Activités

Bonnes idées pour développer la motricité fine

La motricité fine permet à l’enfant de prendre de la nourriture avec ses doigts, puis de tenir un petit objet, de dessiner et, enfin, d’écrire avec un crayon. Voici 14 façons de l’aider à développer sa motricité fine.

Bricoler

En plus de développer la motricité fine des enfants, bricoler leur permet de faire travailler leur imagination, de les ouvrir à l’art, tout en les forçant à se concentrer. Invitez les enfants à utiliser plusieurs matériaux (papier, tissu, cure-pipe, mousse…) ainsi que plusieurs techniques (collage, papier mâché...). Nous avons une foule d’idées bricolage pour vous!

Découper

Laisser votre enfant découper avec des ciseaux, c’est aussi l’aider à développer sa motricité fine. Au début, il ne découpera que des petites fentes dans une feuille de papier, puis des formes aléatoires. Au fur et à mesure qu’il évolue et apprend à mieux tenir ses ciseaux, invitez-le à suivre des tracés plus complexes.

Un excellent exercice, très complet, consiste à tracer le contour de sa main sur une feuille et de découper la forme par la suite.

Dessiner

En dessinant avec de gros crayons, votre enfant développe aussi sa motricité fine. Vous verrez rapidement ses dessins, sur lesquels il y aura de plus en plus de détails, se définir. Petit à petit, passez de gros crayons-feutres aux plus petits, aux crayons de cire, à la craie, et, enfin, aux crayons de bois.

Enfiler

Enfiler des perles, des billes ou même des pâtes alimentaires dans une ficelle est excellent pour travailler la motricité fine! En plus, c’est très amusant. Allez : cette fin de semaine, on fait des bijoux pour toute la famille!

Faire des exercices avec les mains

Voici quelques exercices simples à faire avec les mains :

  • Avec le pouce de la main, l’enfant essaie de toucher l’un après l’autre l’extrémité de tous ses doigts; reprendre de plus en plus vite.
  • L’enfant doit faire pivoter une pièce de monnaie sur la table à l’aide du pouce et de l’index (pour les plus petits, vous pouvez aussi utiliser une toupie).
  • Demandez à l’enfant de toucher la table avec la main puis avec chacun des doigts en alternant pouce-main, index-main, majeur-main,...
  • Invitez votre enfant à empiler des pièces de monnaie le plus haut possible.
  • L’enfant doit enrouler du fil autour d’un doigt, de deux doigts, de trois doigts et ensuite, tout autour de sa main.
Jeux de construction

Encouragez votre enfant à s’amuser avec des jeux de construction. D’emblée, on pense bien entendu aux fameux blocs Lego, qui s’avèrent effectivement parfaits, puisqu’ils sont petits et leur maniement demande plus d’agilité. Mais il existe tout de sorte de briques, de formes et de grosseurs différentes, s’adaptant à l’âge de votre enfant.

Jeux de société

Plusieurs jeux de société forcent les enfants à aiguiser leurs habiletés, notamment leur motricité fine. Par exemple, tous les jeux de cartes (où les joueurs doivent tenir les cartes, les ramasser sur une table, les brasser…), ceux avec de petits pions ou pièces, etc. Lorsqu’on y pense bien, il y a une foule de jeux de société qui aide à développer la motricité fine, en plus de bien d’autres choses (mathématique, concentration, résolution de conflit…)

Manger avec ses mains

Sans même s’en rendre compte, bébé fait des exercices pour affiner sa motricité fine. En découpant sa nourriture en petits morceaux, et en le laissant manger avec ses mains – en évitant de l’aider constamment – vous l’aider à développer sa motricité fine. Avec le temps et la pratique, il finira par utiliser les différents ustensiles. Ainsi, vers l’âge de 4 ans, il devrait être capable de découper des aliments mous avec un petit couteau – ce qui est aussi excellent pour développer la motricité fine!

Ouvrir des contenants

C’est connu : tous les enfants adorent jouer avec des contenants et des boîtes. Ça tombe bien, parce que d’ouvrir des bouteilles, des boîtes ou des loquets aide à développer la motricité fine. Tout comme assembler des vis et des écrous!

Pâte à modeler

Saviez-vous que de pétrir de la pâte à modeler permet aux muscles de la main de se renforcer? Selon l’âge, on commence par créer de grosses boules, des petites ou des serpents. Avec les plus vieux, on s’amuse à reproduire des images 2D en trois dimensions. Vous pouvez aussi faire de la pâte à sel ou fimo.

Peinturer

La peinture (au doigt, à l’éponge, au pinceau) est aussi une excellente façon de faire travailler la motricité fine des enfants. Variez les supports et les types de peintures : gouache, peinture à l’eau et, finalement, acrylique.

S’habiller tout seul

Lorsqu’il s’habille seul, votre enfant affine peu à peu sa motricité fine. Dans votre routine du matin, réservez-vous du temps supplémentaire afin de lui permettre d’achever cette tâche par lui-même. Au début, il commencera par seulement enfiler ses chaussures, ses bas, ses vêtements, mais rapidement, il arrivera à attacher les fermetures éclair, les boutonnières et, finalement, à lacer ses souliers.

Trier des objets

Chaque fois que votre enfant saisit de petits objets avec ses doigts, il est en train de développer sa motricité fine.

Placez plusieurs petits objets (boutons, pois chiches, ouates…) devant lui, et demandez-lui de les trier, puis de les ranger par catégorie, dans des boîtes ou dans des casseaux d’œufs.

Transverser de l’eau

Dans le bain, dans la piscine, dans l’évier : les jeux de transvidage sont aussi excellents pour la motricité fine. Le but : transvider le contenu d’un verre d’eau dans un autre, en tentant de ne pas renverser une goutte! De plus, l’eau possède un effet calmant. Parfait avant le dodo, la sieste ou pour aider l’enfant survolté à se calmer.

Par Marie-Eve Bourassa

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Célébrez l'arrivée du printemps avec les Imageries!

Gagnez 6 Imageries des Éditions Fleurus!

Commentaires