxquelles je m’accroche, comme si elles étaient magiques. Je les regarde et je replonge directement dans un moment X. Même les odeurs me reviennent en mémoire, c’est pour dire! Bref, je suis incapable de les donner. Et comme je ne peux pas tout placer dans une boîte à souvenirs, j’aime bien les détourner de leur fonction première et leur donner une deuxième vie.

 

Faire des chaussons avec des vieux jeans

« C’était ses premiers jeans. Il était si mignon dedans… », que vous pensez tout haut. Alors, gardez-les et convertissez-les en chaussons ultra confortables!

  • Découpez les deux poches de derrière. Elles serviront de dessus pour le pied.
  • Dans l’une des jambes du jeans, découpez deux lanières de 5 centimètres (taille 22) qui serviront de support aux pieds.
  • À l’aide d’une chaussure appartenant à la personne à qui les chaussons sont destinés, tracez le contour des semelles.
  • Pour une finition impeccable, doublez toutes les pièces.
  • Assemblez.
  • Pour déterminer la longueur des lanières, calculez, à l’aide d’un ruban à mesurer, le nombre de centimètres, d’un coin du dessus de pied à l’autre, en faisant le tour de la semelle. Ajoutez 5 millimètres sur chacun des côtés de manière à pouvoir faire l’assemblage.  
Fabriquer une peluche

« Ce pyjama, il l’aimait tellement. Il voulait le garder, même pour se rendre à la garderie. » Cette réflexion ne vous est pas étrangère, n’est-ce pas? Permettez à votre poussin d’en profiter pour encore un long moment en le transformant en peluche!

  • Rendez-vous dans un magasin de matériel artistique (genre De Serres) et procurez-vous de la mousse pour rembourrage.
  • Sur une feuille, dessinez les pourtours d’un ourson ou de tout autre animal qui plaît à votre enfant.
  • Pliez la pièce de tissu en deux (pyjama, couverture, etc.) et épinglez-y votre dessin.
  • Découpez.
  • Assemblez le tout, mais laissez une petite ouverture pour y insérer la mousse.
  • Une fois la mousse bien tassée dans le corps de la peluche, fermez l’espace qui reste.
  • Décorez le toutou au gré de votre imagination.
Fabriquer un nouveau vêtement

Vous avez trois chandails trop petits, mais qui s’agencent bien ensemble? Utilisez-les pour confectionner une jupe, par exemple!

  • À l’aide des chandails, fabriquez un grand rectangle dont la longueur et la hauteur sont déterminées par ce que vous souhaitez obtenir comme produit final. Pour une enfant de quatre ans, vous pouvez utiliser un rectangle de 106 centimètres de largeur et de 38 centimètres de hauteur.
  • Utilisez un élastique de 50 centimètres (toujours pour une petite de 4 ans).
  • Pour mesurer la longueur d’élastique nécessaire, mesurez le tour de taille de l’enfant et soustrayez 3 centimètres.
  • Créez un ourlet dans ce qui sera le haut de la jupe et insérez-y l’élastique.
  • Prenez les 2 bouts du rectangle et assemblez le tout.

En fait, vous pouvez aller là où votre imagination (ou votre talent) vous porte : sac à main, coussin, foulard, bandeau… qu’importe. L’idée, c’est de récupérer et de s’amuser!


Cette semaine
L’intégration graduelle à la garderie

Non, vous n’êtes pas coupable de l’avoir laissé trop tôt ou trop vite au service de garde, car l’intégration tardive et « en crescendo » n’est pas une panacée.

Changer d’école : 5 conseils pour aider votre enfant à s’adapter

Que ce changement soit causé par un récent déménagement ou encore par l’arrivée au secondaire, changer d’école peut être un bouleversement dans la vie de votre enfant. 

Les différentes positions pour accoucher

On voit souvent la femme accoucher sur le dos, les pieds dans les étriers. Mais ce n’est pas la seule position qui existe et, surtout, ce n’est peut-être pas la plus favorable!

Activités parascolaires : oui ou non?

Les bienfaits des cours parascolaires sont nombreux. Mais peut-il y avoir une limite? Un moment où on doit dire « non » à ces activités?

Nos Concours

Gagnez un laisser-passer familial!

Visitez le Cosmodôme en famille!