Famille

Mission weekend: venir à bout du tri des vêtements des enfants

Au cours des prochaines semaines, l’équipe de Maman pour la vie vous proposera des Missions weekend sous forme de petits projets réalisables en peu de temps, à peu de frais mais avec de grands effets.

Cette semaine, c’est notre rédactrice Marysol qui se prête au jeu en s’attaquant à son impressionnant inventaire de vêtements pour enfants.

  • Profil : Maman de Louis, 7 ans, et des jumeaux Vincent et Livia, 6 ans
  • Particularités : Ramasseuse compulsive, coureuse de ventes de garage en série, amoureuse inconditionnelle des ventes, rabais et coupons.
  • Fierté : Avoir trouvé des manteaux Zara pour ses 3 enfants pour 12$ au total.
  • Inventaire : Pas moins de 10 boîtes de couches remplies de vêtements éparpillés partout dans la maison.
  • Constat : Bordel total, ultimatum lancé par chéri.
  • Mission : Mettre de l’ordre, inventorier les vêtements en réserve, se préparer pour la saison estivale. 

Ceux qui me connaissent savent que je suis la reine des économies, tant sur le plan alimentaire que vestimentaire. J’achète rarement un vêtement à plein prix et je suis toujours quelques saisons à l’avance grâce à mes nombreuses réserves (voir mes trucs pour vous aider à réduire vos dépenses et augmenter vos réserves, ici.). Cependant, acheter pour plus tard, additionné de « je le garde au cas où on en aurait de besoin », en plus d’un sentiment de « te rappelles-tu combien les jumeaux étaient cutes avec ces bavettes », ça fait qu’on se sent rapidement envahi par toute cette accumulation. Pour ma part, le désordre m’angoisse et j’ai beau le cacher dans mon sous-sol, chaque fois que j’y descends, je me rappelle qu’il faut que j’affronte la bête, un jour ou l’autre. Eh bien, ce jour est arrivé.

#1 L’ambiance : la clé du succès

Avant même de commencer, créer une ambiance propice à la productivité :

  • Mettez votre plus beau mou (celui que vous mettez quand vous allez à l’épicerie)
  • Déterminez un endroit où vous pourrez vous installer et y laisser votre inventaire si vous ne faites pas votre tri en 1 seul weekend. Vous n’aurez pas à vous réinstaller à chaque fois et pourrez y aller spontanément.
  • Ayez avec vous tout le matériel nécessaire : sacs, boîtes, crayons et post-it. Vous n’aurez pas à interrompre votre processus si vous avez déjà tout sous la main.  
  • Psst. Pour des boîtes gratuites, demandez à votre épicier. N’hésitez pas à les recouvrir de papier d’emballage qui s’harmonise à votre décor. C’est plus chic qu’une boîte écrit « croquettes de poulet ».
  • Si c’est possible pour vous, laissez les cocos à chéri ou belle-maman pour ne pas être dérangée.
  • Vous avez les enfants avec vous? Pas de problème. Faites-les décorer les boîtes, transformez-les en mannequin pendant les essayages et improvisez une passerelle de mode.
  • Faites-vous une playlist entraînante remplie de vos succès préférés. C’est le temps de faire jouer les Spice Girls, Céline Dion du temps d’Incognito, Beyonce et trame sonore de vos séries préférées (celle de la série réalisée par Jean-Marc Vallée Big Little Lies est particulièrement bonne.).
  • Finalement, partez le chrono ou tentez de terminer votre tri avant la fin de 4 épisodes de Pat Patrouille.   
#2 Rassembler tout au même endroit

J’ai toujours eu tendance à ranger pièce par pièce plutôt que par catégorie d’objets. Résultats? Des vêtements oubliés par-ci, par-là et devenus trop petits, mais pourtant encore neufs. La façon KonMari dont ma collègue Julie faisait état a orienté ma façon de trier les vêtements de mes enfants à commencer par tout rassembler au même endroit. Fait étonnant : j’ai désencombré une bonne partie de ma salle de lavage et la penderie de mon bureau en rapatriant tous les vêtements ensemble.

#3 Trier efficacement

Pour commencer, j’installe mes bacs et sacs les uns à côté des autres et identifiés selon 4 catégories :

  • Garder dans des bacs transparents, boîtes très bien identifiées ou sacs qui se camouflent sous les lits ce qui servira au cadet, les réserves ou pour y conserver les vêtements souvenirs
  • Prêter à mes amies de confiance et à ma famille nos plus beaux vêtements
  • Vendre la balance pour faire un peu d’argent
  • Recycler plutôt que jeter ce qui n’est pas récupérable

Pour ce 1er tri, j’entreprends un power hour où je trie systématiquement sans trop m’arrêter à chaque vêtement.

