Activités

Je m'ennuie!

Cette phrase, on l’entend souvent! Est-ce que votre enfant est capable d’apprécier un moment de solitude? Est-il capable de s’occuper quand la journée n’est pas super organisée?

Même à l’âge de 4-5 ans, un enfant a des difficultés à rester concentré et intéressé sur une activité plus de 20 minutes d’affilée. Et des 20 minutes, il y en a beaucoup dans une journée, donc des activités, il en faut plusieurs. Il est normal que l'enfant vienne vous voir pour vous dire qu’il s’ennuie; ce que vous devez comprendre en fait, c’est « j’ai fini avec ce jeu, je veux faire autre chose! » Il a  peut-être juste besoin d'un câlin, alors faites-vous plaisir!

Le syndrome de la garderie?

Ce n’est pas une maladie, ni un syndrome reconnu, mais regardez bien autour de vous et vous remarquerez des enfants qui en souffrent. Le syndrome de la garderie? C’est quand l’enfant qui croule sous les jeux et jouets ne sait plus comment jouer à moins qu’on lui dise quoi faire et surtout comment! Si la journée n’est pas organisée au quart de tour – collation à 9h, bricolage à 9h30, jeux extérieurs de 10h30 à 11h30, diner, sieste, etc. —, ils tournent en rond en vous disant qu’ils s’ennuient et qu’il n’y a rien à faire. Ça vous dit quelque chose?

Vous vous dites peut-être que « dans votre temps », les enfants n’avaient pas besoin de leurs parents pour leur dire quoi faire! On s’occupait, on jouait; l’organisation du temps libre ne passait pas par les adultes, mais par les enfants. Mais depuis que les enfants fréquentent massivement les garderies et CPE, depuis que leur horaire de chaque jour ou presque est réglé comme une horloge dès qu’ils sont tout-petits, beaucoup n’ont pas pu développer leurs ressources imaginatives pour s’occuper. Quelqu’un leur dit toujours quoi faire, ils n’ont pas à faire cet effort.

Comment l'aider?

Apprécier l'ennui
Une certaine forme d’ennui est tout à fait profitable dans la vie de l'enfant! L’ennui stimule son désir et sa créativité, et lui donne l’occasion de chercher par lui-même ce dont il a envie. On lui laisse donc le temps de s’ennuyer un peu avant d’intervenir.

Oui, bouger et être occupé, c’est très bien, mais n’avoir rien de précis à faire permet de rêvasser, d’observer, de réfléchir… En lui faisant prendre conscience que l’inaction a son utilité, mais surtout que l’attente et l’ennui font partie de la vie (on attend dans la circulation, chez le médecin, dans la file à l’épicerie, etc.), vous lui ouvrez la porte sur un nouveau monde! S’il n’apprend pas à apprécier la lenteur dans sa petite enfance, comment le pourra-t-il devenu grand?

Découvrir la solitude
Votre enfant a grand besoin de votre présence, mais il a aussi besoin de moments de tranquillité. Surtout s’il fréquente un milieu de garde ou s’il va à l’école, il n’a probablement pas un seul moment de solitude de toute la journée! Vous avez besoin de faire le point, seul, un moment donné dans une journée? L’enfant a le même besoin. Encouragez-le à faire des activités solitaires – même rêvasser ou regarder les nuages! – comme de la lecture, des jeux de construction ou de bricolage, le dessin, les poupées, les figurines, etc. Non seulement son imagination sera sollicitée, mais ces activités n’ont pas d’horaire précis, peuvent durer le temps qu’on veut et lui faire comprendre qu’il y a toujours quelque chose à faire, même si on est seul, même si on s’ennuie!

Valoriser la solitude
Expliquez à votre enfant combien vous appréciez un temps de repos, de relaxation et de solitude : « j’adore avoir du temps pour moi et être perdue dans mes pensées ». Nous passons notre temps à dire « il faut que » et à courir, il faut bien équilibrer le rythme par des périodes calmes et moins organisées. Il vous faudra donner l’exemple! Lisez, bricolez, tricotez, feuilletez un magazine et dites-lui comment vous appréciez avoir le temps de le faire et d’être tranquille avec vous-même. Il voudra faire comme vous!

Suggestions d’activités

Vous aurez beau vouloir que l'enfant trouve tout seul une activité, il aura peut-être besoin de quelques pistes pour lui faire réaliser le potentiel d’une période libre!

Visitez notre section Activités et notre section Loisirs pour trouver encore plus de suggestions!

Image de Sonia Cosentino


Cette semaine
Chaudron de sorcière à croquer – Brownies d’Halloween

AVERTISSEMENT : Ce dessert festif risque d’attirer vampires, licornes et petits fantômes du quartier. Préparez-vous au pire! 

Des conseils pour une bonne santé dentaire à l'Halloween

Difficile pour les jeunes de résister à l’attrait des mille et une sucreries récoltées à l’Halloween. Il existe des conseils simples que les parents peuvent suivre pour permettre à leurs enfants de célébrer l’Halloween tout en veillant à la santé de leurs dents.

Fêter l'Halloween à la maison

Cette année, on fête Halloween à la maison avec un party Glow in the dark façon Fiesta mexicaine! Voici comment préparer tout ça. 
 

La peur et l'anxiété chez l'enfant

Plusieurs enfants vivent des peurs et des craintes, voire même des phobies, qui sont angoissantes et qui requièrent une bonne compréhension du phénomène.

Nos Concours

Gagnez 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Participez pour gagner 10 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Améliorez l'apprentissage de vos enfants grâce à Leap start 3D

Participez pour gagner le jeux Leap Start 3D d’une valeur de 60$

Commentaires