Garder

Tout ce qui fera au plus jeune et qui a été acheté à rabais pour plus tard, je le rassemble dans des sacs à glissières ou des bacs à roulettes qui se camouflent sous les lits. Vous pouvez faire un bac par enfant, par âge ou par saison. Choisissez le mode de classement le plus efficace pour vous. Vous trouverez ce genre de sac au Dollarama, sinon pour les ensembles de neige vous pourrez aussi utiliser des sacs sous-vide, pour un maximum d’économie d’espace.   

Pour les vêtements souvenirs, essayez de vous limiter à une boîte qui comprendrait aussi le bracelet d’hôpital, les 1ers chaussons, des photos, toutous, etc. Vous pourriez aussi encadrer les 1ers caches-couches portés ou accrocher sur un joli cintre son 1er chandail de hockey. Saisissez l’occasion de partager des souvenirs à vos enfants. Vous seriez surpris d’entendre leur version de vos souvenirs de famille.

Prêter

L’année dernière, je me suis faites 2 merveilleuses nouvelles amies en déposant mon fils à la maternelle. Nous sommes devenues très proches et pour s’aider, nous nous prêtons les vêtements de nos enfants. Même chose avec la famille. Je sais que les vêtements reviendront en bon état, je fais de l’espace chez moi et surtout mes proches économisent beaucoup d’argent. 

Vendre

Vendre les vêtements de ses enfants est chose courante désormais. Avec les réseaux sociaux et des applications comme Letgo, il est facile de se départir vite de ses biens. Bien sûr, si vous voulez vendre vos vêtements à l’unité et que vous en avez des centaines, armez-vous de patience. Pour liquider vos vêtements rapidement je vous conseille :

  • De vendre en lot
  • D’afficher d’abord vos items sur des bazars Facebook de votre région
  • De mettre des photos qui sont claires
  • D’être disponible pour recevoir les gens intéressés
  • D’être ouvert à la négociation
  • De ne pas vendre des articles en mauvais état (tâchés, déformés, déchirés)

Vendre ses vêtements est une bonne façon de se faire une mise de fond pour la garde-robe estivale ou, dans mon cas, mettre de l’argent de côté pour ma future tournée dans les ventes de garage.

Vous pouvez aussi visiter une friperie locale et vous renseigner sur leur service de consignation. Vous n’aurez pas à vous soucier de la vente et vous aurez de l’argent. Assurez-vous par contre que leur politique est claire et qu’elle vous convient. Certaines friperies n’offrent pas d’argent mais plutôt un crédit magasin.

Important. Pour ne pas recommencer à zéro, fixez-vous une date maximale de vente. Plusieurs mamans s’entendent pour dire qu’après une semaine ou après quelques tentatives, si les vêtements ne se vendent pas, pensez à donner vos vêtements. Optez pour une cause qui vous tient à cœur et voyez si un centre près de chez prendrait vos vêtements. Sinon, sur Facebook, plusieurs groupes réunis par région existent sous le nom de À donner.

Il y a aussi l’option de tout classer ce qui vous reste par âge, de le conserver en un seul endroit sec qui n’est pas encombrant et d’être prête pour une future vente de garage printanière. Si vous n’êtes pas pressée et avez l’espace pour conserver vos boîtes, c’est une option qui peut être intéressante, surtout si vous comptez aussi faire du ménage dans la salle de jeux.

Recycler

Si vos vêtements sont trop usés, tâchés ou déchirés ne les jetez surtout pas! Rassemblez-les dans un sac et déposez-les dans une chute de vêtement chez H&M. Ils seront recyclés et profiteront d’une nouvelle vie sous plusieurs formes. En échange de votre don, H&M vous remet pour chaque sac un coupon de 5$ sur votre prochain achat de 30$ et plus. Pas mal pour des trucs abîmés. Pour tout savoir sur ce programme, allez visiter leur site web.

Truc futé :  La date d’expiration des coupons est éloignée. Gardez-les en réserve pour la rentrée scolaire.

Conservez vos bonnes habitudes

Le plus gros du travail est fait. La satisfaction qu’on éprouve après avoir accompli une tâche de la sorte est vraiment gratifiante. Maintenant, ne perdez pas vos nouvelles habitudes. Mettez dans votre garde-robe d’entrée un sac ou déterminez un tiroir où vous y mettrez, au fur et à mesure de votre lavage par exemple, les vêtements qui ne font plus. Selon votre système de classement, vendez tout de suite ou donnez à un organisme, ou à une amie, dès que le sac est plein.

Et vous, quelle tâche aimeriez-vous accomplir ce weekend?

Image de Marysol Tremblay

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez un trousse complète d’apprentissage de OLO Fusion!

Participez pour gagner la trousse “La Futée” de OLO Fusion.

Passez un été magnifique au Québec grâce à Ulysse!

Participez pour gagner votre copie du livre “Étonnant Québec” des Guides de voyage Ulysse

Commentaires